Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

jeudi, 27 mai 2021

COMPLAINTE DE LA LUNE EN PROVINCE (Jules LAFORGUE)

Ah ! la belle pleine Lune,

Grosse comme une fortune !

 

La retraite sonne au loin,

Un passant, monsieur l’adjoint  ;

 

Un clavecin joue en face,

Un chat traverse la place :

 

La province qui s’endort !

Plaquant un dernier accord,

 

Le piano clôt sa fenêtre.

Quelle heure peut-il bien être ?

 

Calme Lune, quel exil !

Faut-il dire : ainsi soit-il ?

 

Lune, ô dilettante Lune,

À tous les climats commune,

 

Tu vis hier le Missouri,

Et les remparts de Paris,

 

Les fiords bleus de la Norvège,

Les pôles, les mers, que sais-je ?

 

Lune heureuse ! ainsi tu vois,

À cette heure, le convoi

 

De son voyage de noce !

Ils sont partis pour l’Écosse.

 

Quel panneau, si, cet hiver,

Elle eût pris au mot mes vers !

 

Lune, vagabonde Lune,

Faisons cause et mœurs communes ?

 

Ô riches nuits ! je me meurs,

La province dans le cœur !

 

Et la lune a, bonne vieille,

Du coton dans les oreilles.

 

https://fr.wikipedia.org/wiki/Jules_Laforgue

 

poème,poète,poésie,culture,vers,lune,auteur,recueil

vendredi, 14 mai 2021

HUMOUR avec Pierre DESPROGES

On soigne fort bien les engelures des mains en les trempant pendant une demi heure dans 2 litres de soupe de céleri. (Penser à éplucher le céleri avec les pieds).

Pour rester belle, suicidez-vous à 39 ans et demi.

Un truc pour laver le linge : dans l'eau de lavage, il suffit d'ajouter de la lessive...

En cas de morsure de vipère, sucez-vous le genou, ça fait marrer les écureuils.

Diction grec : Papandréou, Mamandréou, crac-crac.

Qui vole un oeuf, vole une Mercedes 560 SEL à boite automatique avec système ABS en option.

culture,humour,livre,recueil,citations,pierre desproges,auteur

vendredi, 30 avril 2021

LEVER DE LUNE (Paul VALERY) extrait de UNE CHAMBRE CONJECTURALE

Dans un ciel couleur de violette claire, des nuages d'un rose crémeux et plumeux et gonflés et pleins de majesté.

Soudain derrière l'un d'eux apparaît un morceau de cuivre pâle et léger, qui flotte. Il se démasque et s'arrondit et c'est la Cymbale de la Lune.

Des oiseaux volent autour...

(En photos : le recueil d'où est tiré ce poème, et la tombe de Paul Valéry à SETE, photos personnelles).

paul valery,poèmes,poète,poésie,culture,écriture,recueilpaul valery,poèmes,poète,poésie,culture,écriture,recueilpaul valery,poèmes,poète,poésie,culture,écriture,recueil

mardi, 31 mars 2020

FRANCOIS COPPEE : LA MORT DES OISEAUX

Le soir, au coin du feu, j'ai pensé bien des fois

A la mort d'un oiseau, quelque part, dans les bois,

Pendant les tristes jours de l'hiver monotone,

Les pauvres nids déserts, les nids qu'on abandonne,

Se balancent au vent sur le ciel gris de fer.

Oh ! comme les oiseaux doivent mourir l'hiver !

Pourtant, lorsque viendra le temps des violettes,

Nous ne trouverons pas leurs délicats squelettes

Dans le gazon d'avril, où nous irons courir.

Est-ce que les oiseaux se cachent pour mourir ?

 

https://fr.wikipedia.org/wiki/Fran%C3%A7ois_Copp%C3%A9e

 

poésie,poème,poète,auteur,vers,recueil,culture,littérature

 

 

samedi, 05 octobre 2019

LA CIGALE (Paul-Jean TOULET)

Quand nous fûmes hors des chemins
Où la poussière est rose,
Aline, qui riait sans cause
En me touchant les mains ; -

L’Écho du bois riait. La terre
Sonna creux au talon.
Aline se tut : le vallon
Etait plein de mystère…

Mais toi, sans lymphe ni sommeil,
Cigale en haut posée,
Tu jetais, ivre de rosée,
Ton cri triste et vermeil.

poésie,poème,poète,vers,culture,écriture,recueil,cigale,paul-jean touletpoésie,poème,poète,vers,culture,écriture,recueil,cigale,paul-jean toulet

 

samedi, 31 août 2019

BONJOUR SEPTEMBRE

Bonjour septembre

J'entends tes pas

Qui craquent sur le sol

De tes feuilles tombées

Me gorger de balades

Sous ton ciel bleu

Ou ton ciel gris

Me rend heureuse

Dans la fraîcheur

De tes jours.

septembre,poème,poète,poésie,vers,texte,auteur,recueil,mots,automne

lundi, 26 août 2019

VIRELAI : SUIS-JE, SUIS-JE, SUIS-JE BELLE ? (Eustache DESCHAMPS 1346-1406)

Suis-je, suis-je, suis-je belle ?
Il me semble, à mon avis,
Que j'ai beau front et visage doux
Et les lèvres rouges ;
Dites-moi si je suis belle.

J'ai les yeux vifs, les sourcils fins,
Les cheveux blonds, le nez régulier,
Rond le menton et blanche la gorge ;
Suis-je, suis-je, suis-je belle ?

J'ai la poitrine ferme et fière,
Longs les bras,  les doigts fins,
Et la taille fine aussi ;
Dites-moi si je suis belle.

J'ai une jolie courbe des reins, 
Le dos cambré, et le fessier avantageux,
Cuisses et jambes bien faites ;
Suis-je, suis-je, suis-je belle ?

J'ai les pieds mignons et petits,
Faciles à chausser, avec de beaux habits,
Je suis gaie et insouciante ;
Dites-moi si je suis belle.

J'ai des manteaux fourrés de gris,
J'ai des chapeaux, de belles tenues
Et plusieurs broches d'argent ;
Suis-je, suis-je, suis-je belle ?

J'ai des draps de soie et tabis,
J'ai des draps d'or ou blancs ou bruns,
J'ai mainte bonne chose ;
Dites-moi si je suis belle.

Je n’ai que quinze ans, je vous le dis ;
Mon trésor est vraiment joli,
Je le garderai sous clé ;
Suis-je, suis-je, suis-je belle ?

Il devra être hardi
Celui qui sera mon ami,
Qui aura une telle jeune fille ;
Dites-moi si je suis belle.

Et par Dieu je lui promets
Que je lui serai très fidèle, 
Toute ma vie si je peux ;
Suis-je, suis-je, suis-je belle ?

S’il est courtois et généreux,
Vaillant, habile et bien éduqué,
Il me gagnera à sa cause ;
Dites-moi si je suis belle.

C'est le paradis sur terre
Que d'avoir pour toujours une dame,
Aussi fraîche, et aussi jeune ;
Suis-je, suis-je, suis-je belle ?

Ne soyez pas peureux,
Pensez à ce que j’ai dit ;
Ici finit ma chansonnette ;
Suis-je, suis-je, suis-je belle ?

 

https://www.moyenagepassion.com/index.php/moyen-age/musiq...

eustache deschamps,poésie,poète,auteur,culture,recueil

samedi, 27 juillet 2019

MEMOIRE

C'est comme l'écho qui continue à se répercuter après que le son s'est éteint. (Samuel BUTLER).

Pourquoi faut-il que nous ayons assez de mémoire pour retenir jusqu'aux moindres particularités de ce qui nous est arrivé et que nous n'en ayons pas assez pour nous souvenir combien de fois nous les avons contées à une même personne ? (LA ROCHEFOUCAULD).

LA ROCHEFOUCAULD.jpg

jeudi, 11 juillet 2019

UN SEUL UNIVERS

Où dorment les papillons la nuit ?

Y a-t-il encore de l'eau dans les puits ?

Si les anges ne font pas de bruit

Si la lune dans le ciel luit

Si les paroles nous divisent

Je préfère faire mon analyse

Je suis un animal avant tout

Sans être un casse-cou ni un fou

Nous vivons dans un seul univers

Nous partageons ensemble la terre.

poème,poète,poésie,vers,culture,recueil,écriture

dimanche, 07 juillet 2019

Entre 1719 et 1723, une secte à MONTPELLIER

Au début de mon installation à Montpellier, en 1975, je parcourais les rues de la ville.

Je ne connaissais pas encore certains faits historiques qui s'y sont déroulés au cours des siècles. Quand je passais Rue des Multipliants, je ne savais pas qu'une secte avait existé au n° 5. Je ne savais pas ce que signifiait le mot Multipliants.

En lutte contre prophétisme cévenol, Anne Robert, veuve d'un marchand, crée une secte à Montpellier, supposée polygame, vers 1719, une nouvelle Eglise dite des Multipliants qui fut active de 1719 à 1723. 

Ses adeptes se coupaient du monde et se mariaient entre eux, pratiquaient, croit-on, la polygamie, prenaient des noms étranges, adoptaient un langage codé dicté par le Saint Esprit, et participaient à des prêches ulta fanatiques.

Ils sont arrêtés et jugés en 1723. Des femmes sont enfermées à vie dans la Tour de Constance, des hommes sont envoyés aux galères et certains sont pendus. La secte était installée au n° 5 de l'actuelle rue des Multipliants, maison dont la démolition fut décidée par jugement rendu contre la secte. La maison a été détruite avec interdiction d'en construire une sur le site.

https://www.google.com/maps/uv?hl=fr&pb=!1s0x12b6afa8...

 

https://www.persee.fr/doc/ahess_0395-2649_1982_num_37_4_2...

 

histoire,montpellier,secte,culture,recueil