Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

jeudi, 18 mai 2017

ACTION

Si nous connaissions les autres comme nous-mêmes, leurs actions les plus condamnables nous paraîtraient mériter l'indulgence (André MAUROIS).

citations,auteur,écriture,livre,culture,littérature

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Nous aurions souvent honte de nos plus belles actions si le monde voyait tous les motifs qui les produisent (LA ROCHEFOUCAULD).

La grandeur des actions humaines se mesure à l'inspiration qui les fait naître (Louis PASTEUR).

citations,auteur,écriture,livre,culture,littérature

 

vendredi, 21 avril 2017

CITATIONS sur la DEFIANCE

J'aime beaucoup mieux être trompé que de vivre éternellement dans la défiance, fille de la lâcheté et mère de la dissension (BOSSUET).

citations,culture,auteurs,littérature,recueils,livres

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Notre défiance justifie la tromperie d'autrui (LA ROCHEFOUCAULD).

Il est plus honteux de se défier de ses amis que d'en être trompé (LA ROCHEFOUCAULD).

citations,culture,auteurs,littérature,recueils,livres

 

lundi, 13 mars 2017

QUELQUES CITATIONS

Ce qui n'offense pas la société n'est pas du ressort de la justice (Luc de Clapiers, marquis de Vauvenargues).

 

citations,écrivain,culture,écriture,livre,littérature

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Les balances de la justice trébuchent ; et pourtant l'on dit : raide comme la justice. La justice serait-elle ivre ? (Alfred Jarry).

citations,écrivain,culture,écriture,livre,littérature

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

La justice est le droit du plus faible.

La justice est la vérité en action.

(Joseph Joubert).

citations,écrivain,culture,écriture,livre,littérature

samedi, 04 mars 2017

QUATRE FILLES (10ème extrait)

Pendant que Noémie se débat dans sa relation avec Eric, son amie Anna se presse aux cours de Droit Public de Monsieur DAUGET, l'un de ses professeurs. A la rentrée universitaire, dès qu'il était apparu à la porte et s'était installé en posant son cartable sur le bureau, face aux étudiants, une grande émotion ainsi qu'une vague de joie immense avaient parcouru tout le corps d'Anna. Quelque chose de profondément ancré en elle refaisait surface tout à coup. Elle était restée figée un moment, les yeux grands ouverts. Mais, devant ses camarades, elle s'était vite ressaisie pour ne rien montrer, afin qu'on ne lui pose pas de questions. Depuis ce jour, consciente de vivre des moments forts qu'elle ne peut pas expliquer, elle ne manque aucun des cours du jeudi après-midi. Elle y assiste avec une régularité extrême. La même émotion la prend chaque semaine quand Monsieur DAUGET arrive et s'installe devant le tableau blanc du grand amphithéâtre de la fac.

nouvelles et textes brefs,écriture,nouvelles,auteur,livre,culture,roman,littérature

 

samedi, 10 décembre 2016

JEAN LE HOUX Les comparaisons bachiques.

Quand suis sans verre et breuvage,

C'est sans coque un limaçon,

Sans livrée c'est un page,

C'est un écolier sans leçon.

C'est un chasseur sans sa trompe,

Sans braguette un lansquenet,

C'est un navire sans pompe,

C'est un berger sans flageolet.

C'est un soulard sans panache,

C'est sans fifre un tambourin,

C'est un charpentier sans hache,

C'est un orfèvre sans burin.

Sans vin je perds contenance :

C'est ce qui mieux me convient,

Comme à un chevalier sa lance

Et la baguette à un sergent.

Je vous annonce la guerre

Pour l'amour de mon ami

Que voici dedans ce verre :

Je ne boirai point à demi.

poésie,poèmes,poètes,écriture,auteur,artiste,peintre,littérature,culture

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

(Jean LE HOUX est né en 1551 et décédé en 1616 à VIRE. Il est avocat, artiste, peintre et poète normand). 

vendredi, 02 décembre 2016

QUATRE FILLES (6ème extrait)

A la sortie de son travail dans un supermarché à la périphérie de la ville, Noémie aperçoit Eric. Horreur, elle l'avait oublié pendant toute la journée. Il l'attend au milieu de l'allée centrale. Il s'avance vers elle en bousculant quelques personnes et lui tend aussitôt une boite contenant un millefeuille. Il lui dit : Bonsoir, j'ai pensé que cela te ferait plaisir.

auteur,culture,écriture,nouvelles et textes brefs,littérature,université,lycée

Surprise, Noémie crispe ses mains sur son sac et fronce les sourcils. Que lui veut-il ? Elle le regarde dans les yeux et lui répond en faisant un pas sur le côté : excuse-moi, mais je suis pressée, j'ai des courses à faire.

Eric lui répond alors : ce n'est pas grave, on va les faire ensemble. Noémie se trouve prise au piège encore une fois. C'est tout de même fort. Elle se demande s'il va en faire une habitude. Elle reste plantée un instant sans bouger et sans savoir quoi faire. Puis, décidée, elle tourne les talons en se dirigeant vers l'entrée, au bout des caisses. Eric la rattrape et marche à ses côtés en gesticulant et en racontant sa journée passée au bureau. La situation devient étrange pour Noémie car elle ne le connaît que depuis deux jours et il la considère déjà comme "sa chose". Elle réfléchit à l'attitude à adopter dès demain car elle comprend qu'il ne va pas la lâcher. Et que de nouveau il sera là, à la sortie de son travail.

Quand ils arrivent à la caisse, Eric l'aide à emballer ses achats et ils sortent du magasin. Eric lui propose de la raccompagner chez elle en voiture. Elle refuse, poliment mais fermement. Il n'insiste pas. Il la quitte en lui disant d'un ton moqueur : à demain, même heure, passe une bonne soirée ! 

C'est bien ce que je pensais, se dit-elle, un homme normal ne ferait pas ça, un vrai pot de colle, une sangsue. C'est bien ma chance...

lundi, 28 novembre 2016

CITATIONS SUR LES LIVRES

Un livre est un grand cimetière où, sur la plupart des tombes, on ne peut plus lire les noms effacés (Le Temps Retrouvé, Marcel PROUST).

Qu'il prenne garde, celui qui aime plus les livres que la vie, qu'ils ne lui paraissent pas à la longue mieux faits qu'elle et plus vrais qu'elle n'est (Conjectures et nouvelles Conjectures - Hector TALVART qui est né à Dompierre sur Mer le 12 septembre 1880, décédé à la Rochelle en 1959, écrivain, essayiste et critique).

citations,culture,écriture,auteur,littérature,livres

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Les livres ont les mêmes ennemis que l'homme : le feu, l'humide, les bêtes, le temps, et leur propre contenu (Littérature, Paul VALERY).

mercredi, 16 novembre 2016

Quelques citations

Donnez de l'argent, n'en prêtez pas. Donner ne fait que des ingrats, prêter fait des ennemis (Alexandre DUMAS Fils).

 

citations,culture,auteur,livres,littérature

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Ne dis pas que tu veux donner : donne. Jamais tu ne satisferas une attente (GOETHE).

 

samedi, 05 novembre 2016

IMAGINATION

Le bonheur, c'est peut être ça : l'imagination. Quand on en manque, il ne reste que les platitudes de la vie.

(Henri DUVERNOIS - Un gentleman-farmer - Henri DUVERNOIS, dont le vrai nom est Henri-Simon Schwabacher, est un écrivain, scénariste et dramaturge français, né le 4 mars 1875 à Paris où il est décédé le 30 janvier 1937).

citations,auteur,littérature,culture,livre

 

 

 

 

 

 

 

 

 

L'imagination qui, déployant la hardiesse de son vol, a voulu, pleine d'espérance, s'étendre dans l'éternité, se contente alors d'un petit espace, dès qu'elle voit tout ce qu'elle rêvait de bonheur s'évanouir dans l'abîme du temps. (W. GOETHE - Faust).

 

mardi, 01 novembre 2016

QUATRE FILLES (3ème extrait)

Judith se dirige vers la porte d'entrée et sonne à l'interphone. Elle se présente et Eric ouvre. Noémie et Judith montent les escaliers et aperçoivent au bout du couloir Eric qui leur crie : c'est ici ! Il les salue comme des princesses et toutes les deux entrent en lui souhaitant un joyeux anniversaire. Ils s'embrassent. Sur la table, les assiettes, les gâteaux et les bouteilles de champagne attendent. Eric ouvre de grands yeux et tend les bras vers les paquets que les deux amies lui tendent. Il les remercie en disant : il ne fallait pas, merci beaucoup. Puis il leur présente deux jeunes filles blondes. Il met un disque et invite tout le monde à s'installer sur le canapé. Il offre un flûte de champagne à chacune d'elles et un morceau de gâteau. Eric rit beaucoup. Noémie se demande pourquoi aucun garçon n'est présent à cette fête. Elle trouve que quelque chose "cloche", elle le trouve niais mais elle ne dit rien et bavarde avec les autres. Quand les verres sont vides, Eric les remplit et rit de plus belle....

écriture,livre,auteur,culture,littérature,nouvelles et textes brefs,nouvelles