Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

jeudi, 21 mai 2020

Le 21 MAI 1923

Mes grands parents maternels, Valère et Marie Marguerite, se sont mariés le 21 mai 1923. Ils ont eu deux filles : Thérèse (née le 10 janvier 1928) et Nicole (née le 5 janvier 1930). Thérèse était ma mère, elle est décédée le 31 juillet 2016.

Valère et Marie Marguerite ont divorcé en 1934. Valère s'est remarié avec Olga qui était la soeur de la femme de son frère Calixte, Après le divorce, Valère n'oubliait jamais d'envoyer des lettres et des cartes à ses deux filles, surtout à la Sainte Catherine. 

Marie Marguerite travaillait pour élever ses deux enfants. Elle vécu seule le reste de sa vie, refusant de quitter sa petite ville du Nord pour un homme qui lui demandait de le suivre à Lille.

Pendant la Grande Guerre 14-18, la région du Nord était occupée par les Allemands. Marie Marguerite, née le 31 décembre 1898, reçu dès 1917 quelques courriers de Jean R. de F., un Allemand qui était très amoureux d'elle mais qu'elle n'a plus jamais revu. Je raconte l'histoire ici :

http://boulevarddesresistants.hautetfort.com/archive/2018...

Je raconte mes souvenirs de grand père et grand mère ici :

http://boulevarddesresistants.hautetfort.com/archive/2006...

 

Le jour du mariage de Valère et Marie Marguerite :

mariage,souvenirs,mémé,grand père,grand mère,famille,histoire

 

 

 

jeudi, 16 janvier 2020

LA SOUPE AUX CAILLOUX

Quand je n'allais pas encore à l'école maternelle, c'est-à-dire, avant 4 ans, mon père m'emmenait chez ses parents, l'après midi, sur son vélo. Il travaillait comme contremaître à l'usine où son père était comptable et concierge. Mes grands parents vivaient dans la maison qui se trouvait dans la cour de la bonneterie. Derrière la maison, ma grand mère élevait des poules. Il y avait une prairie où poussaient des pruniers et où les poules allaient et venaient en liberté. Le dimanche, on mangeait souvent chez mes grands parents paternels.

Je me souviens que ma grand mère mettait des grains de maïs, pour ses poules, dans de vieilles casseroles ou cocottes en aluminium. Quand les casseroles étaient vides, mon frère, ma soeur et moi, on les remplissaient de cailloux et on touillait avec un bâton après avoir ajouté un peu d'eau. On imitait notre maman qui faisait la cuisine et on disait que la soupe aux cailloux était très bonne.

Voici une des photos prises par mon père, j'avais 20 mois et je regardais ma soeur préparant la bonne soupe aux cailloux, sous les yeux de mon grand père qui fumait la pipe.

souvenirs,enfance,jeux,cailloux,casseroles,plats,cuisine

 

 

 

mardi, 17 décembre 2019

LETTRES AU PERE NOEL

Voici quelques lettres écrites au Père Noël par des garçons et des filles de 2 à 10 ans, dans les années 80 (on croit encore au Père Noël à l'âge de 10 ans ?)

"Cher Père Noël, je voudrais cette année un habit de fée, bleu pâle, pour aller avec mes cheveux blonds, un costume de majorette avec des bottes blanches et de la fourrure au col, un coffret de maquillage où il y aura des tas de couleurs à mettre sur les yeux comme maman, une mallette de bijoux avec au moins 10 colliers différents, une coffret de coiffure contenant une perruque et un peigne soufflant.

Papa me photographiera quand j'aurai le maquillage et les costumes et on t'enverra la photo. Je te remercie bien cher Père Noël".

"Cher Père Noël,

Je veux un gros nounours pour dormir avec lui quand maman n'est pas là et puis un petit Zoo avec des tas de bêtes.

Je t'embrasse".

"Mon ami Père Noël,

Apporte-moi un gros garage rempli de voitures, un cheval à bascule avec aussi des roulettes et une poupée en tissu qui ouvrira son ventre pour ranger mon pyjama. Je t'envoie des tas de gros baisers."

"Cher Père Noël,

Surtout n'oublie pas de mettre ton écharpe car il risque de faire froid et puis n'emporte pas tous les cadeaux à la fois pour tout le quartier, ce serait trop lourd et tu risquerais de te faire une sciatique. Fais plutôt plusieurs voyages.

Je voudrais un balai et aspirateur. Pour ma poupée, un petit réfrigérateur, une machine à laver le linge. Pour aider ma maman, un fer et une table à repasser et aussi une cafetière et un mixeur. Bien sûr, cela fait beaucoup de choses, emporte ce que tu peux, mais gâte-moi tout de même. Merci de tout mon coeur. Je t'embrasse bien fort".

"Cher Père Noël,

Tu serais très gentil si tu pouvais m'apporter deux poupées. D'abord un poupon qui pleure quand on lui retire sa tétine, qui boit et mange en remuant les lèvres et salit ses couches. Il faut qu'il ait une peau toute douce pour que je puisse l'embrasser souvent. Et aussi une grande poupée qui marche et parle toute seule. Comme je ne les promènerai pas en même temps, il faudra aussi un landau pour le poupon et une poussette pliante pour sa grande soeur. Si tu as encore un peu de place, j'aimerais aussi une mallette d'infirmière pour soigner mes enfants quand ils seront malades. Comme je ne fais pas assez de sport, maman m'a demandé de commander aussi des patins à roulettes mais cela c'est seulement si tu penses comme maman. Merci beaucoup de me gâter Cher Père Noël et gros baisers."

noël,père noël,lettre,cadeaux,jouets,enfance,fête,fin d'année,souvenirs

lundi, 09 décembre 2019

GEORGES ( né le 14 juillet 1891- tué le 16 avril 1917)

Un des 4 frères de mon grand père paternel a été tué pendant la Grande Guerre.

J'ai plusieurs photos de famille où il apparaît.

En juillet 1916, il se trouve dans la Meuse avec son régiment, à FORIMONT, au sud de Vauquois.

guerre 14 18,soldat,guerre,meuse,florimont,ville sur cousances,sommelonne,souvenirs,famille,ancêtresguerre 14 18,soldat,guerre,meuse,florimont,ville sur cousances,sommelonne,souvenirs,famille,ancêtres

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

guerre 14 18,soldat,guerre,meuse,florimont,ville sur cousances,sommelonne,souvenirs,famille,ancêtres

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Les autres photos montrent une scène de théâtre en 1916. Les soldats s'amusaient malgré la guerre.

guerre 14 18,soldat,guerre,meuse,florimont,ville sur cousances,sommelonne,souvenirs,famille,ancêtres

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

guerre 14 18,soldat,guerre,meuse,florimont,ville sur cousances,sommelonne,souvenirs,famille,ancêtres

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

guerre 14 18,soldat,guerre,meuse,florimont,ville sur cousances,sommelonne,souvenirs,famille,ancêtres

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Le 3 septembre 1915, il se trouve à Ville sur Cousances, dans la Meuse également.

guerre 14 18,soldat,guerre,meuse,florimont,ville sur cousances,sommelonne,souvenirs,famille,ancêtres

 

mercredi, 04 décembre 2019

IL Y A 60 ANS, LE BARRAGE DE MALPASSET

J'étais petite, mais je me souviens de l'annonce de la catastrophe dès le lendemain.


mercredi, 20 novembre 2019

SAINTE ADRESSE : le lieu de mariage de mes grands parents paternels

Le 21 juin 1919, les parents de mon père se sont mariés à Sainte Adresse, au 80 Rue du Havre, aujourd'hui 80 Rue du Général de Gaulle.

Pendant la guerre 14-18, Madeleine, ma grand mère paternelle, habitait avec sa soeur et ses parents, au 80 Rue du Havre à Sainte Adresse, ayant fui Marcoing dans le Nord qui était bombardé.

Le lieu de leur mariage à Sainte Adresse, indiqué sur la photo qui date de 1908 et sur la 2ème photo des années 60, vue de la ville de Sainte Adresse (en haut à gauche,  situation du lieu, près de l'église).

le havre,sainte adresse  mariage,1919,21 juin 1919,souvenirs,famille,guerre

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

le havre,sainte adresse  mariage,1919,21 juin 1919,souvenirs,famille,guerre

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Photo de 1916 dans leur maison refuge de Sainte Adresse : fenêtre de gauche, mon arrière grand mère Julie. Fenêtre de droite, mon arrière grand père Théophile avec ses deux filles, Madeleine et Thérèse.

le havre,sainte adresse  mariage,1919,21 juin 1919,souvenirs,famille,guerre

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

En 1963, Camille, la fille de Thérèse, s'est rendue sur le lieu du mariage de mes grands parents. Lieu d'autant plus émouvant qu'elle y a été conçue en janvier 1919. Elle a pris quelques photos. La maison où ma grand mère avait habité pendant la guerre n'existait plus. Une maison blanche avait pris la place. La maison mauresque du concierge était préservée.

le havre,sainte adresse  mariage,1919,21 juin 1919,souvenirs,famille,guerre

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

le havre,sainte adresse  mariage,1919,21 juin 1919,souvenirs,famille,guerre

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

En avril 2013, je me suis rendue pour la 1ère fois à Sainte Adresse avec mon mari et j'ai pris quelques photos du 80 Rue du Général de Gaulle. La maison blanche qui s'élevait à la place de la maison où avait vécu ma grand mère existait encore mais plus pour longtemps, elle était vide. La maison mauresque du concierge servait de lieu de vente pour un futur immeuble.

le havre,sainte adresse  mariage,1919,21 juin 1919,souvenirs,famille,guerre

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

le havre,sainte adresse  mariage,1919,21 juin 1919,souvenirs,famille,guerre

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

En novembre 2013, des travaux de construction d'un immeuble ont défiguré le lieu, la maison blanche a été démolie.

le havre,sainte adresse  mariage,1919,21 juin 1919,souvenirs,famille,guerre

 

 

 

 

 

 

 

 

 

le havre,sainte adresse  mariage,1919,21 juin 1919,souvenirs,famille,guerre

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

le havre,sainte adresse  mariage,1919,21 juin 1919,souvenirs,famille,guerre

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Voici le lieu en 2015, vu d'en haut. La maison mauresque construite en 1876 pour un riche notable de la région a été conservée.

 

mardi, 19 novembre 2019

BOUQUET

Bouquet pour mon mari décédé il y a juste deux ans. En souvenir de nos années passées ensemble, plus de 44 années.

souvenirs, hommage, deuil, décès, mariage, époux

jeudi, 07 novembre 2019

TELC et son CHATEAU (République Tchèque)

Le 7 septembre 1979, je découvrais la ville de TELC et son château.

Telc est fondée au XIVème siècle sur une colline. La ville s'est développée sur la route commerciale qui relie Prague et Vienne. Elle a connu son apogée au XIXème siècle. Sa vaste place centrale est bordée de maisons colorées qui semblent tout droit sorties d'un conte, de style renaissance et baroque. A l'origine ces maisons étaient en bois mais, après un incendie à la fin du XIVème siècle, elles ont été reconstruites en pierres.

(Mes photos personnelles de la place de Telc) :

voyage,septembre,république tchèque,souvenirs,château,renaissance,baroque,moravievoyage,septembre,république tchèque,souvenirs,château,renaissance,baroque,moravievoyage,septembre,république tchèque,souvenirs,château,renaissance,baroque,moravievoyage,septembre,république tchèque,souvenirs,château,renaissance,baroque,moravievoyage,septembre,république tchèque,souvenirs,château,renaissance,baroque,moravie

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Le château de Telc est considéré comme un des monuments majeurs de l'architecture morave, de style gothique, remanié au XVIème siècle en un élégant ensemble de style renaissance.

Pour en savoir plus sur TELC, cliquez sur ce lien :

https://www.radio.cz/fr/rubrique/tourisme/25-ans-a-lunesc...

(Mes photos personnelles du château et de son jardin) :

voyage,septembre,république tchèque,souvenirs,château,renaissance,baroque,moravievoyage,septembre,république tchèque,souvenirs,château,renaissance,baroque,moravie

jeudi, 31 octobre 2019

KROMERIZ, ville tchèque

Le 6 septembre 1979, je me promenais à KROMERIZ, ville tchèque d'environ 30 000 habitants, située en Moravie, à 50 kms à l'est de BRNO.

Pour en savoir plus :

https://fr.czech-unesco.org/kromeriz/visite-de-la-ville/

http://www.czech.cz/fr/66646-chateau-de-larcheveche-et-se...

https://visitworldheritage.com/fr/eu/jardins-et-ch%C3%A2t...

 

Le centre historique de Kromeriz est formé de maisons bourgeoises à arcades. Les styles renaissance et baroque dominent. Son château archiépiscopal est entouré de magnifiques jardins. Il possède des caves à vins. Il se situe à 1 km de la cathédrale et abrite une galerie de peintures, une bibliothèque et une section musicale où l'on peut voir de précieux manuscrits de compositeurs célèbres : Haydn, Mozart, Stamic... et une collection de pièces de monnaie.

Les jardins de la ville sont inscrits sur la liste du patrimoine mondial de l'Unesco : labyrinthe de murs verts, décoration originale de fleurs et statues, serres historiques, colonnade, étangs artificiels... ces jardins existaient déjà au Moyen Age.

Mes photos personnelles du centre historique :

voyages,vacances,loisirs,souvenirs,république tchèque,brnovoyages,vacances,loisirs,souvenirs,république tchèque,brno

mercredi, 23 octobre 2019

NAMEST NAD OSLAVOU (République Tchèque)

Le 7 septembre 1979 j'étais à Namest Nad Oslavou, en République Tchèque. Cette ville se trouve entre Brno (25 kms à l'ouest) et Trébic.

Pour plus de renseignements, cliquez sur le lien ci-dessous :

https://www.radio.cz/fr/rubrique/tourisme/une-visite-de-l...

 

Ce jour là, j'ai pris en photo le vieux pont baroque datant de 1737 à l'entrée de la ville. Ce pont est décoré de 20 statues de saintes et de saints (dont Saint Jean Nepomucène et Sainte Anne avec Marie). La rivière Oslava passe en-dessous. Le château de Namest se trouve juste à côté.

(Mes photos personnelles).

république tchèque,namest nad oslavou,brno,voyages,souvenirs,vacancesrépublique tchèque,namest nad oslavou,brno,voyages,souvenirs,vacances