*

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

mercredi, 11 septembre 2019

VIEILLIR (un texte de Bernard Pivot)

J'aurais pu dire:

Vieillir, c'est désolant, c'est insupportable,

C'est douloureux, c'est horrible,

C'est déprimant, c'est mortel.

Mais j'ai préféré «chiant»

Parce que c'est un adjectif vigoureux

Qui ne fait pas triste.

Vieillir, c'est chiant parce qu'on ne sait pas quand ça a commencé et l'on sait encore moins quand ça finira.

Non, ce n'est pas vrai qu'on vieillit dès notre naissance.

On a été longtemps si frais, si jeune, si appétissant.

On était bien dans sa peau.

On se sentait conquérant. Invulnérable.

La vie devant soi. Même à cinquante ans, c'était encore très bien….Même à soixante.

Si, si, je vous assure, j'étais encore plein de muscles, de projets, de désirs, de flamme.

Je le suis toujours, mais voilà, entre-temps j'ai vu le regard des jeunes…

Des hommes et des femmes dans la force de l'âge qui ne me considéraient plus comme un des leurs, même apparenté, même à la marge.

J'ai lu dans leurs yeux qu'ils n'auraient plus jamais d'indulgence à mon égard.

Qu'ils seraient polis, déférents, louangeurs, mais impitoyables.

Sans m'en rendre compte, j'étais entré dans l'apartheid de l'âge.

Le plus terrible est venu des dédicaces des écrivains, surtout des débutants.

"Avec respect", "En hommage respectueux", "Avec mes sentiments très respectueux".

Les salauds! Ils croyaient probablement me faire plaisir en décapuchonnant leur stylo plein de respect? Les cons!

Et du « cher Monsieur Pivot » long et solennel comme une citation à l'ordre des Arts et Lettres qui vous fiche dix ans de plus !

Un jour, dans le métro, c'était la première fois, une jeune fille s'est levée pour me donner sa place…..

J'ai failli la gifler. Puis la priant de se rasseoir, je lui ai demandé si je faisais vraiment vieux, si je lui étais apparu fatigué. !!!... ?

 

-- "Non, non, pas du tout, a-t-elle répondu, embarrassée. J'ai pensé que…".

-- Moi aussitôt : «Vous pensiez que?

-- "Je pensais, je ne sais pas, je ne sais plus, que ça vous ferait plaisir de vous asseoir".

- "Parce que j'ai les cheveux blancs"?

- "Non, c'est pas ça, je vous ai vu debout et comme vous êtes plus âgé que moi, çà été un réflexe, je me suis levée".

-- "Je parais beaucoup…beaucoup plus âgé que vous"?

-"Non, oui, enfin un peu, mais ce n'est pas une question d'âge".

-- "Une question de quoi, alors?"

- "Je ne sais pas, une question de politesse, enfin je crois".»

J'ai arrêté de la taquiner, je l'ai remerciée de son geste généreux et l'ai accompagnée à la station où elle descendait pour lui offrir un verre.

Lutter contre le vieillissement c'est, dans la mesure du possible, ne renoncer à rien.

Ni au travail, ni aux voyages, ni aux spectacles, ni aux livres, ni à la gourmandise, ni à l'amour, ni au rêve.

Rêver, c'est se souvenir tant qu'à faire, des heures exquises.

C'est penser aux jolis rendez-vous qui nous attendent.

C'est laisser son esprit vagabonder entre le désir et l'utopie.

La musique est un puissant excitant du rêve. La musique est une drogue douce.

J'aimerais mourir, rêveur, dans un fauteuil en écoutant soit l'adagio du Concerto no 23 en la majeur de Mozart,

soit, du même, l'andante de son Concerto no 21 en ut majeur,

musiques au bout desquelles se révéleront à mes yeux pas même étonnés les paysages sublimes de l'au-delà.

Mais Mozart et moi ne sommes pas pressés.

Nous allons prendre notre temps.

Avec l'âge le temps passe, soit trop vite, soit trop lentement.

Nous ignorons à combien se monte encore notre capital. En années? En mois? En jours?

Non, il ne faut pas considérer le temps qui nous reste comme un capital.

Mais comme un usufruit dont, tant que nous en sommes capables, il faut jouir sans modération.

Après nous, le déluge?....Non, Mozart.

Voilà, ceci est bien écrit, mais cela est le lot de tous, nous vieillissons !...

Bien ou mal, mais le poids des ans donne de son joug au quotidien

 

Bernard Pivot

Extrait de son livre paru en avril 2011 : Les mots de ma vie.

senior,vieillesse,grand âge,bernard pivot,texte,auteur,livre,culture

dimanche, 08 septembre 2019

MON 2ème et dernier TOURNESOL de l'été

jardin,fleurs,été,jardinage,plantesjardin,fleurs,été,jardinage,plantesjardin,fleurs,été,jardinage,plantesjardin,fleurs,été,jardinage,plantesjardin,fleurs,été,jardinage,plantes

vendredi, 06 septembre 2019

Raymond QUENEAU : PAUVRE TYPE

Toto a un nez de chèvre et un pied de porc

Il porte des chaussettes

En bois d'allumette

Et se peigne les cheveux

Avec un coupe-papier qui a fait long feu

S'il s'habille les murs deviennent gris

S'il se lève le lit explose

S'il se lave l'eau s'ébroue

Il a toujours dans sa poche

Un vide-poche

Pauvre type.

poésie,poème,poète,écriture,auteur,vers,culture,littérature,livre

lundi, 02 septembre 2019

MES PROJETS

Beaucoup de projets pour les mois à venir :

Tout d'abord, comme l'année dernière, je vais mettre une nouvelle couche sur la rambarde qui a été posée il y a plus d'un an sur ma terrasse, et qui fait toute la longueur de ma maison. En octobre dernier j'avais mis 14 h pour tout peindre, elle était neuve et devait passer l'hiver sans rouiller. Je vois qu'il y a encore des traces de rouille. Je dois acheter la peinture noire.

travaux,peinture,couture,écriture,septembre,octobre,novembre

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Ensuite je passerai de la lasure sur ma porte d'entrée, gratterai et remettrai une couche de peinture blanche sur mes 4 chaises en fer au jardin. 

Je vais aussi mettre une nouvelle couche de peinture marron sur la porte du couloir donnant sur le garage.

Mon lit bain de soleil (on dit aussi lit brouette ou relax) a besoin également d'une nouvelle couche de peinture blanche (il est ancien).

travaux,peinture,couture,écriture,septembre,octobre,novembretravaux,peinture,couture,écriture,septembre,octobre,novembre

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Mes 2 chiliennes ont des trous (des petits insectes qu'on appelle vrillettes s'y sont attaqués). J'avais déjà bouché les trous au mois de mai mais je me suis aperçu que les vrillettes sont revenues faire des trous. Je vais donc boucher les nouveaux et passer une peinture insecticide.

 

 

 

Au jardin, même si j'ai fait quelques coupes de branches le soir, cet été, mes buissons ardents sont à retailler, tout comme un de mes lauriers roses.

Mon jasmin d'hiver sera taillé également.

Mon cordyline a triste mine, ses feuilles vertes sont toutes devenues marron en 15 jours... je vais devoir le couper. Peut être repartira-t-il du pied comme il l'a déjà fait il y a plusieurs années ?

Je dois poser deux moustiquaires magnétiques à deux fenêtres donnant sur la terrasse. Je me ferai aider. Il me faut nettoyer toutes les portes fenêtres et volets roulants en PVC avant l'hiver.

travaux,peinture,couture,écriture,septembre,octobre,novembre

 

 

 

 

 

 

 

 

 

J'ai trouvé quelques adresses et numéros de téléphone de ramoneurs pour la cheminée. Je dois aussi prendre contact avec un brocanteur-antiquaire pour lui proposer quelques objets dont je n'ai pas besoin (afin de vider un peu le sous-sol encombré depuis 37 ans, on a accumulé d'années en années trop de choses). Le reste partira à la déchetterie après un tri (l'année dernière j'ai vidé 28 cartons, il en reste 12).

Je reprends les cours de gym 3 matins par semaine, à partir du 17 septembre et j'espère faire quelques promenades en ville ou à la campagne.

Je ne sais si j'aurai le temps de reprendre la guitare... 

D'autre part, deux ouvriers vont venir faire le crépi des murs qui ferment mon jardin. L'un d'eux me coupera quelques branches au prunier et portera à la déchetterie des encombrants avec sa remorque, ma voiture ne permet pas d'emmener tout.

Je préparerai pendant 4 jours l'hivernage de la piscine fin octobre et je bâcherai comme tous les ans.

dimanche, 01 septembre 2019

LES CHATS DE MES PARENTS

Le premier chat que mes parents ont adopté, c'était en 1959. Nous l'avons appelée Mimine, elle est venue un jour dans notre jardin. Elle n'appartenait à personne. Nous l'avons donc gardée.

Elle était tigrée et a vécu 14 ans.

chats,animaux domestiques,animaux,souvenirs,enfance

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Mimine a eu de nombreux chatons mais nous n'en avons gardé que deux : Moumousse et Moussette.

Moumousse est décédé jeune après avoir été percuté par une voiture.

Moussette a vécu chez nous jusqu'à l'âge de 12-13 ans.

chats,animaux domestiques,animaux,souvenirs,enfance

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Ensuite nous avons eu un chat roux : Youki. Un chat perdu que nous n'avons pas gardé longtemps car un jour il est parti et n'est plus revenu. 

Voici quelques photos des chats de mes parents en 1983. Je ne vivais plus avec mes parents à l'époque et je ne les ai pas beaucoup connus : Titi le roux, Félice la noire et Emilie la noir et blanc. Après le décès de Félice et d'Emilie, ma mère a décidé de ne plus avoir de chats... sage décision je pense quand on devient très âgé.

chats,animaux domestiques,animaux,souvenirs,enfancechats,animaux domestiques,animaux,souvenirs,enfancechats,animaux domestiques,animaux,souvenirs,enfancechats,animaux domestiques,animaux,souvenirs,enfancechats,animaux domestiques,animaux,souvenirs,enfancechats,animaux domestiques,animaux,souvenirs,enfancechats,animaux domestiques,animaux,souvenirs,enfancechats,animaux domestiques,animaux,souvenirs,enfance

 

samedi, 31 août 2019

BONJOUR SEPTEMBRE

Bonjour septembre

J'entends tes pas

Qui craquent sur le sol

De tes feuilles tombées

Me gorger de balades

Sous ton ciel bleu

Ou ton ciel gris

Me rend heureuse

Dans la fraîcheur

De tes jours.

septembre,poème,poète,poésie,vers,texte,auteur,recueil,mots,automne

lundi, 26 août 2019

VIRELAI : SUIS-JE, SUIS-JE, SUIS-JE BELLE ? (Eustache DESCHAMPS 1346-1406)

Suis-je, suis-je, suis-je belle ?
Il me semble, à mon avis,
Que j'ai beau front et visage doux
Et les lèvres rouges ;
Dites-moi si je suis belle.

J'ai les yeux vifs, les sourcils fins,
Les cheveux blonds, le nez régulier,
Rond le menton et blanche la gorge ;
Suis-je, suis-je, suis-je belle ?

J'ai la poitrine ferme et fière,
Longs les bras,  les doigts fins,
Et la taille fine aussi ;
Dites-moi si je suis belle.

J'ai une jolie courbe des reins, 
Le dos cambré, et le fessier avantageux,
Cuisses et jambes bien faites ;
Suis-je, suis-je, suis-je belle ?

J'ai les pieds mignons et petits,
Faciles à chausser, avec de beaux habits,
Je suis gaie et insouciante ;
Dites-moi si je suis belle.

J'ai des manteaux fourrés de gris,
J'ai des chapeaux, de belles tenues
Et plusieurs broches d'argent ;
Suis-je, suis-je, suis-je belle ?

J'ai des draps de soie et tabis,
J'ai des draps d'or ou blancs ou bruns,
J'ai mainte bonne chose ;
Dites-moi si je suis belle.

Je n’ai que quinze ans, je vous le dis ;
Mon trésor est vraiment joli,
Je le garderai sous clé ;
Suis-je, suis-je, suis-je belle ?

Il devra être hardi
Celui qui sera mon ami,
Qui aura une telle jeune fille ;
Dites-moi si je suis belle.

Et par Dieu je lui promets
Que je lui serai très fidèle, 
Toute ma vie si je peux ;
Suis-je, suis-je, suis-je belle ?

S’il est courtois et généreux,
Vaillant, habile et bien éduqué,
Il me gagnera à sa cause ;
Dites-moi si je suis belle.

C'est le paradis sur terre
Que d'avoir pour toujours une dame,
Aussi fraîche, et aussi jeune ;
Suis-je, suis-je, suis-je belle ?

Ne soyez pas peureux,
Pensez à ce que j’ai dit ;
Ici finit ma chansonnette ;
Suis-je, suis-je, suis-je belle ?

 

https://www.moyenagepassion.com/index.php/moyen-age/musiq...

eustache deschamps,poésie,poète,auteur,culture,recueil

dimanche, 25 août 2019

CONSOMMATION ELECTRICITE

Le 1er février j'ai fait installer une pompe à chaleur pour chauffer ma maison l'hiver et rafraîchir l'été. Depuis 1982 j'avais des radiateurs électriques en hiver et des ventilateurs en été.

Voici deux photos : l'une prise en janvier, avant l'installation de la pompe à chaleur quand mes radiateurs électriques fonctionnaient. L'autre en février-mars quand j'ai éteint mes radiateurs électriques et mis en route la pompe à chaleur. 

Les deux photos ont été prises sur le site qui me donne ma consommation d'électricité et la production des panneaux solaires sur mon toit. En bleu, ma consommation et en vert la production des panneaux solaires.

En mars 2019 :

P1080148 le 20 mars avec clim.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

J'attends le mois de mars prochain pour faire le bilan total d'une année.

En janvier 2019 :

P1080145 le 24 janv 19 SANS CLIM.JPG

samedi, 24 août 2019

LE PETIT CHOSE

J'avais envie de relire LE PETIT CHOSE d'Alphonse Daudet que j'avais acheté pour mes 16 ans, en collection Livre de Poche, et qui m'a suivi dans mes divers déménagements. A l'époque (1968), je ne me doutais pas que 7 ans après j'allais m'installer près de Nimes et des Cévennes. Ce roman est en grande partie autobiographique, il parle de sa ville natale du Languedoc où on trouve beaucoup de soleil et de la fabrique du père. Malheureusement, la fabrique est vendue et la famille Eyssette doit partir pour Lyon. A la suite de la faillite du père, Le Petit Chose trouve une place de surveillant au Collège d'Alès (Sarlande dans le livre), petite ville des Cévennes. Pour la première fois il est confronté aux humiliations et sarcasmes.

auteur,livre,livre de poche,le petit chose,culture,littérature

 

 

jeudi, 22 août 2019

SUR MON 3ème BLOG

Si vous le voulez bien, sur mon 3ème blog je parle de ma visite hier soir des fouilles archéologiques de mon village. Venez visiter avec moi.

http://nordetsud.hautetfort.com/archive/2019/08/22/journe...

 

P1080448 fouilles murviel 210819.JPG

 
Page précédente 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 Page suivante