Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

vendredi, 12 février 2021

ART

L'art ne doit nous révéler que des idées, des essences spirituelles dégagées de toute forme. Ce qui importe par dessus tout dans une oeuvre d'art, c'est la profondeur vitale de laquelle elle a pu jaillir (James JOYCE).

James JOYCE.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Un art qui a de la vie ne reproduit pas le passé, il le continue (A. RODIN).

Si l'art n'a pas de patrie, les artistes en ont une (C. SAINT SAENS).

L'art est une activité qui permet à l'homme d'agir sciemment sur ses semblables au moyen de certains signes extérieurs afin de faire naître en eux, ou de faire revivre, les sentiments qu'il a éprouvés (L. TOLSTOI).

 

vendredi, 11 décembre 2020

PRENDRE SON PIED

Lorsqu'une personne éprouve un grand plaisir dans son activité, on dit parfois qu'elle "prend son pied". Une expression qui n'a rien à voir avec cette extrémité du corps humain.

Ici, le "pied" renvoie à une unité de mesure, d'environ 30 cm, employée dans l'Antiquité. Elle était notamment utilisée par les pirates et les voleurs pour partager leur butin qui était rassemblé en un tas. Après avoir mesuré sa hauteur, chacun prenait l'équivalent d'un pied du trésor, des objets ou des sommes dérobées. Une part que ces individus dépensaient ensuite dans diverses activités, et notamment avec des prostituées. 

"Prendre son pied" s'est ensuite généralisé dans le langage populaire, tandis que l'emploi de l'unité de mesure s'est peu à peu réduit à la navigation et à l'aéronautique. 

expression,citation,culture,antiquité,pirates,voleurs,pied,unité de mesure

jeudi, 22 octobre 2020

METTRE SA MAIN AU FEU

Au Moyen Age, il arrivait que, pour ne pas avoir à mener des investigations longues et fastidieuses, on soumette l'accusé au jugement de Dieu.

S'il sortait vainqueur d'une épreuve choisie, il était déclaré innocent. Dans le cas inverse, il était forcément coupable.

Les épreuves pouvaient être des tournois, des duels ou bien on le ficelait aux poignets et aux chevilles et on le jetait à l'eau. Si son corps flottait, il était coupable, l'eau est un élément qui rejette à la surface ceux qui ont la conscience lourde de fautes, disait-on. Ou bien l'accusé devait tenir dans sa main une barre de feu sortant des braises, ou bien il devait laisser sa main dans les flammes. Si elle en ressortait indemne, celui-ci était innocent.

Mettre sa main au feu est donc une référence à ce jugement de Dieu.

De nos jours, cette expression est employée quand on cherche à convaincre une personne que l'on a raison dans ce qu'on affirme.

citation,expression,culture,feu,moyen age,justice,accusé,jugement

vendredi, 02 octobre 2020

SE CROIRE SORTI DE LA CUISSE DE JUPITER

Lorsqu'une personne est prétentieuse et imbue d'elle-même, on dit parfois qu'elle "se croit sortie de la cuisse de Jupiter". Cette expression tire ses origines de l'Antiquité. Dans les mythologies gréco-romaines, le dieu de la vigne Dionysos (Bacchus pour les Romains) est issu d'une relation extraconjugale entre Zeus (Jupiter) et Sémélé, une mortelle. Mais en se montrant à elle sous sa vraie forme, Zeus provoque sa mort. Il extrait ensuite l'enfant pour le placer dans sa propre cuisse. Ceci devait lui permettre de le protéger de la jalousie de sa femme légitime, Héra (Junon), jusqu'à sa naissance. Le bébé jouissant de la protection divine est ensuite né trois mois plus tard, parfaitement formé. Ainsi, au fil du temps, on a créé l'expression "se croire sorti de la cuisse de Zeus/Jupiter" pour se moquer des personnes qui se pensent aussi exceptionnelles qu'une divinité.

citations,culture,expression,bon à savoir

 

mercredi, 05 août 2020

MONTER SUR SES GRANDS CHEVAUX

Lorsqu'une personne s'énerve et hausse le ton pour défendre son point de vue, on dit parfois qu'elle "monte sur ses grands chevaux". L'origine de cette expression remonte au Moyen Age. A cette époque, on choisissait son cheval en fonction de l'activité que l'on comptait effectuer. Le majestueux palefroi servait par exemple pour les parades, le robuste roussin pour les travaux des champs, et le courageux destrier pour les tournois et la guerre. Ce dernier, le plus réputé, était perçu comme plus puissant et plus grand que les autres. Ainsi, "monter sur ses grands chevaux" désignait le fait de partir au combat avec fougue, en chevauchant les montures les plus imposantes. A partir du XVIème siècle, cette idée d'ardeur a progressivement été remplacée par la colère et l'agressivité, tandis que la bataille s'est déplacée sur le terrain des idées.

citation,expression,culture,bon à savoir,chevaux,moyen age

lundi, 18 mai 2020

AVOIR LA SCOUMOUNE

Quand une personne est malchanceuse, on dit parfois qu'elle a la scoumoune (comme l'acteur Pierre Richard dans LA CHEVRE).

Cette expression vient du latin "excommunicare" signifiant excommunier, qui a été ensuite repris en Italie en "scomunicare".

Depuis le Moyen Age, dans ce pays de tradition catholique, être banni de la communauté chrétienne était considéré comme l'un des pires malheurs possible. Au fil du temps, cette idée de malchance liée à l'excommunication a été reprise dans d'autres zones du bassin méditerranéen, proches de l'Italie : la Corse et l'Afrique du Nord. Ces populations ont alors parlé de "scomun", puis "scoumoune", avant de populariser ce terme en France dans la 1ère moitié du 20ème siècle.

expression,citation,culture,film,pierre richard,malchance

 

lundi, 28 octobre 2019

SECRET DE POLICHINELLE

Lorsqu'une information censée être cachée est en réalité connue de tous, on dit qu'il s'agit d'un "secret de polichinelle". Son origine vient du théâtre italien. Elle fait référence à un personnage de la commedia dell'arte : Polichinelle, inventé au XVIème siècle. Il est représenté par un valet disgracieux, vêtu de blanc et portant un masque au long bec noir. Polichinelle est si bavard qu'il n'hésite pas à révéler les secrets des uns et des autres pour faire la conversation, tout en demandant de ne pas en parler aux autres. La personne qui s'est confiée à lui est persuadée que son secret est bien gardé alors qu'il est connu de tous.

culture,citations,expression,secret,polichinelle,personnage