Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

lundi, 01 décembre 2014

BASILIC

Avoir un regard de basilic : c'était une croyance que les vieux coqs pondaient quelquefois un oeuf dans le fumier ; il produisait un basilic, reptile redoutable auquel on attribuait le pouvoir de tuer par son seul regard quiconque s'y trouve exposé, et de se tuer lui-même quand il se voit dans une glace. De là ces expressions proverbiales : lancer des regards de basilic, faire des yeux de basilic à quelqu'un - c'est à dire des regards et des yeux enflammés de fureur.

citations,proverbes,culture,écriture,nature,auteur,littérature,basilic

mercredi, 19 novembre 2014

TRANCHER LE NOEUD GORDIEN

Trancher le noeud Gordien, c'est se tirer par une mesure rigoureuse d'une difficulté embarrassante.

GORDIUS, père du Roi Midas, avait un chariot dont le joug était attaché au timon par un lien fait d'écorce de cornouiller, et tellement entrelacé qu'on ne pouvait en découvrir ni le commencement ni la fin.

Un oracle promettait l'empire de l'Asie à celui qui en viendrait à bout. Alexandre le Grand fit plusieurs tentatives pour délier le noeud mystérieux ; mais, n'y parvenant pas, et craignant que ses soldats y voient un mauvais présage, il le trancha avec son épée et, par ce moyen, accomplit l'oracle.

citations,culture,écriture,légendes,histoire,gordien,gordius,roi midas

jeudi, 06 novembre 2014

PAUVRETE

Le sang du pauvre c'est l'argent (Léon BLOY).

citations,auteurs,littérature,culture,société

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

La pauvreté met le crime au rabais (CHAMFORT - Maximes et Pensées).

Faute d'argent, c'est douleur non pareille (François RABELAIS - Pantagruel).

citations,auteurs,littérature,culture,société

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

On veut que le pauvre soit sans défauts ; c'est que peut être il lui serait facile d'être parfait. La misère éteint les passions et l'abondance les nourrit. Les petits n'ont guère que des besoins (Joseph JOUBERT - Pensées).

Les gens du monde emploient mieux leurs loisirs que leur temps ; les pauvres n'ont pas de loisirs (RIVAROL).

Le cri du pauvre monte jusqu'à Dieu mais il n'arrive pas à l'oreille de l'homme (Lamennais).

 

samedi, 20 septembre 2014

LES FOURMIS

Si les fourmis font de gros tas, un dur hiver viendra.

Fourmilières hautes à l'automne, l'hiver sera long et rude.

Quand on détruit une fourmilière, on a la pluie derrière.

Celui qui est trop endormi doit prendre garde à la fourmi.

citations,culture,société,insectes,blogs,internet,littérature,dictons

vendredi, 12 septembre 2014

AVIS

Autant de têtes, autant d'avis (Jean de LA FONTAINE, Le Meunier, son fils et l'âne).

Je pardonne aux gens de n'être pas de mon avis, je ne leur pardonne pas de n'être pas du leur (TALLEYRAND).

citations,écriture,auteurs,société,livres,littérature,culture

jeudi, 28 août 2014

LA GLOIRE

Tout se paie, et la honte quelquefois aussi cher que la gloire (Paul Jean TOULET).

citations,écriture,auteur,culture,livre,société

 

 

 

 

 

 

 

 

La gloire se donne seulement à ceux qui l'ont toujours rêvée (Charles DE GAULLE).

Ne dédaignons pas trop la gloire : rien n'est plus beau qu'elle si ce n'est la vertu (Chateaubriand).

La gloire est le soleil des morts (Honoré DE BALZAC).

 

mercredi, 20 août 2014

LE TEMPS

Le temps dont nous disposons chaque jour est élastique : les passions que nous ressentons le dilatent, celles que nous inspirons le rétrécissent, et l'habitude le remplit.

(Marcel PROUST, A la recherche du temps perdu)

citations,auteur,écriture,livre,culture,proust

samedi, 02 août 2014

LUNETTE

Chacun de nous a sa lunette

Qu'il retourne suivant l'objet ;

On voit là-bas ce qui déplaît,

On voit ici ce qu'on souhaite.

(Jean Pierre CLARIS DE FLORIAN Fables, Le Chat et la Lunette - 1755-1794).

citations,proverbes,écriture,auteur,livre,fables,société floriancitations,proverbes,écriture,auteur,livre,fables,société florian

mardi, 29 juillet 2014

L'OREILLE

L'oreille est le sens préféré de l'attention. Elle garde, en quelque sorte, la frontière du côté où la vue ne voit pas (Paul VALERY)

citations,écriture,auteur,livre,paul valery,culture,société,sens,psychologie

samedi, 26 juillet 2014

QUE DEVIENNENT LES POETES après leur mort ?

Photo prise au Cimetière marin de SETE.

041 - Copie.JPG