Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

vendredi, 10 septembre 2021

PETITES HISTOIRES DROLES

Une dame demande à son mari un peu sourd :

-Tu as pensé à arroser l'orchidée ?

Ayant vaguement entendu le dernier mot, il questionne : 

- Quelle orchidée ?

Sa femme qui ne veut pas discuter, lui répond :

- Midi et demie...

humour,rire,histoires drôles,culture,famille,société

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Une femme dit à son mari : 

- Je cherche la cassette où a été enregistrée notre cérémonie de mariage. Logiquement, elle devrait être classée à M.

- En fait, explique le mari, je l'ai classée à S, comme Sauve qui peut...

Un ado dit, en plaisantant, à un de ses copains :

-Dis donc, elle est du genre réduit la fille avec qui tu sors !

- Bah ! j'en ai fréquenté une qui était encore beaucoup plus petite. C'est simple, l'ourlet de sa mi-jupe traînait par terre....

Au coeur de l'hiver, la logeuse dit au nouveau locataire auquel elle loue, meublée, une pièce de son appartement :

- qu'on se mette bien d'accord tout de suite : le soir, plus vous monterez le son de votre téléviseur, plus je baisserai le thermostat du chauffage...

L'institutrice demande à un élève :

- Donne-moi une raison à ton retard ce matin ?

- Je rêvais que je suivais un match de foot. Et il y a eu prolongation...

 

 

dimanche, 20 juin 2021

Mes arrières grands mères

Je n'ai connu qu'une seule arrière grand mère, Ismérie, mère de mon grand père maternel.

Les trois autres, Julie, Marie et Hermance sont décédées respectivement 26 ans, 22 ans et 18 ans avant ma naissance. Julie avait 65 ans quand elle est décédée, Marie 66 ans, et Hermance 65 ans.

Je me souviens être allé avec ma mère dans une maison ancienne, durant l'été 1954. J'entrais, en tenant la main de ma mère, dans une chambre sombre. Une dame âgée était couchée dans un grand lit. Je ne voyais pas son visage et je n'osais pas approcher. Je disais à ma mère : "fait dodo Mémé"... Tout était silencieux,, c'est le seul souvenir que je garde d'elle.

Où était cette maison ? Je pense que mon arrière grand mère se trouvait chez sa fille Aline, dans ma ville de naissance, car nous n'avions pas de voiture à l'époque et les deux frères d'Aline vivaient dans une autre ville.

J'avais 1 an et 10 mois. Ismérie est décédée le 30 08 1954 à Landrecies, ma ville de naissance. Elle avait 83 ans et était née le 2 juillet 1871 à Maresches, ville de l'Avesnois, dans le nord de la France.

souvenirs,enfance,histoire,famille,avesnois,campagne,village,arrière grand mère

 

jeudi, 03 septembre 2020

ST MAURICE BONNEVAL près de CHARTRES

Le frère de mon grand père paternel, Fernand, né en 1889 (100 ans après la Révolution, comme il aimait le dire), possédait une maison de vacances à St Maurice sur Loir, près de Bonneval, dans la région de Chartres. C'était une maison en T, avec deux cours séparées l'une de l'autre par le bâtiment qui servait de salon-salle à manger. Dans les années 40, il invitait ses frères et belles soeurs. à passer de bons moments ensemble dans la campagne. Ils pouvaient pêcher le poisson ou naviguer sur le Loir avec la barque qu'il possédait.

souvenirs,enfance,famille,voyages,vacances,chartres

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

En juillet 1959 nous avons passé une semaine dans sa maison de vacances. Nous avons traversé en voiture les routes à travers champs, passant près d'un établissement psychiatrique isolé dans la campagne de Bonneval.

Je suis montée dans la barque à Tonton Fernand avec mon frère et mes soeurs pour une promenade au fil de l'eau sur le Loir. Nous avons marché sur les routes entre les champs de blé en tenant la main de grand père et de son frère et joué avec ma cousine Sophie, elle aussi en vacances chez son grand père. On accédait aux chambres par les fenêtres ouvertes, en montant les escaliers de briques sur le côté droit de la maison, car le jardin derrière était à hauteur du 1er étage.

J'ai découvert à cette époque le plaisir de manger dehors, sous les arbres. Egalement qu'une porte pouvait s'ouvrir en deux parties, la moitié en bas pouvait rester fermée, et la moitié en haut ouverte, comme une fenêtre.

souvenirs,enfance,famille,voyages,vacances,chartres

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

souvenirs,enfance,famille,voyages,vacances,chartressouvenirs,enfance,famille,voyages,vacances,chartres

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Depuis, je suis retournée en famille en août 1966, j'avais 13 ans et 10 mois. Nous étions de passage après un voyage dans l'Indre pour aller voir mes deux plus jeunes soeurs en colonie de vacances au Château de la Vernusse.

souvenirs,enfance,famille,voyages,vacances,chartres

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Je voulais revoir la maison de Fernand qui avait été vendue par ses deux filles, après son décès dans les années 80.

En mai 2013, je suis donc revenue à St Maurice, me rappelant avec émotion les beaux souvenirs de ces huit jours de vacances merveilleuses.

souvenirs,enfance,famille,voyages,vacances,chartressouvenirs,enfance,famille,voyages,vacances,chartressouvenirs,enfance,famille,voyages,vacances,chartressouvenirs,enfance,famille,voyages,vacances,chartres

 

 

 

jeudi, 21 mai 2020

Le 21 MAI 1923

Mes grands parents maternels, Valère et Marie Marguerite, se sont mariés le 21 mai 1923. Ils ont eu deux filles : Thérèse (née le 10 janvier 1928) et Nicole (née le 5 janvier 1930). Thérèse était ma mère, elle est décédée le 31 juillet 2016.

Valère et Marie Marguerite ont divorcé en 1934. Valère s'est remarié avec Olga qui était la soeur de la femme de son frère Calixte, Après le divorce, Valère n'oubliait jamais d'envoyer des lettres et des cartes à ses deux filles, surtout à la Sainte Catherine. 

Marie Marguerite travaillait pour élever ses deux enfants. Elle vécu seule le reste de sa vie, refusant de quitter sa petite ville du Nord pour un homme qui lui demandait de le suivre à Lille.

Pendant la Grande Guerre 14-18, la région du Nord était occupée par les Allemands. Marie Marguerite, née le 31 décembre 1898, reçu dès 1917 quelques courriers de Jean R. de F., un Allemand qui était très amoureux d'elle mais qu'elle n'a plus jamais revu. Je raconte l'histoire ici :

http://boulevarddesresistants.hautetfort.com/archive/2018...

Je raconte mes souvenirs de grand père et grand mère ici :

http://boulevarddesresistants.hautetfort.com/archive/2006...

 

Le jour du mariage de Valère et Marie Marguerite :

mariage,souvenirs,mémé,grand père,grand mère,famille,histoire

 

 

 

lundi, 09 décembre 2019

GEORGES ( né le 14 juillet 1891- tué le 16 avril 1917)

Un des 4 frères de mon grand père paternel a été tué pendant la Grande Guerre.

J'ai plusieurs photos de famille où il apparaît.

En juillet 1916, il se trouve dans la Meuse avec son régiment, à FORIMONT, au sud de Vauquois.

guerre 14 18,soldat,guerre,meuse,florimont,ville sur cousances,sommelonne,souvenirs,famille,ancêtresguerre 14 18,soldat,guerre,meuse,florimont,ville sur cousances,sommelonne,souvenirs,famille,ancêtres

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

guerre 14 18,soldat,guerre,meuse,florimont,ville sur cousances,sommelonne,souvenirs,famille,ancêtres

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Les autres photos montrent une scène de théâtre en 1916. Les soldats s'amusaient malgré la guerre.

guerre 14 18,soldat,guerre,meuse,florimont,ville sur cousances,sommelonne,souvenirs,famille,ancêtres

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

guerre 14 18,soldat,guerre,meuse,florimont,ville sur cousances,sommelonne,souvenirs,famille,ancêtres

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

guerre 14 18,soldat,guerre,meuse,florimont,ville sur cousances,sommelonne,souvenirs,famille,ancêtres

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Le 3 septembre 1915, il se trouve à Ville sur Cousances, dans la Meuse également.

guerre 14 18,soldat,guerre,meuse,florimont,ville sur cousances,sommelonne,souvenirs,famille,ancêtres

 

mercredi, 20 novembre 2019

SAINTE ADRESSE : le lieu de mariage de mes grands parents paternels

Le 21 juin 1919, les parents de mon père se sont mariés à Sainte Adresse, au 80 Rue du Havre, aujourd'hui 80 Rue du Général de Gaulle.

Pendant la guerre 14-18, Madeleine, ma grand mère paternelle, habitait avec sa soeur et ses parents, au 80 Rue du Havre à Sainte Adresse, ayant fui Marcoing dans le Nord qui était bombardé.

Le lieu de leur mariage à Sainte Adresse, indiqué sur la photo qui date de 1908 et sur la 2ème photo des années 60, vue de la ville de Sainte Adresse (en haut à gauche,  situation du lieu, près de l'église).

le havre,sainte adresse  mariage,1919,21 juin 1919,souvenirs,famille,guerre

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

le havre,sainte adresse  mariage,1919,21 juin 1919,souvenirs,famille,guerre

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Photo de 1916 dans leur maison refuge de Sainte Adresse : fenêtre de gauche, mon arrière grand mère Julie. Fenêtre de droite, mon arrière grand père Théophile avec ses deux filles, Madeleine et Thérèse.

le havre,sainte adresse  mariage,1919,21 juin 1919,souvenirs,famille,guerre

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

En 1963, Camille, la fille de Thérèse, s'est rendue sur le lieu du mariage de mes grands parents. Lieu d'autant plus émouvant qu'elle y a été conçue en janvier 1919. Elle a pris quelques photos. La maison où ma grand mère avait habité pendant la guerre n'existait plus. Une maison blanche avait pris la place. La maison mauresque du concierge était préservée.

le havre,sainte adresse  mariage,1919,21 juin 1919,souvenirs,famille,guerre

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

le havre,sainte adresse  mariage,1919,21 juin 1919,souvenirs,famille,guerre

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

En avril 2013, je me suis rendue pour la 1ère fois à Sainte Adresse avec mon mari et j'ai pris quelques photos du 80 Rue du Général de Gaulle. La maison blanche qui s'élevait à la place de la maison où avait vécu ma grand mère existait encore mais plus pour longtemps, elle était vide. La maison mauresque du concierge servait de lieu de vente pour un futur immeuble.

le havre,sainte adresse  mariage,1919,21 juin 1919,souvenirs,famille,guerre

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

le havre,sainte adresse  mariage,1919,21 juin 1919,souvenirs,famille,guerre

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

En novembre 2013, des travaux de construction d'un immeuble ont défiguré le lieu, la maison blanche a été démolie.

le havre,sainte adresse  mariage,1919,21 juin 1919,souvenirs,famille,guerre

 

 

 

 

 

 

 

 

 

le havre,sainte adresse  mariage,1919,21 juin 1919,souvenirs,famille,guerre

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

le havre,sainte adresse  mariage,1919,21 juin 1919,souvenirs,famille,guerre

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Voici le lieu en 2015, vu d'en haut. La maison mauresque construite en 1876 pour un riche notable de la région a été conservée.

 

mardi, 15 octobre 2019

EGLISE ST PHILIBERT

En 1961, je passais mes premières vacances dans le Morbihan, près d'Auray, à Crach, où ma mère avait trouvé une location. J'avais 8 ans et 9 mois. Mon père a pris cette photo noir et blanc, en 1961, sur le chemin des deux plages où nous sommes allés très souvent durant les années 60 et 70 : il s'agit de la chapelle St Philibert, devenue église paroissiale en 1869. Cette petite église a été construite en 1648, au bord de l'eau.

chapelle,église,morbihan,crach,vacances,voyage,famille

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

chapelle,église,morbihan,crach,vacances,voyage,famille

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Ci-dessous, vidéo des deux plages de St Philibert avec, à la fin de la vidéo, la petite église et son intérieur.


lundi, 28 janvier 2019

HOMMAGE

Elle s'appelait Andrée, comme sa tante et marraine. Sa tante, fermière et cousine de ma mère, chez qui nous allions chercher du beurre et du fromage blanc le jeudi, était sa confidente. Elle n'avait que la rue à traverser pour se rendre chez elle. 

Son père, mon parrain, m'avait offert pour ma communion solennelle un pendentif en croix que j'avais choisi avec maman et Renée, sa maman, à la bijouterie de la grand'rue de notre petite ville du nord de la France. J'étais consciente du sacrifice financier que cela représentait à l'époque, pour mon parrain et Renée, parents de 4 enfants. Je garde précieusement ce bijou car la famille restera toujours importante pour moi.

Ma cousine Andrée sera enterrée cet après midi, je ne pourrai pas faire les 975 kms pour me rendre au cimetière de notre ville de naissance.

Nous nous étions revues en 2012 chez elle, ainsi qu'à l'enterrement de mon père en 2011 et de ma mère en 2016.

Je lui souhaitais encore la bonne année au début du mois. Nous nous parlions de temps en temps par la messagerie FB. Nous avons remué des souvenirs anciens ou plus récents, parlé des secrets de famille, des problèmes et heurts dans sa famille suite au décès de son frère en décembre 2005.

Le temps passe, les souvenirs restent, rien ne s'efface.

souvenirs,hommage,écriture,enfance,cousine,relations,famille

mercredi, 14 mars 2018

LES GRANDES, LES PETITES

Mes parents ont eu 5 enfants, un garçon et quatre filles.

Quand ils parlaient de leurs filles, mes parents disaient : les grandes, les petites. Certainement que c'était plus rapide que de nous appeler par nos prénoms.

Les grandes dont je faisais partie couchaient dans la même chambre, et les petites dans la chambre bleue. 

Ainsi, mon père ou ma mère disaient : la chambre des petites, la chambre des grandes, il va falloir rhabiller les petites, les grandes vont terminer leurs études, se fiancer, se marier. On peut payer la colonie de vacances aux petites, le chat est passé par la fenêtre de la chambre des grandes pour aller chez la voisine, il faut accompagner les petites à la messe...

souvenirs,enfance,écriture,famille,auteur,nouvelles et textes brefs

vendredi, 26 janvier 2018

Mon dernier poème et les autres à lire sur mon 2ème blog.

Mon 2ème blog :

http://depoesiesenpoesies.hautetfort.com/

poésie,poème,poète,amour,famille,deuil