*

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

mardi, 07 juillet 2020

MES PREMIERS PAS DANS LE MIDI DE LA FRANCE

J'ai découvert le midi et ses fortes chaleurs quand j'avais 22 ans. Avant je vivais dans le Nord de la France, ce qui fait une très grande différence. Nous étions partis, mon mari et moi, quelques jours, chez les parents d'un copain (de Lambersart près de Lille) qui avaient une maison secondaire à La Panne en Belgique et une autre près d'Uzès, dans le Gard. C'était donc en été, dans le sud de la France. Dans l'après midi, laissant les parents du copain en train de lire à l'ombre, dans la cour de leur maison de style provençal, datant du 17-18 ème siècle, nous sommes partis en voiture faire un tour dans la campagne d'Uzès. Il faisait plus de 30 °, les voitures à l'époque n'avaient pas la clim. En roulant, on faisait courant d'air avec les vitres de devant ouvertes. Je découvrais les champs de vignes, la garrigue mais aussi la canicule avec le soleil implacable et de plomb qui brûle tout.

sud,midi,france,gard,région,arc méditerranéen,canicule,vignes,étésud,midi,france,gard,région,arc méditerranéen,canicule,vignes,étésud,midi,france,gard,région,arc méditerranéen,canicule,vignes,été

 

samedi, 04 juillet 2020

FETE DES VOISINS

Comme chaque année, depuis 2008, nous faisons la fête des voisins dans notre lotissement, sur la place de notre impasse. 

Depuis 2008, nous avons perdu quelques personnes (mon mari et Claude, mon voisin d'en face). Nous continuons cependant à faire la fête entre voisins. En ce début juillet, nous étions 11, il manquait Jacqueline et son mari (qui vient juste de sortir d'hôpital, dialysé depuis 3 semaines, cardiaque depuis de très nombreuses années et cancer des os découvert en octobre dernier ; il est venu masqué nous saluer, montrer qu'il avait résisté encore une fois et nous souhaiter une bonne nuit). Il manquait aussi Madeleine et son mari (diabétique, ils ont eu peur du Covid-19). Et la femme de Claude était aussi absente.

Au menu : pizza, moules, paëlla, salade, fromages, glaces.

D'habitude il fait très chaud en cette période et étouffant... hier soir nous avions un gilet, et le vent en rafales n'était pas très agréable. Les années se suivent mais ne se ressemblent pas.

fête,voisins,amitié,voisinage,lotissement,repas,amis

 

mercredi, 01 juillet 2020

LE SAVON de MAMAN

Dans mon enfance, maman achetait de grands savons cubes qui duraient longtemps. Je ne saurais dire la marque. Mon père bricolait, nous nous salissions les mains, dans nos jeux d'enfants, au jardin ou dans la cour ou en rentrant de l'école. Il nous fallait un bon savon efficace car nous étions 6 à la maison. Elle le mettait dans la salle d'eau qui menait à l'atelier de mon père.

enfance,souvenirs,savon,savon de marseille,toilette,lavabo,bassine,eau chaude

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Pour notre toilette de tous les jours, le soir avant d'aller dormir, elle nous donnait d'autres savons plus doux, ceux que l'on voyait en publicité dans les magazines féminins qu'elle lisait. Elle aimait changer de marque (Cadum, Palmolive, ou Lux, peu importe). Nous n'utilisions pas les "bains moussants", ou "gel de douche", pas encore.

 

vendredi, 26 juin 2020

HUMOUR

L'humour est une façon de se tirer d'embarras sans se tirer d'affaire (Louis Scutenaire).

citations,culture,expressions,auteur,livre,humour

 

 

 

 

 

 

 

Les humoristes sont comme des enfants qui, en traversant les chambres obscures, chantent pour se donner du courage (Pitigrilli).

citations,culture,expressions,auteur,livre,humour

mardi, 23 juin 2020

AOUT 1963

Maman nous permet aujourd'hui d'aller nous baigner à la piscine municipale. Il fait encore très beau mais la chaleur est lourde. Elle nous donne notre sac de plage, celui que nous avions pour partir en Bretagne, le mois dernier. Nous voulons encore profiter des vacances. Arrivés à la piscine, nous nous déshabillons dans les petites cabines individuelles. Les portes sont en bois, peintes en bleu. Elles laissent passer un peu d'air en haut et en bas. En sortant de la cabine, je vois les garçons qui se chamaillent dans l'eau. Je n'aime pas trop. Mes soeurs sont déjà prêtes à plonger. Moi j'hésite. Nous entendons au loin le tonnerre gronder. Les nuages d'orage arrivent à l'horizon. Nous voulons rester encore un peu. Je commence à me mouiller et à profiter de l'eau qui sent, malgré tout, un peu trop le chlore. Et nous jouons à nous jeter de l'eau sur les épaules et le visage. Quand les nuages arrivent au-dessus de la route, nous sortons de l'eau pour nous essuyer et rentrons dans les cabines nous rhabiller. Car le soleil s'en est allé et il commence à faire frais. Nous courons vers la maison avec nos sacs. Nous trouvons maman très inquiète. Elle nous gronde car nous aurions dû rentrer plus tôt. Elle nous explique que c'est dangereux de rester dans l'eau par ce temps. Moi, je monte dans ma chambre pour me recoiffer et me sécher les cheveux en regrettant l'attitude de maman.

(Deux photos de la piscine municipale de mon enfance, et sa situation par rapport à ma ville de naissance, dans les années 60. Je devais traverser le canal pour y aller car j'habitais de l'autre côté).

été,vacances,bains,piscine,plage,chaleur,enfance,souvenirsété,vacances,bains,piscine,plage,chaleur,enfance,souvenirs

samedi, 20 juin 2020

MARCHER SUR DES BRAISES

Les fakirs marchent parfois pieds nus sur des tapis de braises. Cette pratique n'a rien à voir avec un super-pouvoir ou de la magie, car ils profitent en réalité d'un phénomène physique : la capacité d'un matériau à conduire la chaleur, appelée thermodynamique. Le charbon de bois étant très mauvais dans ce domaine, la température à sa surface n'est pas excessive quand il est chauffé. Si le centre d'un morceau de charbon peut atteindre 1 000 ° C, l'extérieur reste autour de 50 ° C. De plus, sa surface est irrégulière, si bien qu'en se déplaçant dessus, la peau n'est pas en contact permanent. Au final, en marchant rapidement sur le lit de braises, le fakir peut éviter de se brûler. A contrario, il serait impossible de marcher sur certains autres matériaux, comme le verre ou le fer, qui conduisent respectivement vingt fois et mille fois plus de chaleur.

culture,citations,expressions,bon à savoir,connaissances,feu,braises

mercredi, 17 juin 2020

MON ANTHURIUM A FAIT UNE FLEUR

Je possède cette plante d'appartement depuis plusieurs années et je désespérais de la voir refleurir.

Il y a 10 jours, j'ai observé une tige longue avec, au bout, un genre de feuille roulée comme du papier à cigarette, mais rouge vif.

Depuis ce week end la fleur est ouverte ! 

L'anthurium est une plante tropicale de la famille des Araceae. On la trouve du nord du Mexique à l'Argentine (Panama, Colombie, Brésil, Guyane, Equateur). Elle est dépolluante.

fleur,plante,plante d'appartement,jardin,maison,culture,terre de bruyèrefleur,plante,plante d'appartement,jardin,maison,culture,terre de bruyère

 

samedi, 13 juin 2020

DUO de Colette (roman en lecture)

DUO est un roman de Colette paru du 12 au 31 octobre 1934, en feuilleton, dans le journal Marianne. Ce roman a été adapté pour le théâtre par Paul Geraldy. En 1990, il a été de nouveau adapté en téléfilm par Claude Santelli, avec Pierre Arditi et Evelyne Bouix dans les rôles principaux.

RESUME :

Mariés depuis dix ans et profondément complices, Alice et Michel prennent quelques jours de vacances dans leur maison de campagne à Cransac. Mais dès le début de leur séjour, leur bonheur vole en éclats : Michel surprend Alice en train de dissimuler une lettre, qui s'avère être celle de son ex-amant, Ambrogio, l'associé de Michel.

Commence alors un huis clos douloureux entre les deux époux : blessé, Michel préfère se morfondre dans sa jalousie, alors qu'Alice tente de le convaincre qu'ils peuvent encore être heureux, et que cette brève liaison purement sensuelle n'a eu aucune importance pour elle. Après une ultime explication qui semble l'apaiser, Alice va se coucher en laissant Michel méditer sur l'avenir de leur mariage. À l'aube, sa décision est prise, et cet époux meurtri, conscient que sa vie a été irrémédiablement bouleversée, trouvera l'oubli définitif dans la rivière qui borde sa propriété.


roman,livre,auteur,colette,feuilleton,culture,paul geraldy,claude santelli. pierre arditi,evelyne bouix

 

mercredi, 10 juin 2020

ROYALTIES

Lorsqu'une redevance est versée à un artiste ou au détenteur d'un brevet, on parle de "royalties".

Un terme emprunté à l'anglais, mais qui a vu le jour en France au Moyen Age. Le souverain accordait alors parfois l'exploitation d'une terre à une personne, en échange d'un paiement, ce qu'on appelait le "droit de royauté". Cela concernait en particulier les exploitations minières. Les "royautés" ont ensuite été utilisées en Angleterre, traduites en "royalties", en étant inscrites dans le droit commercial du pays. Ces paiements ont été repris dans le domaine culturel au début du 20ème siècle, quand le progrès technique a permis de diffuser les oeuvres à grande échelle. C'est l'entreprise américaine Victor Talking Machine Company qui a commencé à rémunérer les chanteurs en fonction du nombre de disques qu'ils vendaient. Et le terme "royalties" s'est étendu dans le monde entier.

(en photo, John LENNON).

citations,expressions,culture,bon à savoir,mots,mots clés,moyen age

vendredi, 05 juin 2020

DEUX PHOTOS POUR LE WEEK END et un de mes POEMES

Rose et lavande de mon jardin (photo d'aujourd'hui pour la lavande et de mercredi pour la rose).

ROSE JE T'AIME

Je caresse d'une main les fleurs

Au soleil ou dans la fraîcheur

Du jardin que j'ai traversé.

J'entends une musique flotter

Qui s'envole douce et légère

Et qui s'éparpille dans l'air

Je me dis que j'ai bien mérité

Des cadeaux par la nature apportés

Rose tu es belle, rose je t'aime

Dans l'air vole ton pollen

Dans la chaleur du printemps

Si doux souffle le vent.

(mai 2006)

fleurs,plantes,rose,lavande,jardin,jardinage,printempsfleurs,plantes,rose,lavande,jardin,jardinage,printemps

 
1 2 3 4 5 6 7 8 Page suivante