Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

vendredi, 21 décembre 2018

FIN D'ANNEE

Une année qui finit, c'est une pierre jetée au fond de la citerne des âges et qui tombe avec des résonances d'adieu.

F. Van Den BOSCH.

citation,auteur,culture,fin d'année,2018,fêtes,noel

 

vendredi, 07 décembre 2018

UN MONDE

Deux visions du monde s'opposent

Les uns annoncent la catastrophe

Le terre étouffe sous les déchets

Et puis les autres à l'opposé

Nous disent qu'il faut avoir confiance

Que nous vivons dans l'abondance

Qui nous ouvre un monde nouveau

Un monde tout nouveau tout beau

Mais la vérité saute aux yeux.

poèmes,poète,poésie,texte,écriture,auteur,recueil,culture,monde

 

samedi, 17 novembre 2018

Serge REGGIANI récite BAUDELAIRE


mercredi, 14 novembre 2018

RECONCILIATION

Les réconciliations ont un intérêt tout spécial et qu'il faut savoir apprécier. Ce sont des rechutes légères, dont on revient complètement guéri (Henry BECQUE).

citations,culture,auteur,livre,littérature

 

 

 

 

 

 

 

 

 

La réconciliation avec nos ennemis n'est qu'un désir de rendre notre condition meilleure, une lassitude de guerre, et une crainte de quelque mauvais événement (LA ROCHEFOUCAULD).

Un homme que je sais se réconcilia avec son ennemi, quand celui-ci fut proche de mourir, pour avoir ses entrées à son lit de mort et pouvoir jouir de son agonie (Henry de MONTHERLANT).

 

samedi, 03 novembre 2018

L'OISEAU BAGUE (Jean GIONO)

Quand on attend violemment quelque chose, toujours, toujours, il faut être très équilibré pour ne pas devenir fou, et, à la fin, prendre en soi-même la force de ne plus attendre.

L'oiseau bagué GIONO.jpg

vendredi, 26 octobre 2018

MYSTERE

Les mystères s'expliquent moins par eux-mêmes qu'en expliquant tout le reste, comme une lampe s'explique moins par sa mèche que par sa lumière (Paul Claudel).

citations,écriture,culture,littérature,auteur

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Le mystère est une position trop favorable pour qu'un esprit bien élevé s'y maintienne (Jean Cocteau).

citations,écriture,culture,littérature,auteur

 

lundi, 15 octobre 2018

L'AVERTISSEUR (Les Fleurs du Mal - Charles BAUDELAIRE)

Tout homme digne de ce nom

A dans le coeur un Serpent jaune,

Installé comme sur un trône,

Qui, s'il dit : "Je veux !" répond : "Non !"

Plonge tes yeux dans les yeux fixes

Des Satyresses ou des Nixes,

La Dent dit : "Pense à ton devoir !"

Fais des enfants, plante des arbres,

Polis des vers, sculpte des marbres,

La Dent dit : "Vivras-tu ce soir ?"

Quoi qu'il ébauche ou qu'il espère

L'homme ne vit pas un moment

Sans subir l'avertissement

De l'insupportable Vipère.

livre,auteur,baudelaire,les fleurs du mal,culture,écriture,littérature

 

jeudi, 11 octobre 2018

ST MICHEL DE GRANDMONT


J'ai visité ce lieu charmant il y a 4 ans et j'ai fait le montage vidéo avec mes photos personnelles. 

Pour s'y rendre, voir ce site : http://www.herault-tourisme.com/patrimoine-culturel/soumo...

 

mardi, 02 octobre 2018

OCTOBRE

Gelée d'octobre

Rend le vigneron sobre.

Quand octobre prend sa fin,

Dans la cave est le vin.

En octobre, qui ne fume rien

Ne récolte rien.

Le 2 : A la Saint léger

Faut se purger.

Le 4 : Sème le jour de Saint François

Ton blé aura plus de poids.

Le 9 : Beau temps à la Saint Denis

Hiver pourri.

Le 16 : Coupe ton chou à la Saint Gall

En hiver c'est un régal.

Le 18 : A la Saint Luc, sème dru

On ne sème plus.

Le 26 : Pour Saint Crépin,

Mort aux mouches.

Le 28 : A la Sainte Simone

Il faut avoir rentré ses pommes.

citations,proverbes,dictons,culture,octobre,automne

mercredi, 26 septembre 2018

LES CONTES DU CHAT PERCHE, MARCEL AYME, Contes pour les enfants de quatre à soixante quinze ans

Je relis Les contes du chat perché de Marcel Aymé, ce sont des contes, comme le dit l'auteur, pour les enfants de 4 à 75 ans...

Voici un extrait du chapitre Les Boeufs.

"Delphine soupirait : 

- Dire que nous avons deux mois de vacances, deux mois qui pourraient être si utilement employés. Mais quoi ? Il n'y a personne.

Dans l'étable de leurs parents, il y avait deux boeufs de la même taille et du même âge, l'un tacheté de roux, l'autre blanc et sans tache. Les boeufs sont comme les souliers, ils vont presque toujours par deux. C'est pourquoi l'on dit "une paire de boeufs". Marinette alla d'abord au boeuf roux et lui dit en lui caressant le front : 

- Boeuf, est-ce que tu ne veux pas apprendre à lire ?

D'abord, le grand boeuf roux ne répondit pas. Il croyait que c'était pour rire.

- L'instruction est une belle chose ! appuya Delphine. Il n'y a rien de plus agréable, tu verras, quand tu sauras lire.

Le grand roux rumina encore un moment avant de répondre, mais au fond, il avait déjà son opinion.

- Apprendre à lire, pour quoi faire ? Est-ce que la charrue en sera moins lourde à tirer ? Est-ce que j'aurai davantage à manger ? Certainement non. Je me fatiguerais donc sans résultat ? Merci bien, je ne suis pas si bête que vous croyez, petites. Non, je n'apprendrai pas à lire, ma foi non.

- Voyons, boeuf, protesta Delphine, tu ne parles pas raisonnablement, et tu ne penses pas à ce que tu perds? Réfléchis un peu.

- C'est tout réfléchi, mes belles, je refuse. Ah ! si encore il s'agissait d'apprendre à jouer, je ne dis pas.

Marinette, qui était un peu plus blonde que sa soeur, mais plus vive aussi, déclara que c'était tant pis pour lui, qu'on allait le laisser à son ignorance et qu'il resterait toute sa vie un mauvais boeuf".

auteur,écriture,livre,culture,contes,littérature,marcel aymé