Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

vendredi, 26 juin 2020

HUMOUR

L'humour est une façon de se tirer d'embarras sans se tirer d'affaire (Louis Scutenaire).

citations,culture,expressions,auteur,livre,humour

 

 

 

 

 

 

 

Les humoristes sont comme des enfants qui, en traversant les chambres obscures, chantent pour se donner du courage (Pitigrilli).

citations,culture,expressions,auteur,livre,humour

samedi, 20 juin 2020

MARCHER SUR DES BRAISES

Les fakirs marchent parfois pieds nus sur des tapis de braises. Cette pratique n'a rien à voir avec un super-pouvoir ou de la magie, car ils profitent en réalité d'un phénomène physique : la capacité d'un matériau à conduire la chaleur, appelée thermodynamique. Le charbon de bois étant très mauvais dans ce domaine, la température à sa surface n'est pas excessive quand il est chauffé. Si le centre d'un morceau de charbon peut atteindre 1 000 ° C, l'extérieur reste autour de 50 ° C. De plus, sa surface est irrégulière, si bien qu'en se déplaçant dessus, la peau n'est pas en contact permanent. Au final, en marchant rapidement sur le lit de braises, le fakir peut éviter de se brûler. A contrario, il serait impossible de marcher sur certains autres matériaux, comme le verre ou le fer, qui conduisent respectivement vingt fois et mille fois plus de chaleur.

culture,citations,expressions,bon à savoir,connaissances,feu,braises

mercredi, 10 juin 2020

ROYALTIES

Lorsqu'une redevance est versée à un artiste ou au détenteur d'un brevet, on parle de "royalties".

Un terme emprunté à l'anglais, mais qui a vu le jour en France au Moyen Age. Le souverain accordait alors parfois l'exploitation d'une terre à une personne, en échange d'un paiement, ce qu'on appelait le "droit de royauté". Cela concernait en particulier les exploitations minières. Les "royautés" ont ensuite été utilisées en Angleterre, traduites en "royalties", en étant inscrites dans le droit commercial du pays. Ces paiements ont été repris dans le domaine culturel au début du 20ème siècle, quand le progrès technique a permis de diffuser les oeuvres à grande échelle. C'est l'entreprise américaine Victor Talking Machine Company qui a commencé à rémunérer les chanteurs en fonction du nombre de disques qu'ils vendaient. Et le terme "royalties" s'est étendu dans le monde entier.

(en photo, John LENNON).

citations,expressions,culture,bon à savoir,mots,mots clés,moyen age

jeudi, 28 mai 2020

LE TIERCE

Le tiercé a vu le jour dans les années 50.

André Carrus lui a donné son nom, il était alors directeur du Pari Mutuel Urbain (PMU). Seuls les paris simples ( le gagnant) et doubles (les deux premiers arrivés) existaient.

Il a alors l'idée de faire miser les joueurs sur le trio gagnant. Il avait pensé au nom de "tierce", mais son employée de maison d'origine espagnole, venue servir le café, aurait été consultée pour le choix du nom. Avec son accent elle aurait alors parlé de "tiercé". André Carrus a donc gardé ce nom, et le premier pari de ce type a eu lieu en 1954, lors d'une course à l'hippodrome d'Enghien.

citations,expressions,culture,bon à savoir,jeux

 

lundi, 18 mai 2020

AVOIR LA SCOUMOUNE

Quand une personne est malchanceuse, on dit parfois qu'elle a la scoumoune (comme l'acteur Pierre Richard dans LA CHEVRE).

Cette expression vient du latin "excommunicare" signifiant excommunier, qui a été ensuite repris en Italie en "scomunicare".

Depuis le Moyen Age, dans ce pays de tradition catholique, être banni de la communauté chrétienne était considéré comme l'un des pires malheurs possible. Au fil du temps, cette idée de malchance liée à l'excommunication a été reprise dans d'autres zones du bassin méditerranéen, proches de l'Italie : la Corse et l'Afrique du Nord. Ces populations ont alors parlé de "scomun", puis "scoumoune", avant de populariser ce terme en France dans la 1ère moitié du 20ème siècle.

expression,citation,culture,film,pierre richard,malchance

 

samedi, 02 mai 2020

MAUVIETTE

Une personne faible et craintive est parfois appelée une "mauviette". Ce terme est apparu dans le courant du 17ème siècle et se réfère à un animal : le surnom de l'alouette, oiseau très présent dans les campagnes de l'époque.

N'ayant pas l'habitude de migrer avant l'hiver, la "mauviette" avait tendance à engraisser afin de pouvoir rester sur place et affronter les rigueurs du climat. On avait alors l'habitude de dire "gras comme une mauviette". Sa chair était particulièrement tendre et douce, au contraire des autres volatiles. A partir du 19ème siècle, on a commencé à comparer les personnes molles et peu coriaces à des "mauviettes". Avec le temps, ce sens péjoratif s'est étendu aux personnes au physique chétif aussi bien qu'à celles manquant de courage face au danger.

citations,savoir,dictons,coutumes,culture,écriture,oiseau,chansoncitations,savoir,dictons,coutumes,culture,écriture,oiseau,chanson

jeudi, 16 avril 2020

ECRIRE

Il faut écrire le plus possible comme on parle et ne pas trop parler comme on écrit (SAINTE BEUVE).

Il ne suffit pas pour écrire d'attirer l'attention et de la retenir, il faut encore la satisfaire (Joseph JOUBERT).

Il est des écrivains profonds à la manière des puits ; au fond de tous deux, il n'y a que de l'eau claire (Jules PETIT-SENN).

https://en.wikipedia.org/wiki/Jean_Antoine_Petit-Senn

 

citations,culture,auteurs,écrivains,jules petit senn,alphonse karr

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Le nombre des écrivains est déjà innombrable et ira toujours croissant, parce que c'est le seul métier avec l'art de gouverner, qu'on ose faire sans l'avoir appris. (Alphonse KARR).

https://fr.wikipedia.org/wiki/Alphonse_Karr

 

citations,culture,auteurs,écrivains,jules petit senn,alphonse karr

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Les grands écrivains sont des radoteurs estimés (Napoléon BONAPARTE).

vendredi, 10 avril 2020

VENDREDI 13

Le vendredi 13 est considéré par certains comme un jour de chance et, pour les autres, de malchance.

L'origine de cette croyance est religieuse puisqu'elle remonte à la crucifixion du Christ qui aurait eu lieu un vendredi.

De plus, la veille, Jésus aurait réuni ses apôtres lors de la Cène. Ils auraient été treize à table avant que Judas, reconnaissant qu'il allait trahir Jésus, ne quitte la pièce, ramenant le nombre de convives à douze. Certains ont ainsi une peur panique du vendredi 13, qui s'appelle la "paraskevidékatriaphobie". Mais dans les superstitions les plus optimistes, l'association des deux données - le vendredi et le 13 - annulerait la malchance. Cette date symbolique est aussi utilisée depuis plusieurs décennies par les sociétés de jeux d'argent pour des cagnottes spéciales, renforçant d'autant l'aspect positif.

citations,superstition,culture,jour de chance,convives,treize,vendredi

 

mardi, 24 mars 2020

C'EST LA BEREZINA

Cette expression remonte aux campagnes Napoléoniennes. En 1812, lors de la retraite opérée par l'invasion ratée de la Russie, l'empereur et son armée s'étaient trouvés bloqués entre leurs ennemis et la rivière Bérézina (dans l'actuelle Biélorussie). Les soldats français avaient finalement réussi à repousser les Russes et à franchir le cours d'eau, remportant ainsi une petite victoire. Mais elle avait été obtenue au prix d'énormes pertes (45 000 morts et prisonniers) et surtout dans le contexte d'une guerre perdue. Cette dernière a marqué la quasi-destruction de la Grande Armée et la fin de l'apogée de Napoléon, si bien que la "Bérézina" est devenue le symbole d'un échec cuisant.

citations,expressions,napoléon,culture,défaite,1815

vendredi, 06 mars 2020

ETRE AU TAQUET

Lorsqu'une personne se donne à fond pour accomplir une tâche, on dit familièrement qu'elle "est au taquet".

Cette expression vient du vocabulaire de la marine. Au XVème siècle le terme "taquet" désignait un objet pivotant en bois qui permettait de maintenir une porte fermée. Il a ensuite été repris par les marins, un taquet d'amarrage étant une pièce métallique servant à tenir un cordage dans une certaine position, et donc à border une voile. Par extension, comme il sert à tendre au maximum une corde, le taquet est devenu synonyme d'une limite infranchissable. Ainsi, les marins disaient qu'ils "étaient au taquet" lorsqu'ils donnaient tout, sans pouvoir faire mieux. L'expression a fini par être reprise dans le langage courant, avec un sens similaire.

citations,expressions,dictons,culture,savoir,bureau,travail,dossiers