Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

vendredi, 24 janvier 2020

TIRER A PILE OU FACE

L'origine de cette expression date du Moyen Age. Au XIIème siècle, la pile désignait l'outil destiné à graver, à "piler" la valeur de la pièce. Il s'agissait d'une sorte de petite enclume arborant les motifs désirés que l'on pressait fortement sur la pièce. 

Le mot "face" faisait référence au portrait du souverain frappé sur l'autre côté. Une tradition qui existait depuis l'Antiquité, et seulement interrompue au Moyen Age car le clergé les avait fait remplacer par une croix, symbole de l'Eglise. On jouait d'ailleurs à cette époque à "croix et pile". Les portraits des monarques sont réapparus en France en 1548, sous Henry II. Ils ont fini par être remplacés, après la Révolution, par des symboles, comme Marianne ou la Semeuse.

expressions,citations,culture,écriture,monnaies,pièces de monnaie

lundi, 13 janvier 2020

AVOIR PIGNON SUR RUE

Cette expression est apparue du Moyen Age, dans le domaine de l'architecture. Le mot "pignon" désigne la partie haute d'un mur extérieur, parfois triangulaire, qui soutient la charpente d'une maison. Les façades étaient à l'époque souvent construites de cette façon. Ainsi on employait l'expression "avoir pignon sur rue" pour dire que sa façade principale ou que sa vitrine donnait sur la rue. Un luxe qui n'était réservé qu'aux marchands les plus riches et puissants, les plus pauvres avaient leur façade donnant sur des ruelles et des petites cours. Avec le temps, le sens de l'expression a légèrement dérivé pour rendre compte de la célébrité.

expressions,citations,culture,coutumes,moyen age

 

mardi, 12 novembre 2019

ORIGINE DU TERME "CHOMAGE"

L'origine du terme "chômage" remonte au Moyen Age. Dès le XIIème siècle, ce mot tiré du latin "caumare", était en effet employé pour désigner un temps de pause que les hommes - et le bétail - prenaient en cas de forte chaleur. Puis son sens s'est élargi progressivement pour faire référence à tous les types de repos, volontaires ou forcés, ainsi qu'aux dimanches et jours fériés où les fidèles ne travaillaient pas et allaient à l'église. Ce n'est qu'à partir du XIXème siècle que le "chômage" a fini par prendre le sens que l'on connait, notamment après la grave crise économique de 1846-1847. 

citations,culture,proverbes,chômage,société,travail

 

lundi, 28 octobre 2019

SECRET DE POLICHINELLE

Lorsqu'une information censée être cachée est en réalité connue de tous, on dit qu'il s'agit d'un "secret de polichinelle". Son origine vient du théâtre italien. Elle fait référence à un personnage de la commedia dell'arte : Polichinelle, inventé au XVIème siècle. Il est représenté par un valet disgracieux, vêtu de blanc et portant un masque au long bec noir. Polichinelle est si bavard qu'il n'hésite pas à révéler les secrets des uns et des autres pour faire la conversation, tout en demandant de ne pas en parler aux autres. La personne qui s'est confiée à lui est persuadée que son secret est bien gardé alors qu'il est connu de tous.

culture,citations,expression,secret,polichinelle,personnage

mardi, 08 octobre 2019

MI-FIGUE, MI-RAISIN

Lorsqu'une personne a un avis mitigé sur un sujet, elle peut le définir comme mi-figue, mi-raisin, c'est à dire aussi bon que mauvais. Cette expression apparue au début du Moyen Age est issue de la popularité des deux aliments qui faisaient partie des fruits secs le plus souvent consommés par les chrétiens lors du carême. Toutefois, le raisin était considéré comme un mets raffiné, et donc très apprécié, tandis que la figue était beaucoup moins courante et bon marché, sa forme était souvent comparée à celle d'un excrément d'animal. Il arrivait même que les marchands ajoutent des morceaux de figues, lourds et peu chers, dans les raisins secs qu'ils vendaient pour duper les clients. On disait donc qu'une situation était "moitié-figue, moitié-raisin". Puis le terme "moitié" a été simplifié en "mi" au 18ème siècle.

citations,culture,dictons,écriture,bon à savoir,expression ancienne

jeudi, 15 août 2019

CITATIONS

MATHEMATIQUES : 

Les mathématiques rendent l'esprit juste en mathématiques, et les lettres le rendent juste en morale.

Les mathématiques apprennent à faire des ponts et la morale apprend à vivre.

(Joseph JOUBERT)

MEDITATION :

Nous pouvons juger le degré d'abstraction d'un homme qui médite par la manière dont il accueille une interruption. S'il est très surpris, sa rêverie n'était pas très profonde, et inversement.

(Edgar Allan POE).

citations,culture,auteurs,littérature,livres

vendredi, 02 août 2019

AOUT

Quand il pleut au mois d'août

Les truffes sont au bout.

Brumes d'août font passer les châtaignes.

En août et vendanges, il n'y a ni fêtes ni dimanches

Soleil rouge en août

C'est de la pluie partout.

Jamais d'août la sécheresse

N'amènera la richesse.

 

(en photo, les joubarbes au jardin en ce mois d'août)

citations,culture,dictons,août,été,saisons

 

samedi, 27 juillet 2019

MEMOIRE

C'est comme l'écho qui continue à se répercuter après que le son s'est éteint. (Samuel BUTLER).

Pourquoi faut-il que nous ayons assez de mémoire pour retenir jusqu'aux moindres particularités de ce qui nous est arrivé et que nous n'en ayons pas assez pour nous souvenir combien de fois nous les avons contées à une même personne ? (LA ROCHEFOUCAULD).

LA ROCHEFOUCAULD.jpg

samedi, 04 mai 2019

COEUR (Citations)

Quant le coeur est plein, il faut que les lèvres s'ouvrent (HOFFMANN).

Le coeur de l'homme est une bibliothèque où s'alignent les romans tragiques, les idylles, les livres gais et aussi quelques livres légers ; une bibliothèque rangée sans ordre apparent, mais complète (Henri DUVERNOIS).

citations, culture, auteurs, écriture, littérature

 

mercredi, 10 avril 2019

TRAVAIL (citations)

Le travail éloigne de nous trois grands maux : l'envie, le vice et le besoin (VOLTAIRE, Candide).

citations, culture, auteurs, livres, littérature, Voltaire, Jules Renard, Louis 14

La peur de la mort fait aimer le travail, qui est toute la vie (Jules RENARD).

Le travail n'épouvante que les âmes faibles (Louis XIV).