*

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

mercredi, 18 janvier 2017

MIROIRS

Miroir à deux faces

Pour deux face à face

Miroir de la société

Image projetée

Miroir du matin

Pour se sentir bien

Miroir du soir

On perd la mémoire.

(poème que j'ai écrit le 24 novembre 2006)

 

Aujourd'hui je fête les 11 ans de mon blog.

poésie,poème,poète,écriture,mes poèmes,société

lundi, 16 janvier 2017

DOUZE PHOTOS PLUS UNE

Douze photos (+ une déjà présente dans ma précédente note) de mon village, toutes prises de 2014 à janvier 2017, et à diverses saisons.

12 -MURVIELBON  CIEL 110117 P1050918 (2448 x 1836) - Copie.jpg

1 - 27 11 14 MURVIEL VILLAGE BROUILLARD 2014  P1040203 - Copie.JPG2 - 17 12 15 BROUILLARD MURVIEL VILLAGE DEC 15 - Copie.JPG3 - 23 12 15 coucher soleil Murviel Village Dec 2015.JPG4 - 06 01 16 MURVIEL VILLAGE 06 01 16   (2448 x 1836) - Copie.jpg5 - 14 01 16 MURVIEL COUCHER SOLEIL 14 01 16 P1050022.jpg6 - 26 MAI 16 MURVIEL village LE 26 MAI 16 - Copie.jpg7 - 03 06 16 P1050387 MURVIEL VILLAGE 3 JUIN 16 - Copie.JPG8 - 15 08 16 COUCHER SOLEIL 15 08 16  Copie.jpg9 - 29 11 16 P1050749 COUCHER SOLEIL 29 11 16 - Copie.JPG10 - 25 12 16 BON NOCTURNE NOEL 2016 (2328 x 1663) - Copie.jpg11 - 25 12 16 MURVIEL MODE CREPUSCULE 251216 (2347 x 1695) - Copie.jpg12 - 12 01 17 MURVIEL VILLAGE soleil du matin  12 01 17 - Copie.JPG

16:08 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (24)

samedi, 14 janvier 2017

JANVIER

Un mois de janvier sans gelée

N'amène jamais une bonne année.

Janvier fait le péché

Mars en est accusé.

Mieux vaut voir chien enragé

Que chaud soleil en janvier.

S'il gèle à la Saint-Maur, (le 15),

La moitié de l'hiver est dehors.

proverbes,dictions,coutumes,france,culture

vendredi, 13 janvier 2017

HOMMAGE

Je rends hommage à Michèle (du blog PAR CHEMINS :  http://uneroutesinueuse.canalblog.com/ ) qui est décédée ce mercredi après midi après trois mois d'hospitalisation, de souffrances, d'espoirs et de doutes.

Il est difficile d'accepter ce moment douloureux. Elle repose en paix, c'est la seule chose qui puisse nous consoler. J'adresse mes sincères condoléances à son mari et sa famille.

 

amie,amis,blogs,hommage,internet

 

 

11:52 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (9) | Tags : amie, amis, blogs, hommage, internet

lundi, 09 janvier 2017

QUATRE FILLES (8ème extrait)

Noémie s'est bien gardée de dire à Eric qu'elle ne viendra pas le lendemain ni les jours suivants. Car son travail saisonnier est terminé. Elle va bientôt suivre les cours à la fac. Elle n'aime pas Eric malgré tous les efforts qu'il fait pour la séduire. D'un cadeau par semaine, il lui offre maintenant trois cadeaux par jour. Noémie étouffe dans cette relation. Lui, de son côté, raconte à ses copains que tout va bien avec sa nouvelle conquête. Il leur demande de temps à autre des conseils pour arriver à ses fins, s'impatientant de ne pouvoir refaire l'amour avec elle. Il dit à ses parents qu'il fréquente une fille superbe, au corps parfait, sublime, plus belle que toutes les plus belles filles du monde. Et de plus bien éduquée.

Le premier jour de septembre, Eric attend Noémie à la sortie de son travail. Il regarde sa montre toutes les cinq minutes. Ne la voyant pas arriver à l'heure habituelle, il pense d'abord à un contretemps. Mais les minutes passent et pas de Noémie à l'horizon. Inquiet, il commence à se poser des questions. Heureusement pour lui, Judith passe à une caisse avec son panier. Il l'appelle de loin :

- Coucou Judith ! Noémie est avec toi ?

- Non pourquoi ?

- Parce que j'ai rendez-vous avec elle et elle n'est pas venue.

- Rendez-vous où ?

- A la sortie de son travail bien sûr !

- Mais elle a terminé. Elle ne le l'a pas dit ?

- Non.

- Elle va entrer en fac maintenant, et nous aussi. Les cours vont commencer.

- Ah bon ! Quand ?

- Dans dix jours.

- C'est vrai, j'aurais dû y penser ! Que je suis bête, merci Judith.

Furieux, énervé, honteux de n'avoir pas pensé à cette évidence, il monte dans sa voiture et part à vivre allure.

université,nouvelles et textes brefs,écriture,culture,livre,auteur

 

vendredi, 06 janvier 2017

ON APPRECIE en ces TEMPS de GRAND FROID

C'est le moment de profiter du feu dans la cheminée pour se réchauffer.. Je vous souhaite un très bon week end.

froid,givre,hiver,neige,température négativefroid,givre,hiver,neige,température négative

mercredi, 04 janvier 2017

CHARDONNERETS ET MESANGES (sur ma terrasse)

Vidéo prise à l'intérieur et derrière la fenêtre, pour ne pas faire fuir les oiseaux.

Je n'ai malheureusement pas pu filmer les mésanges huppées, elles ne sont pas revenues. Elles ont fait un petit séjour dans la région avant de partir plus loin. Les rouges-gorges sont peu présents. Les moineaux viennent quelquefois ramasser les graines tombées sur la terrasse.


mardi, 03 janvier 2017

FORT COMME LA MORT (Guy DE MAUPASSANT - extrait)

Quand on eut pris la duchesse, rue de Varenne, ils filèrent vers les Invalides, traversèrent la Seine et gagnèrent l'avenue des Champs-Elysées, en montant vers l'Arc de triomphe de l'Etoile, au milieu d'un flot de voitures.

La jeune fille s'était assise près d'Olivier, à reculons, et elle ouvrait, sur ce fleuve d'équipages, des yeux avides et naïfs. De temps en temps, quand la duchesse et la comtesse accueillaient un salut d'un court mouvement de tête, elle demandait : "Qui est-ce ?". Il nommait "les Pontaiglin", ou "les Puicelet", ou "la comtesse de Lochrist", ou "la belle Mme Mandelière".

On suivait à présent l'avenue du Bois de Boulogne, au milieu du bruit et de l'agitation des roues. Les équipages, un peu moins serrés qu'avant l'Arc de Triomphe, semblaient lutter dans une course sans fin. Les fiacres, les landaus lourds, les huit-ressorts solennels se dépassaient tour à tour, distancés soudain par une victoria rapide, attelée d'un seul trotteur, emportant avec une vitesse folle, à travers toute cette foule roulante, bourgeoise ou aristocrate, à travers tous les mondes, toutes les classes, toutes les hiérarchies, une femme jeune, indolente, dont la toilette claire et hardie jetait aux voitures qu'elle frôlait un étrange parfum de fleur inconnue.

"Cette dame-là, qui est-ce ? demandait Annette.

- Je ne sais pas", répondait Bertin, tandis que la duchesse et la comtesse échangeaient un sourire.

RUE DE VARENNE PARIS.jpgFORT COMME LA MORT COUVERTURE.jpg

 

15:59 Publié dans Livre | Lien permanent | Commentaires (9)

vendredi, 30 décembre 2016

2017 !

Le moment est venu de vous souhaiter une

TRES BONNE ANNEE 2017 

JOIE, BONHEUR, SANTE, PAIX, REALISATION DE TOUS VOS PROJETS,

ce sont mes voeux pour cette année qui s'avance à petits pas.

nouvelle année,nouvel an,réveillon,bonne année,année nouvelle.

 

dimanche, 25 décembre 2016

JOYEUX NOEL A TOUS

P1040336 ST MARTIN DE LONDRES EGLISE CRECHE NOEL (2000 x 1500).jpg

 
Page précédente 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 Page suivante