*

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

mercredi, 17 mars 2021

Bernard de Ventadour : J'AI LE COEUR

J’ai le cœur si plein de joie,
Qu’il transmute Nature :
C’est fleur blanche, vermeille et jaune
Qu’est pour moi frimas ;
Avec le vent et la pluie
S’accroît mon bonheur.
Aussi mon Prix grandit, monte ;
Et mon chant s’épure.
J’ai tant d’amour au cœur
De joie et de douceur,
Que gelée me semble fleur,
Et neige, verdure.

Je puis aller sans habits,
Nu dans ma chemise,
Car pur amour me protège
De la froide bise.
Mais est fol qui, hors mesure,
Devient indiscret.
J’eus donc souci de moi-même
Dès que j’eus requis
D’amour la toute belle
Dont j’attends tel honneur.
En lieu d’un pareil trésor
Je ne voudrais Pise.

D’amitié elle m’écarte !
Mais j’ai confiance,
Car d’elle j’ai du moins conquis
La belle apparence.
Et j’en ai, en la quittant,
Tant d’aise en mon âme
Que le jour de la revoir
Serai sans tristesse.
Mon cœur est près d’Amour :
Donc l’esprit là-bas court,
Mais le corps ici, ailleurs,
Est loin d’elle, en France.

Je garde bonne espérance,
- Qui m’aide bien peu -
Car mon âme est balancée
Comme nef sur l’onde.
Du souci qui me déprime
Où m’abriterai-je ?
La nuit il m’agite et jette
Sur le bord du lit :
Je souffre plus d’amour
Que l’amoureux Tristan
Qui endura maints tourments
Pour Iseult la blonde.

Ah Dieu! que ne suis-je aronde
Pour traverser l’air,
Voler dans la nuit profonde
Jusqu’en sa demeure ?
Bonne dame si joyeuse,
Votre amant se meurt ;
Je crains que mon cœur se fonde
Si mon mal ne cesse…
Dame, je joins les mains,
Je prie : je vous adore.
Beau corps aux fraîches couleurs,
Bien cruel vous m’êtes !

Au monde il n’est rien à quoi
Mon esprit tant songe
- Si j’entends rien dire d’elle -
Que mon cœur ne tourne,
Que mon front ne s’en éclaire,
De quoi que je parle ;
Aussitôt vous penserez
Que je voudrais rire.
Si pur est mon amour,
Que maintes fois je pleure,
C’est pour moi les soupirs
Ont saveur meilleure.

Messager, va et cours,
Dis moi à la plus belle
Que je pâtis pour elle
Douleur et martyre.

https://fr.wikipedia.org/wiki/Bernard_de_Ventadour

poésie,poème,poète,écriture,auteur,vers culture

 

samedi, 13 mars 2021

SAMEDI AU JARDIN

jardin,jardinage,loisirs,herbe,fleurs,tondre,palmier,camélia,muscarisjardin,jardinage,loisirs,herbe,fleurs,tondre,palmier,camélia,muscarisjardin,jardinage,loisirs,herbe,fleurs,tondre,palmier,camélia,muscarisjardin,jardinage,loisirs,herbe,fleurs,tondre,palmier,camélia,muscarisjardin,jardinage,loisirs,herbe,fleurs,tondre,palmier,camélia,muscarisjardin,jardinage,loisirs,herbe,fleurs,tondre,palmier,camélia,muscarisjardin,jardinage,loisirs,herbe,fleurs,tondre,palmier,camélia,muscarisjardin,jardinage,loisirs,herbe,fleurs,tondre,palmier,camélia,muscarisjardin,jardinage,loisirs,herbe,fleurs,tondre,palmier,camélia,muscarisjardin,jardinage,loisirs,herbe,fleurs,tondre,palmier,camélia,muscaris

jeudi, 11 mars 2021

Commencé CE MATIN

https://www.babelio.com/livres/Bastide-La-Fantaisie-du-vo...

https://fr.wikipedia.org/wiki/Fran%C3%A7ois-R%C3%A9gis_Ba...

Afficher l’image source

 

livre,auteur,culture,écriture,françois-régis bastide,musique

dimanche, 07 mars 2021

LU HIER DIMANCHE

Lu hier et terminé :

LES DAMNES DE LA GUERRE  de Roger Monclin.

https://www.babelio.com/auteur/Roger-Monclin/225855

https://fr.wikipedia.org/wiki/Les_Damn%C3%A9s_de_la_Guerre

livre,auteur,culture,guerre 14-18,roger monclin,écriture

 

samedi, 06 mars 2021

FAIRE LE CACOU

Lorsqu'un individu joue le vantard, tout en étant un peu voyou sur les bords, on dit parfois familièrement qu'il "fait le cacou". Une expression dont l'origine provient du Midi de la France. Le mot "cacou" vient du patois provençal "cacoua" qui était synonyme encore du XVIIIème siècle du mot "cadet", soit l'enfant qui est né après l'aîné au sein d'une fratrie. Moins pris par les obligations familiales, il arrivait ainsi que certains "cacous" mènent une vie agitée et dissolue. Une mauvaise image qui a ensuite été reprise pour donner un sens plus moqueur à ce terme, en désignant les enfants turbulents, voire péjoratif, afin de décrire les personnes qui friment.  "Faire le cacou" est à l'origine d'autres formulations régionales, comme "faire le kéké, le caque, le cake ou encore le quécou".

citations,expressions,culture,cacou,cadet,vantard,voyou

mercredi, 03 mars 2021

EN LECTURE

Je n'ai que le 1er tome, commencé la semaine dernière.

https://www.babelio.com/livres/Peyramaure-La-passion-cath...

https://fr.wikipedia.org/wiki/Michel_Peyramaure

 

livre,culture,histoire,auteur,michel peyramaure,la passion cathare,les fils de l'orgueil

lundi, 01 mars 2021

EN ATTENDANT

En attendant de préparer une nouvelle note, je mets d'autres photos plus récentes : iris sauvages (de garrigue et nains) dans un pot sur ma terrasse, et les primevères encore plus épanouies.

fleurs,iris,primevères,jardin,jardinagefleurs,iris,primevères,jardin,jardinagefleurs,iris,primevères,jardin,jardinage

 

vendredi, 26 février 2021

HONTE

Honteux comme un renard qu'une poule aurait pris (Jean de La Fontaine).

citations,expressions,culture,auteurs,la fontaine,la rochefoucauld,paul jean toulet

 

 

 

 

 

 

 

 

Nous aurions souvent honte de nos plus belles actions si le monde voyait tous les motifs qui les produisent (La Rochefoucauld).

Tout se paie, et la honte quelquefois aussi cher que la gloire (Paul-Jean Toulet).

 

mardi, 23 février 2021

APRES LA PLUIE

Après plusieurs jours de pluie, j'ai enfin pu travailler au jardin (désherber une allée pendant 2 heures). 

J'en ai profité pour faire quelques photos.

Primevères, Iris sauvage, pervenches, bruyère, romarin, jacinthes, coronille, anémones blanda et flamants roses (pas des vrais, offerts par ma fille).

fleurs,plantes,jardin,jardinage,février,primevère,iris,jacinthe,romarin pervenche coronillefleurs,plantes,jardin,jardinage,février,primevère,iris,jacinthe,romarin pervenche coronillefleurs,plantes,jardin,jardinage,février,primevère,iris,jacinthe,romarin pervenche coronillefleurs,plantes,jardin,jardinage,février,primevère,iris,jacinthe,romarin pervenche coronillefleurs,plantes,jardin,jardinage,février,primevère,iris,jacinthe,romarin pervenche coronillefleurs,plantes,jardin,jardinage,février,primevère,iris,jacinthe,romarin pervenche coronillefleurs,plantes,jardin,jardinage,février,primevère,iris,jacinthe,romarin pervenche coronillefleurs,plantes,jardin,jardinage,février,primevère,iris,jacinthe,romarin pervenche coronillefleurs,plantes,jardin,jardinage,février,primevère,iris,jacinthe,romarin pervenche coronillefleurs,plantes,jardin,jardinage,février,primevère,iris,jacinthe,romarin pervenche coronillefleurs,plantes,jardin,jardinage,février,primevère,iris,jacinthe,romarin pervenche coronillefleurs,plantes,jardin,jardinage,février,primevère,iris,jacinthe,romarin pervenche coronille

samedi, 20 février 2021

SONNET ASTRONOMIQUE de Charles CROS

Charles CROS
Recueil : "Le coffret de santal"

Alors que finissait la journée estivale,
Nous marchions, toi pendue à mon bras, moi rêvant
A ces mondes lointains dont je parle souvent.
Aussi regardais-tu chaque étoile en rivale.

Au retour, à l’endroit où la côte dévale,
Tes genoux ont fléchi sous le charme énervant
De la soirée et des senteurs qu’avait le vent.
Vénus, dans l’ouest doré, se baignait triomphale.

Puis, las d’amour, levant les yeux languissamment,
Nous avons eu tous deux un long tressaillement
Sous la sérénité du rayon planétaire.

Sans doute, à cet instant deux amants, dans Vénus,
Arrêtés en des bois aux parfums inconnus,
Ont, entre deux baisers, regardé notre terre.

https://fr.wikipedia.org/wiki/Charles_Cros

 

poésie,poète,poème,culture,auteur,sonnet,vers

 

 
Page précédente 1 2 3 4 5 6 7 8 9 Page suivante