Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

vendredi, 20 avril 2018

OUBLI

Oublier est le grand secret des existences fortes et créatrices (Balzac).

On n'oublie jamais mieux les choses que quand on s'est lassé d'en parler (La Rochefoucauld).

C'est une bonne manière de donner en garde et d'empreindre en notre âme quelque chose que de la solliciter de la perdre (Montaigne).

citations,culture,écriture,auteur,littérature,livres

 

 

 

 

 

 

 

A défaut du pardon, laisse venir l'oubli (Alfred de Musset).

 

dimanche, 08 avril 2018

FILMS EN VACANCES

souvenirs,écriture,nouvelles et textes brefs,culture

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Enfants, nous avions la permission de regarder le film du soir quand nous étions en vacances.

Les films américains ou français, cela nous était égal.

Les films que je préférais : les histoires d'amour bien sûr. Les films de guerre et ceux avec Alain Delon, Lino Ventura, ce n'était pas trop pour moi (il faut comprendre, c'était trop viril pour une petite fille). Fernandel, Louis de Funès, Bourvil, Mireille Darc ... j'aimais bien. Alibaba et les quarante voleurs : j'adorais et on le rejouait ensuite les jours qui suivaient, entre nous.

Ma petite soeur Bernadette pleurait souvent quand le mot FIN apparaissait sur l'écran. Il fallait lui tendre un mouchoir car c'étaient les grandes eaux.

Les feuilletons que je préférais : Au nom de la loi (avec Steve MacQueen), Zorro, Rintintin, Ivanohé (avec Roger Moore)... également l'Age heureux (avec Delphine Desyeux), les feuilletons des années 60.

Dans les années 70, les western qu'on dit "spaghettis" plaisaient beaucoup à mon cousin Michel qui venait quelquefois les regarder chez nous. Seulement, Michel aimait trop les bonbons. Il savait où ils se trouvaient. Quand ma mère sortait dans le jardin, il se dépêchait d'ouvrir la porte du buffet pour en tirer un du paquet.

Quand il repartait chez sa maman, je me permettais de raconter ce qu'il avait fait. Maman le comprenait car elle le connaissait très bien. Il avait toujours été gâté.

Un cinéma se trouvait dans notre rue. Je suis allée y voir deux films.

Mon collège organisait également des soirées cinéma. Je me souviens avoir vu "Le rouge et le Noir" avec Danièle Darrieux et Gérard Philippe. C'était étrange de voir ce film projeté dans une salle de classe. Nous étions entre copines et le lendemain nous en discutions encore. J'en garde un bon souvenir d'autant plus que durant l'année scolaire nos parents fermaient la télévision à 21 heures. C'était l'époque où nous étions adolescentes et où les sorties étaient limitées.

mardi, 03 avril 2018

METEOROLOGIE

Que celui qui veut être traité de menteur fasse les prévisions du temps.

Les savants font les almanachs ; Dieu fait le temps.

Ane qui saute et brait sans fin,

Pluie pour demain.

La carpe saute,

De l'eau sans faute.

Quand le chat se débarbouille

Bientôt le temps se brouille.

Ciel rouge le soir

Laisse bon espoir ;

Ciel rouge le matin

Pluie en chemin.

dictons,proverbes,citations,culture,coutumes,auteur,météo

jeudi, 22 mars 2018

Quelques citations

VOYAGE :

Qu'est-ce en général qu'un voyageur ? C'est un homme qui s'en va chercher un bout de conversation au bout du monde (Barbey d'Aurevilly).

VIVRE :

La vie et l'amour. Vivre est comme aimer ; toute raison est contre, et tout instinct robuste est pour (Samuel BUTLER).

TRAHISON :

La trahison peut être le fait d'une intelligence supérieure entièrement affranchie des idéologies civiques (Paul LEAUTAUD).

citations,culture,écriture,auteur,littérature,livre,recueil

 

samedi, 17 mars 2018

AU JARDIN CE MATIN (pour oublier l'hiver).

fleurs,nature,printemps,saison,jardin,culturefleurs,nature,printemps,saison,jardin,culturefleurs,nature,printemps,saison,jardin,culturefleurs,nature,printemps,saison,jardin,culturefleurs,nature,printemps,saison,jardin,culturefleurs,nature,printemps,saison,jardin,culturefleurs,nature,printemps,saison,jardin,culturefleurs,nature,printemps,saison,jardin,culture

mercredi, 07 mars 2018

Citations sur le RIRE

La plus perdue de toutes les journées est celle où l'on n'a pas ri (CHAMFORT).

citations,auteurs,écriture,livre,culture,recueil,pensées,philosophie

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Très souvent, le rire est une forme de la politesse, ou l'un des moyens innombrables de se faire bien voir (X).

J'ai ri, me voilà désarmé (A. PIRON).

citations,auteurs,écriture,livre,culture,recueil,pensées,philosophie

jeudi, 01 mars 2018

MARS

Quand mars mouillera

Bien du vin tu auras.

 

Mars venteux

Vergers pommeux.

 

Poussière de mars est poussière d'or.

 

Soit au début, soit à la fin,

Mars nous montre son venin.

 

Quand fleurs en mars il y aura,

Guère de fruits ne mangeras.

 

Quand mars se déguise en été,

Avril prend ses habits fourrés.

 

 

(Photos de la neige dans mon jardin, ce matin).

citations,dictons,culture,écriture,coutumes,saison,hiver,froid,neigecitations,dictons,culture,écriture,coutumes,saison,hiver,froid,neige

 

mardi, 27 février 2018

QUAND ON FAIT DU TRI CHEZ SOI

Photos triées

Noir et blanc

Couleurs souvenirs.

poèmes,haïkus,écriture,quotidien,culture,rangement

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Journal intime

Dans l'enveloppe

Mots et souffrance.

 

vendredi, 23 février 2018

PARTIR (Roland Dorgelès de l'Académie Goncourt)

Depuis un instant, les machines se sont mises à ronfler et le paquebot tremble de toute sa carcasse. Prévenus par la cloche, visiteurs et parents viennent de quitter le bord, et le pont soudain paraît vide, tous les passagers penchés à la rambarde. Sur le quai, qu'on domine ainsi que d'un cinquième étage, la foule s'épaissit. Des inconnus, la tête renversée, échangent les suprêmes paroles avec ceux de là-haut, pauvres mots inutiles où l'on met tout son coeur. Des Italiens, deux mandolines et un violon, installés là comme au coin d'une rue, jouent de leurs airs napolitains, et tout cela rend le départ plus déchirant encore.

Enfin la cloche retentit une dernière fois, de l'avant à l'arrière. Des chaînes grincent. La sirène pousse un cri... Cette fois, c'est fini : nous levons l'ancre.

On ne sent rien, pas une oscillation, pas une secousse, et c'est seulement à la clameur jaillie de la jetée que j'ai compris que nous étions partis. Aussitôt debout, le coeur battant, j'ai couru à tribord.Tout le navire s'écrasait contre le bastingage, passagers et gens d'équipage. On joue du coude, on tend le cou...

Le paquebot aussi hésite à s'en aller. Il glisse lentement le long du quai, comme à regret. La foule d'en bas et celle d'en haut s'écartent peu à peu, avec effort, ainsi qu'une étoffe qu'on déchire ; bientôt il n'y a plus que les cris qui retiennent les deux morceaux. Des têtes à tous les sabords, des mouchoirs à tous les hublots....

https://www.franceculture.fr/personne-roland-dorgeles

 

livre,auteur,écriture,culture,littérature

livre,auteur,écriture,culture,littérature

vendredi, 16 février 2018

CITATIONS sur VIEILLARD

Les vieillards sont la majesté du peuple.

(Joseph JOUBERT).

C'est une grande difformité dans la nature qu'un vieillard amoureux.

(La BRUYERE).

Les conseils de la vieillesse éclairent sans échauffer, comme le soleil de l'hiver.

(VAUVENARGUES).

(en photos, anémones blanda - de Grèce ou de Turquie - anémones fleuries dans ma pelouse devant la maison. Photos prises cet après midi, il faisait 17 °).

citations,auteurs,livres,écriture,culture,littérature,recueilcitations,auteurs,livres,écriture,culture,littérature,recueil