Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

vendredi, 11 décembre 2020

PRENDRE SON PIED

Lorsqu'une personne éprouve un grand plaisir dans son activité, on dit parfois qu'elle "prend son pied". Une expression qui n'a rien à voir avec cette extrémité du corps humain.

Ici, le "pied" renvoie à une unité de mesure, d'environ 30 cm, employée dans l'Antiquité. Elle était notamment utilisée par les pirates et les voleurs pour partager leur butin qui était rassemblé en un tas. Après avoir mesuré sa hauteur, chacun prenait l'équivalent d'un pied du trésor, des objets ou des sommes dérobées. Une part que ces individus dépensaient ensuite dans diverses activités, et notamment avec des prostituées. 

"Prendre son pied" s'est ensuite généralisé dans le langage populaire, tandis que l'emploi de l'unité de mesure s'est peu à peu réduit à la navigation et à l'aéronautique. 

expression,citation,culture,antiquité,pirates,voleurs,pied,unité de mesure

jeudi, 22 octobre 2020

METTRE SA MAIN AU FEU

Au Moyen Age, il arrivait que, pour ne pas avoir à mener des investigations longues et fastidieuses, on soumette l'accusé au jugement de Dieu.

S'il sortait vainqueur d'une épreuve choisie, il était déclaré innocent. Dans le cas inverse, il était forcément coupable.

Les épreuves pouvaient être des tournois, des duels ou bien on le ficelait aux poignets et aux chevilles et on le jetait à l'eau. Si son corps flottait, il était coupable, l'eau est un élément qui rejette à la surface ceux qui ont la conscience lourde de fautes, disait-on. Ou bien l'accusé devait tenir dans sa main une barre de feu sortant des braises, ou bien il devait laisser sa main dans les flammes. Si elle en ressortait indemne, celui-ci était innocent.

Mettre sa main au feu est donc une référence à ce jugement de Dieu.

De nos jours, cette expression est employée quand on cherche à convaincre une personne que l'on a raison dans ce qu'on affirme.

citation,expression,culture,feu,moyen age,justice,accusé,jugement

vendredi, 16 octobre 2020

NATURE

Pour haïr vraiment la nature, il faut naturellement préférer les tableaux aux paysages et les confitures aux fruits (E. et J. de Goncourt).

Les primevères et les paysages ont un défaut grave : ils sont gratuits. L'amour de la nature ne fournit de travail à nulle usine (Aldous HUXLEY).

La nature est une baguette magique pétrifiée (NOVALIS).

citations,culture,auteurs,nature,fleurs,homme,dieu

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Rien n'est difficile à la nature, surtout lorsqu'elle est pressée de se détruire (SENEQUE).

 

vendredi, 02 octobre 2020

SE CROIRE SORTI DE LA CUISSE DE JUPITER

Lorsqu'une personne est prétentieuse et imbue d'elle-même, on dit parfois qu'elle "se croit sortie de la cuisse de Jupiter". Cette expression tire ses origines de l'Antiquité. Dans les mythologies gréco-romaines, le dieu de la vigne Dionysos (Bacchus pour les Romains) est issu d'une relation extraconjugale entre Zeus (Jupiter) et Sémélé, une mortelle. Mais en se montrant à elle sous sa vraie forme, Zeus provoque sa mort. Il extrait ensuite l'enfant pour le placer dans sa propre cuisse. Ceci devait lui permettre de le protéger de la jalousie de sa femme légitime, Héra (Junon), jusqu'à sa naissance. Le bébé jouissant de la protection divine est ensuite né trois mois plus tard, parfaitement formé. Ainsi, au fil du temps, on a créé l'expression "se croire sorti de la cuisse de Zeus/Jupiter" pour se moquer des personnes qui se pensent aussi exceptionnelles qu'une divinité.

citations,culture,expression,bon à savoir

 

samedi, 12 septembre 2020

L'IDEAL

L'idéal, ce lieu commun qui ne se trouve nulle part (Natalie CLIFFORD BARNEY).

https://fr.wikipedia.org/wiki/Natalie_Clifford_Barney

citations,expressions,culture,auteurs,femmes,hommes,livres

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Ce n'est pas la réalité qui est vulgaire, c'est l'idéal (Henry de MONTERLANT).

L'idéal est un baume puissant qui double la force d'un homme de génie et tue les faibles (STENDHAL).

 

lundi, 07 septembre 2020

MENER QUELQU'UN EN BATEAU

Lorsqu'une personne utilise des stratagèmes pour en tromper une autre ou lui faire croire quelque chose, on peut dire qu'elle la "mène en bateau". Cette expression remonte au Moyen Age. Elle découle du mot "bateleur" de l'ancien français "baastel", tour de passe-passe, qui désignait à l'époque un saltimbanque. Divertissant les passants grâce à leurs tours d'adresse, ces bouffons étaient réputés pour leur habileté à tromper les spectateurs. Puis en raison de leur ressemblance phonétique, le terme "bateleur" s'est progressivement confondu avec celui de "batelier", qui fait référence au capitaine d'un navire fluvial. A tel point que lorsqu'un filou réussissait par ruse à emmener sa victime dans son piège, on a fini par dire qu'il la "menait en bateau". L'expression s'est ensuite généralisée.

citations,expressions,moyen age,bateau,culture,stratagèmes

samedi, 15 août 2020

ERREUR

Il n'y a pas de cause d'erreur plus fréquente que la recherche de la vérité absolue (Samuel BUTLER).

Que resterait-il de l'histoire du monde si l'on n'admettait que l'erreur fait partie de la réalité ? (Pierre REVERDY).

Si vous fermez la porte à toutes les erreurs, la vérité restera dehors (Rabindranath TAGORE).

https://fr.wikipedia.org/wiki/Rabindranath_Tagore

citations,expressions,culture,auteurs,écrivains,livres,poèmes,poètes

 

mercredi, 05 août 2020

MONTER SUR SES GRANDS CHEVAUX

Lorsqu'une personne s'énerve et hausse le ton pour défendre son point de vue, on dit parfois qu'elle "monte sur ses grands chevaux". L'origine de cette expression remonte au Moyen Age. A cette époque, on choisissait son cheval en fonction de l'activité que l'on comptait effectuer. Le majestueux palefroi servait par exemple pour les parades, le robuste roussin pour les travaux des champs, et le courageux destrier pour les tournois et la guerre. Ce dernier, le plus réputé, était perçu comme plus puissant et plus grand que les autres. Ainsi, "monter sur ses grands chevaux" désignait le fait de partir au combat avec fougue, en chevauchant les montures les plus imposantes. A partir du XVIème siècle, cette idée d'ardeur a progressivement été remplacée par la colère et l'agressivité, tandis que la bataille s'est déplacée sur le terrain des idées.

citation,expression,culture,bon à savoir,chevaux,moyen age

samedi, 18 juillet 2020

CROIRE

La tendance naturelle de l'esprit humain est de croire avant de savoir (Gaston BOUTHOUL).

citations,auteur,écrivain,culture,expressions,phrases

 

 

 

 

 

 

 

 

 

L'homme est prêt à croire à tout, pourvu qu'on le lui dise avec mystère. Qui veut être cru, doit parler bas (Malcolm de Chazal).

 

vendredi, 10 juillet 2020

RIRE

Le rire est le meilleur désinfectant du foie. Ivrogne gai coupe la chopine en deux (Malcolm de Chazal).

citations,culture,écriture,auteur,expressions,littérature

 

 

 

 

https://fr.wikipedia.org/wiki/Malcolm_de_Chazal

 

L'homme ne rit plus dès qu'il se sait chose comique (Antonio PORCHIA).