Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

samedi, 01 décembre 2018

INAUGURATION ce jour DES NOUVELLES HALLES de MONTPELLIER (j'ai connu les halles Laissac construites en 1968, avec le parking au-dessus)



vendredi, 23 novembre 2018

VILLENEUVETTE, LA MANUFACTURE ROYALE

Villeneuvette est une commune située dans le département de l'Hérault.

Pour en savoir plus sur son histoire : http://www.clermontais-tourisme.fr/-Villeneuvette-manufac...

Je l'ai visitée deux fois, une première fois avec mes enfants au milieu des années 80 et la deuxième fois avec mon mari en février 2011.

histoire,manufacture royale,villeneuvette,clermont l'hérault,draps,textileshistoire,manufacture royale,villeneuvette,clermont l'hérault,draps,textileshistoire,manufacture royale,villeneuvette,clermont l'hérault,draps,textileshistoire,manufacture royale,villeneuvette,clermont l'hérault,draps,textileshistoire,manufacture royale,villeneuvette,clermont l'hérault,draps,textileshistoire,manufacture royale,villeneuvette,clermont l'hérault,draps,textileshistoire,manufacture royale,villeneuvette,clermont l'hérault,draps,textileshistoire,manufacture royale,villeneuvette,clermont l'hérault,draps,textileshistoire,manufacture royale,villeneuvette,clermont l'hérault,draps,textileshistoire,manufacture royale,villeneuvette,clermont l'hérault,draps,textileshistoire,manufacture royale,villeneuvette,clermont l'hérault,draps,textileshistoire,manufacture royale,villeneuvette,clermont l'hérault,draps,textileshistoire,manufacture royale,villeneuvette,clermont l'hérault,draps,textileshistoire,manufacture royale,villeneuvette,clermont l'hérault,draps,textileshistoire,manufacture royale,villeneuvette,clermont l'hérault,draps,textileshistoire,manufacture royale,villeneuvette,clermont l'hérault,draps,textileshistoire,manufacture royale,villeneuvette,clermont l'hérault,draps,textileshistoire,manufacture royale,villeneuvette,clermont l'hérault,draps,textileshistoire,manufacture royale,villeneuvette,clermont l'hérault,draps,textileshistoire,manufacture royale,villeneuvette,clermont l'hérault,draps,textileshistoire,manufacture royale,villeneuvette,clermont l'hérault,draps,textiles

 

vendredi, 09 novembre 2018

UNE HISTOIRE VRAIE

Marguerite était née le 31 décembre 1898 à HON HERGIES dans le Nord, son père était meunier.

Pendant la Grande Guerre la région était occupée par les Allemands.

Voici le courrier qui lui a été envoyé d'Essen le 1er septembre 1919 :

"Chère Mademoiselle Marguerite !

J'ai reçu avec beaucoup de plaisir votre lettre. C'était une joie, que je ne peux pas décrire. Je vous suis bien obligé. En vous quittant en 1917, j'ai toujours pensé comment va la agréable Mademoiselle Marguerite et sa famille ? J'ai aussi toujours pensé tu peux peut être visiter encore une fois la famille T., mais malheureusement nous ne sommes jamais revenus au Moulin d'Hergies. C'était le mois d'octobre 1918 pendant notre retraite, nous avons passé Bohain, Wassigny, Etreux, Boué et le Nouvion, c'est peut être vingt kilomètres au sud de la Groise et dans ces jours j'ai toujours pensé, que fait maintenant la famille T. Oh, j'ai vu les plus pauvres de la guerre, quittant leur maison et tous qu'ils possédaient. Et vous aussi ma chère Mademoiselle Marguerite restait plus rien dans la maison ? J'en suis très fâché, oh je me rappelle encore très bien de votre jolie maison et les propres chambres. Mais maintenant, comment allez-vous ?

Maintenant je veux bien aussi parler un peu de notre famille. Chez nous tout le monde va bien, ma maman était très heureuse avoir de retour son fils en bonne santé. Mon seul frère est bien retourné de la Russie étant très longtemps en captivité. Ma soeur et son fiancé le médecin est aussi en bonne santé. Moi, je suis depuis le 1er janvier 1919 chez mon oncle, le Monsieur Alphonse de F. comme secrétaire privé et je n'ai pas à me plaindre, je suis toujours très content. Ci-joint vous trouverez une photo de Jean et ma chère Mademoiselle Marguerite auriez-vous l'obligeance de m'envoyer aussi une petite photo de vous ? Je vous serais très reconnaissant.

J'espère de vous revoir et peut être très bientôt. Au revoir ma chère Mademoiselle Marguerite. Bien le bonjour et saluez de ma part votre famille. Permettez-moi de vous offrir mes salutations les plus cordiales. Votre sincère ami, qui n'oublie jamais la agréable Mademoiselle Marguerite et sa famille.

Jean

Ayez la bonté de me répondre bientôt".

Et le 10 juillet 1921, une autre photo est envoyée à Marguerite, de la Sarre, avec ces mots au dos :

"Aussi pour vous ma petite amie et je vous demande de tout mon coeur n'oublie pas le Monsieur Jean R. de F."

histoire,grande guerre,amour,allemagne,1914,1918

 

jeudi, 11 octobre 2018

ST MICHEL DE GRANDMONT


J'ai visité ce lieu charmant il y a 4 ans et j'ai fait le montage vidéo avec mes photos personnelles. 

Pour s'y rendre, voir ce site : http://www.herault-tourisme.com/patrimoine-culturel/soumo...

 

dimanche, 30 septembre 2018

MOSAIQUE

Mosaïque trouvée cet été sur le chantier de fouilles archéologiques du Forum antique de mon village, Murviel les Montpellier (photo du 24 septembre). Voir ici la vidéo prise par un drone sur le chantier des fouilles : 

https://www.youtube.com/watch?v=bN9pEbbJnSk

 

mosaique 240918.JPG

dimanche, 16 septembre 2018

LE CHATEAU de mon village

Le village de Murviel les Montpellier est attesté dès le 11ème siècle sous le toponyme Muro Vetulo (1031 et 1060), puis Muro Veteri (1149 et 1150), issu du pluriel latin "muri vetuli" qui signifie Vieux murs, en référence aux ruines de l'oppidum gaulois tout proche du village.

Murviel est édifié autour d'un château fort datant du 11ème-12ème siècle mais vraisemblablement établi sur des vestiges antérieurs (présence de tombes), peut être du Haut Moyen Age. Appartenant à un certain Aeneas, mentionné dans le cartulaire de Gellone en 1107, le château passe aux mains d'une famille seigneuriale, les Aton (ou Athon), vassale des Guilhem, seigneurs de Montpellier. Au 13ème siècle, propriété de Jacques 1er d'Aragon, la seigneurie de Murviel est cédée à l'évêque de Maguelone, Béranger de Frédol, le 5 janvier 1272. Murviel est rapidement ajouté à la mense épiscopale de Maguelone.

Au 14ème siècle, malgré les épreuves (peste, guerre de Cent ans), le château de Murviel demeure. Avec les Guerres de Religions, il est mis à mal, car peu occupé. Le château est incendié partiellement en 1562. En 1591, l'évêque de Montpellier décide de transférer le château à Pierre de Griffy moyennant 300 écus et la promesse de le restaurer dans un délai de 5 ans. La promesse n'ayant pas été tenue, le château de Murviel est repris par l'évêque Jean de Granier en 1605. Au 17ème siècle, seul le bastion sud-ouest est réaménagé afin d'y installer le presbytère. Au 18ème siècle, le château est progressivement démantelé, les pierres récupérées par les habitants et même vendues par adjudication. Le village possède une église mentionnée dès 1080 sous l'invocation de Saint Jean Baptiste. Elle est remaniée à plusieurs reprises au cours des siècles. Cette église se trouve dans la cour du château.

château,église,murviel les montpellier,histoire,culture,patrimoinechâteau,église,murviel les montpellier,histoire,culture,patrimoinechâteau,église,murviel les montpellier,histoire,culture,patrimoinechâteau,église,murviel les montpellier,histoire,culture,patrimoinechâteau,église,murviel les montpellier,histoire,culture,patrimoinechâteau,église,murviel les montpellier,histoire,culture,patrimoinechâteau,église,murviel les montpellier,histoire,culture,patrimoinechâteau,église,murviel les montpellier,histoire,culture,patrimoinechâteau,église,murviel les montpellier,histoire,culture,patrimoine

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

château,église,murviel les montpellier,histoire,culture,patrimoinechâteau,église,murviel les montpellier,histoire,culture,patrimoine

mercredi, 05 septembre 2018

Ma promenade de ce matin

Je suis allée ce matin sur le site archéologique de mon village et j'ai pris quelques photos. Je voulais voir l'avancée des fouilles de cet été. 

Voici le reportage sur mon autre blog :

http://nordetsud.hautetfort.com/archive/2018/09/05/pres-d...

archéologie,histoire,forum antique,site archéologique,murviel les montpellier

vendredi, 17 août 2018

LE PASSE RESSUSCITE de Franz Werfel (Extrait)

Franz Werfel est né à Prague en 1890. Poète lyrique, dramaturge, romancier, ses oeuvres les plus célèbres sont Les quarante jours de Musa Dagh, Saint Paul parmi les Juifs, Ce n'est pas l'assassin mais la victime qui est coupable. Avec sa femme, Alma Mahler, il réussit en 1940 à fuir via la France, avant de se réfugier aux Etats Unis. Il est mort en Californie en 1945.

"Lorsque Sebastian entra dans la salle réservée du restaurant Adria, la plupart des invités au jubilé étaient déjà réunis. De mains en mains circulait la photographie d'un groupe de jeunes gens massés en pyramide tronquée ; une inscription signalait que ces jeunes gens accroupis, assis, ou debout sur trois rangs, étaient des bacheliers de l'année 1902, du lycée impérial et royal de Saint Nicolas".

RESUME : tous bacheliers de l'année 1902, quinze anciens élèves du lycée Saint Nicolas se sont réunis pour une soirée d'anniversaire. Dans leur petite ville de province autrichienne, ils sont médecins, professeurs, fonctionnaires... installés dans une existence plutôt morne et sans surprise. Que sont-ils devenus, les adolescents de jadis qui écrivaient des vers, montaient des pièces de théâtre, découvraient l'amour ? Le plus brillant d'entre eux était Franz Adler, sans conteste un des meilleurs élèves de la classe, original, étrange, celui qui dérangeait. Pourquoi ? Pourquoi devenait-il à tout propos le souffre-douleur de ses condisciples ? Et pourquoi tant d'années après, sont-ils unanimement prêts à le reconnaître sous les traits d'un assassin présumé ? Est-ce parce qu'il est juif qu'ils n'ont jamais pu supporter sa supériorité - comme en une seule phrase douloureuse, le laisse sous-entendre Franz Werfel ? Sur fond d'un monde en turbulence qu'allait bientôt submerger la tragédie que l'on sait, Le Passé Ressuscité est un superbe roman de l'inquiète adolescence. On retrouve, chez Franz Werfel, un des chefs de file du mouvement expressionniste autrichien, à la fois le tragique de Kafka, l'harmonie de Hofmannsthal, la cruauté de Schnitzler, au milieu d'un jeu de couleurs variées et de musiques voluptueuses.

auteur,livre,écriture,histoire,roman,culture,littérature

 

jeudi, 18 janvier 2018

A 10 MINUTES A PIED DE CHEZ MOI

Je m'y rends plusieurs fois par an quand il fait beau. Je précise qu'il s'agit du Castellas (et non Castelet).

https://www.youtube.com/watch?v=dqFVHn3kK9s


 

vendredi, 29 décembre 2017

LE GUI, plante sacrée des Druides

Les Grecs l'associaient à Hermès, messager de l'Olympe et Dieu de la santé.

Les Druides croyaient que cette plante était semée sur le chêne par une main divine et voyaient dans l'union entre l'arbre sacré et ces rameaux toujours verts un symbole d'immortalité.

Le 6ème jour de l'année celtique, les Druides allaient couper le gui en s'exclamant : O Ghel an Heu (que le blé germe).

Les Druides attribuaient à cette plante des propriétés miraculeuses. Par ailleurs, lorsque les ennemis se rencontraient sous une branche de gui, ils devaient déposer les armes et observer une trêve jusqu'au lendemain. De là vient la coutume de suspendre une boule de gui et d'y échanger un baiser en signe d'amitié et de bienveillance.

coutumes,histoire,traditions,an nouveau