Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

dimanche, 16 septembre 2018

LE CHATEAU de mon village

Le village de Murviel les Montpellier est attesté dès le 11ème siècle sous le toponyme Muro Vetulo (1031 et 1060), puis Muro Veteri (1149 et 1150), issu du pluriel latin "muri vetuli" qui signifie Vieux murs, en référence aux ruines de l'oppidum gaulois tout proche du village.

Murviel est édifié autour d'un château fort datant du 11ème-12ème siècle mais vraisemblablement établi sur des vestiges antérieurs (présence de tombes), peut être du Haut Moyen Age. Appartenant à un certain Aeneas, mentionné dans le cartulaire de Gellone en 1107, le château passe aux mains d'une famille seigneuriale, les Aton (ou Athon), vassale des Guilhem, seigneurs de Montpellier. Au 13ème siècle, propriété de Jacques 1er d'Aragon, la seigneurie de Murviel est cédée à l'évêque de Maguelone, Béranger de Frédol, le 5 janvier 1272. Murviel est rapidement ajouté à la mense épiscopale de Maguelone.

Au 14ème siècle, malgré les épreuves (peste, guerre de Cent ans), le château de Murviel demeure. Avec les Guerres de Religions, il est mis à mal, car peu occupé. Le château est incendié partiellement en 1562. En 1591, l'évêque de Montpellier décide de transférer le château à Pierre de Griffy moyennant 300 écus et la promesse de le restaurer dans un délai de 5 ans. La promesse n'ayant pas été tenue, le château de Murviel est repris par l'évêque Jean de Granier en 1605. Au 17ème siècle, seul le bastion sud-ouest est réaménagé afin d'y installer le presbytère. Au 18ème siècle, le château est progressivement démantelé, les pierres récupérées par les habitants et même vendues par adjudication. Le village possède une église mentionnée dès 1080 sous l'invocation de Saint Jean Baptiste. Elle est remaniée à plusieurs reprises au cours des siècles. Cette église se trouve dans la cour du château.

château,église,murviel les montpellier,histoire,culture,patrimoinechâteau,église,murviel les montpellier,histoire,culture,patrimoinechâteau,église,murviel les montpellier,histoire,culture,patrimoinechâteau,église,murviel les montpellier,histoire,culture,patrimoinechâteau,église,murviel les montpellier,histoire,culture,patrimoinechâteau,église,murviel les montpellier,histoire,culture,patrimoinechâteau,église,murviel les montpellier,histoire,culture,patrimoinechâteau,église,murviel les montpellier,histoire,culture,patrimoinechâteau,église,murviel les montpellier,histoire,culture,patrimoine

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

château,église,murviel les montpellier,histoire,culture,patrimoinechâteau,église,murviel les montpellier,histoire,culture,patrimoine

dimanche, 22 septembre 2013

MES VACANCES EN ALSACE (2)

A 7 kms de Colmar on aperçoit au loin 3 tours d'un château qui appartient au village de HUSSEREN LES CHATEAUX (Le nom du village vient du moyen haut-allemand : das haus (maison)...).

HUSSEREN LES CHATEAUX est le village le plus élevé du vignoble alsacien (380 mètres d'altitude).

Les 3 châteaux furent construits aux 11ème et 12ème siècles. Ils ont pour noms le Dagsbourg, le Wahlenbourg et le Weckmund. Ces 2 derniers sont classés momuments historiques depuis 1840.

Il n'en reste plus que des vestiges.

tourisme,chateau,région,alsace,voyages,culture,histoire

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

tourisme,chateau,région,alsace,voyages,culture,histoire

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

tourisme,chateau,région,alsace,voyages,culture,histoire

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

tourisme,chateau,région,alsace,voyages,culture,histoire

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

tourisme,chateau,région,alsace,voyages,culture,histoire

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

tourisme,chateau,région,alsace,voyages,culture,histoire

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

tourisme,chateau,région,alsace,voyages,culture,histoire

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

tourisme,chateau,région,alsace,voyages,culture,histoire

vendredi, 20 septembre 2013

MES VACANCES EN ALSACE (1)

Je suis rentrée hier soir de vacances (en Lorraine et Alsace).

Mardi dernier j'ai visité le Château du Haut Koenigsbourg (12ème siècle).

En 1147, le site comporte déjà 2 tours permettant de surveiller la route d'Alsace du Nord au Sud. L'une appartient à Conrad III et l'autre à son neveu, Frédéric de Hohenstaufen, dit Barberousse.

En 1157, le nom de Königsburg apparaît.

Le château est malheureusement incendié en 1462.

Les restes sont confiés à la famille des Thierstein en 1479, celle-ci le reconstruit en ajoutant un bastion formé de 2 tours d'artillerie et d'un mur bouclier. La basse cour est protégée par 2 tours en fer à cheval et des courtines. Le château est entouré d'un premier mur de protection.

En 1517, Maximilien 1er le rachète.

En 1633, le Haut Koënisgbourg n'est plus qu'une forteresse délabrée. Elle est détruite par un incendie et le château laissé à l'abandon.

En 1862 il est classé monument historique, et le site est racheté 3 ans plus tard par la commune de SELESTAT.

En mai 1899, le château en ruine est offert par la ville de SELESTAT à l'empereur allemand Guillaume II.

En 1901, grâce à l'architecte Bodo Ebhardt, la restauration commence et se poursuit jusqu'en 1918.

En 1919, le château devient possession de l'Etat français. En 1993, il est classé au titre des monuments historiques et sa propriété transférée par l'Etat au Conseil Général du Bas Rhin en janvier 2007.

voyages,vacances,région,alsace,château,culture,journal intime

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

voyages,vacances,région,alsace,château,culture,journal intime

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

voyages,vacances,région,alsace,château,culture,journal intime

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

voyages,vacances,région,alsace,château,culture,journal intime

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

voyages,vacances,région,alsace,château,culture,journal intime

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

voyages,vacances,région,alsace,château,culture,journal intime

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

voyages,vacances,région,alsace,château,culture,journal intime

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

voyages,vacances,région,alsace,château,culture,journal intime

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

voyages,vacances,région,alsace,château,culture,journal intime

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

voyages,vacances,région,alsace,château,culture,journal intime

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

voyages,vacances,région,alsace,château,culture,journal intime

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

voyages,vacances,région,alsace,château,culture,journal intime

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

voyages,vacances,région,alsace,château,culture,journal intime

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

voyages,vacances,région,alsace,château,culture,journal intime