Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

samedi, 02 mars 2019

MARS

Quand mars mouillera

Bien du vin tu auras.

Mars venteux,

Vergers pommeux.

Poussière de mars est poussière d'or.

Pluie de mars grandit l'herbette

Et souvent annonce disette.

Quand fleurs en mars il y aura,

Guère de fruits ne mangeras.

Quand mars se déguise en été,

Avril prend ses habits fourrés.

citations,proverbes,culture,dictons,saisons,nature

samedi, 23 février 2019

JE LIS

camille claudel,livre,auteur,écriture,culture,sculpture

samedi, 16 février 2019

PATRIMOINE

A voir sur mon 3ème blog, ma visite de cet après midi :

http://nordetsud.hautetfort.com/archive/2019/02/16/patrim...

visite,patrimoine,histoire,culture,murviel les montpellier,exposition,tisserand,forgeron

jeudi, 14 février 2019

Citations sur L'ORGUEIL

Il faut faire mourir l'orgueil sans le blesser. Car si on le blesse, il ne meurt pas (RIVAROL).

Le plus farouche orgueil naît surtout à l'occasion d'une impuissance (Paul VALERY).

L'orgueil nous divise encore davantage que l'intérêt (Auguste COMTE).

citations,culture,écriture,auteur,littérature,livres

samedi, 09 février 2019

L'ALPHABET DE L'AMOUR

A comme amour

On le trouve toujours

B comme baiser

Envie de t'embrasser

C comme coeur

Je te connais par coeur

D comme ton prénom

Je ne dis pas non

E comme équilibre

Je te laisse libre

De me choisir 

Ou de partir

F comme frissons

Quand on perd la raison

G comme gourmands

Nous sommes amants

H comme heures

Celles du bonheur

I comme intérieur

L'amour est à l'intérieur

J comme jouer

L'amour n'est pas jouer

K comme K.way

Sous la pluie on marchait

L comme lune

Je suis dans la lune

M comme miroir

Me renvoie notre histoire

N comme nuptial

Je marche sous le vitrail

O comme or

Le monde doux dehors

P comme pardonner

Je t'ai tout pardonné

Q comme quotidien

Le mien est lié au tien

R comme recette

Il n'y a pas de recette

S comme souvenirs

Les meilleurs à retenir

T comme toujours

On s'aime nuit et jour

U comme unis

Jusqu'à l'infini

V comme vie

Celle que l'on vit

W comme wagon

A la gare on se cherchait

X comme Xérès

L'amour et le vin jusqu'à l'ivresse

Y comme yeux

Les tiens sont bleus

Z comme Zanzibar

Trouvés par hasard.

(mai 2006).


poèmes,poètes,poésie,écriture,amour,auteur,culture

 

mercredi, 30 janvier 2019

LE COURAGE

Le courage ne se contrefait pas, c'est une vertu qui échappe à l'hypocrisie (Napoléon BONAPARTE).

En accordant tant d'estime au courage, nous prouvons, en dépit de nos plaintes, le cas que nous faisons de la vie (Duc de LEVIS)

Le courage est une chose qui s'organise, qui vit et qui meurt, qu'il faut entretenir comme les fusils. Le courage individuel, ça n'est plus qu'une bonne matière première pour le courage des troupes (André MALRAUX).

citations,écriture,culture,auteurs,littérature,livres

vendredi, 25 janvier 2019

CARTES DE STE CATHERINE des années 40

cartes,voeux,fêtes,années 40,souvenirs,culturecartes,voeux,fêtes,années 40,souvenirs,culturecartes,voeux,fêtes,années 40,souvenirs,culturecartes,voeux,fêtes,années 40,souvenirs,culturecartes,voeux,fêtes,années 40,souvenirs,culturecartes,voeux,fêtes,années 40,souvenirs,culturecartes,voeux,fêtes,années 40,souvenirs,culturecartes,voeux,fêtes,années 40,souvenirs,culturecartes,voeux,fêtes,années 40,souvenirs,culturecartes,voeux,fêtes,années 40,souvenirs,culturecartes,voeux,fêtes,années 40,souvenirs,culturecartes,voeux,fêtes,années 40,souvenirs,culture

dimanche, 20 janvier 2019

RENCONTRE (petit texte écrit il y a 11 ans)

Guitare à la main et sac sur l'épaule, elle est venue s'asseoir sur la banquette, près de la fenêtre. Ses cheveux noirs étaient retenus par un élastique dans le cou. Elle lissait ses deux mèches longues, de chaque côté de ses yeux clairs. Elle écoutait un garçon et une fille raconter en riant leur journée au Lycée. Le tramway roulait en secouant les passagers. Ses yeux clairs, maquillés de noir et de gris, se fermaient de temps en temps. Elle chercha dans la poche de son sac l'heure. Elle arrivait bientôt à destination, à son cours avec le professeur qui la suivait depuis plusieurs mois. Elle ne voulait surtout pas arriver en retard...

nouvelles,textes brefs,écriture,rencontre,auteur,culture

 

jeudi, 17 janvier 2019

CITATIONS : ESPRIT

Les gens sans esprit ressemblent aux mauvaises herbes qui se plaisent dans les bons terrains et ils aiment d'autant plus être amusés qu'ils s'ennuient eux-mêmes. (Honoré de Balzac)

L'esprit est au talent comme la mousse est au vin, qui le rend plus piquant et qui le couronne (Barbey d'Aurevilly).

Il y a entre l'esprit étendu et l'esprit cultivé la différence de l'homme et de son coffre fort (Diderot).

Il ne suffit pas d'avoir de l'esprit. Il faut en avoir encore assez pour s'abstenir d'en avoir trop (André Maurois).

citations,auteurs,écriture,culture,littérature,livres

 

mercredi, 09 janvier 2019

NUIT BLANCHE (Albert SAMAIN - Au Jardin de l'Infante)

Cette nuit, tu prendras soin que dans chaque vase

Frisonne, humide encore, une gerbe de fleurs.

Nul flambeau dans la chambre - où tes chères pâleurs

Se noieront comme un rêve en des vapeurs de gaze.

Pour respirer tous nos bonheurs avec emphase,

Sur le piano triste, où trembleront des pleurs,

Tes mains feront chanter d'angéliques douleurs

Et je t'écouterai, silencieux d'extase.

Tels nous nous aimons, sévères et muets.

Seul, un baiser parfois sur tes ongles fluets

Sera la goutte d'eau qui déborde des urnes.

Oh soeur ! et dans le ciel de notre pureté

Le virginal Désir des amours taciturnes

Montera lentement comme un astre argenté,

Ton souvenir est comme un livre bien aimé,

Qu'on lit sans cesse, et qui jamais n'est refermé,

Un livre où l'on vit mieux sa vie, et qui vous hante

D'un rêve nostalgique, où l'âme se tourmente.

Je voudrais, convoitant l'impossible en mes voeux,

Enfermer dans un vers l'odeur de tes cheveux ;

Ciseler avec l'art patient des orfèvres

Une phrase infléchie au contour de tes lèvres ;

Emprisonner ce trouble et ces ondes d'émoi

Qu'en tombant de ton âme, un mot propage en moi ;

Dire quelle mer chante en vagues d'élégie

Au golfe de tes seins où je me réfugie ;

Dire, oh surtout ! tes yeux doux et tièdes parfois

Comme une après-midi d'automne dans les bois ;

De l'heure la plus chère enchâsser la relique,

Et, sur le piano, tel soir mélancolique,

Ressusciter l'écho presque religieux

D'un ancien baiser attardé sur tes yeux.

 

https://fr.wikipedia.org/wiki/Albert_Samain

 

 

poète,auteur,poésie,poèmes,albert samain,culture,écriture,littérature