Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

lundi, 07 novembre 2022

A QUOI PASSE-T-ON SES JOURNEES QUAND ON EST A LA RETRAITE ?

Entre les impératifs, le moins urgent mais à faire quand même, et les loisirs, j'ai compté 13 h par jour, environ, d'activités sur des journées de 14 h. Vous allez me dire : il reste 1 h de libre. Eh bien pas toujours, car il y a quelquefois des imprévus : le téléphone qui sonne, un voisin qui vient demander quelque chose, de la couture à faire, du tri, de la vente sur Leboncoin, ou dons de livres à la recyclerie pour faire de la place dans les armoires, les enfants et la descendance qui viennent de temps en temps un après-midi par semaine, sortir les jouets et les ranger, ou bien des commerciaux qui veulent vous faire des offres, laver la voiture, la porter à la révision une fois par an, au contrôle technique tous les deux ans, aller chez le médecin régulièrement et les spécialistes 2 à 4 fois par an  (pour cela je vais à Montpellier et il me faut l'après-midi entière) etc, etc...

Les impératifs ce sont les repas. Comme je ne mange pas des sandwiches, je cuisine et ça prend du temps 2 fois par jour. Ensuite il faut faire la vaisselle de ce qui ne va pas au lave-vaisselle et ranger (j'ai compté 28 h par semaine)

Deuxième impératif : comme nous sommes 24 h sur 24 ou presque à la maison, on salit plus que si on est parti 10 h par jour. Je fais le ménage en plusieurs temps : le vendredi après-midi : les 3 chambres et le samedi matin le couloir, la salle de bains, les WC, la cuisine et la grande salle à manger. Mon fils passe l'aspirateur après que j'ai épousseté et avant que je passe la serpillère. Les lundis et mercredis soir je passe le balai ou l'aspirateur sinon les poussières forment des peluches sur le carrelage (j'ai compté : 6 h par semaine pour le ménage).

Troisième impératif : le matin il faut prendre son petit déjeuner, faire une petite toilette, s'habiller et faire son lit, comme tout le monde, mais ça prend 1 h par jour, soit 7 h par semaine.

Quatrième impératif : il faut aller faire les courses au moins une fois par semaine au supermarché le plus proche : soit pour moi à 6 kms de ma maison. (je les fais en 2 h par semaine). Et ensuite ranger les courses.

Cinquième impératif : avant de faire les courses, il faut savoir ce qu'on va manger et surtout ne rien oublier de ce que l'on doit acheter. Je fais également 2 fois par mois une commande de surgelés qu'on me livre toutes les 3 semaines.

Je regarde sur internet mon compte en banque, une fois par semaine au moins, je trie les pubs et le courrier dans ma boite aux lettres dehors. (J'ai compté 1 h par semaine).

Sixième impératif : faire sa toilette le soir avant de se coucher (soit 0 h 30 par jour et donc 3 h 30 par semaine).

Septième impératif : s'occuper du jardin, si on ne veut pas qu'il devienne une jungle, et suivant la météo et les saisons. (J'ai compté 4 h par semaine, en moyenne sur l'année cela me fait 100 à 125 h au total, et encore cela varie suivant les années). Arroser tous les soirs pendant la période du printemps à l'automne. En mai débâcher la piscine et rebrancher les tuyaux, ranger le matériel d'hivernage. En octobre, bâcher et débrancher les tuyaux, ranger le matériel d'été. De mai à octobre vérifier les dosages de chlore et PH, remettre de temps en temps de l'eau sinon la pompe ne fonctionnera plus. Avec l'évaporation due à la chaleur et au soleil le niveau baisse. Ramasser de septembre à décembre les feuilles de mes 2 figuiers (les jours de grand vent j'ai compté à peu près 300 feuilles à ramasser par jour, les autres jours à peu près 40 à 70). 8 fois par an désherber l'allée de graviers près de la terrasse, derrière la maison. Balayer 2 fois par jour les boules noires de mon bourdaine qui tombent sur mes dalles près de la piscine et forment un jus noir collant sous les semelles des chaussures, pendant un mois et demi ou 2 mois, en été. Au printemps il faut traiter mes 2 palmiers et plusieurs fois par an. En mai nettoyer à la javel les dalles en haut du jardin car elles deviennent grises en hiver. Tondre régulièrement dès mars, et couper des branches aux haies, etc, etc...

Huitième impératif : le repassage (1 h par semaine). Et vider tous les 2 jours l'eau de purge de mon ballon thermo dynamique à la cave.

Neuvième impératif : les lessives, 3 ou 4 par semaine : il faut pendre soigneusement (pour éviter le froissage) le linge mouillé et ranger le linge quand il est sec (1 h par semaine environ).

Ensuite je passe aux loisirs : la télévision ou la lecture (2 h par jour, soit 14 h par semaine). Et internet : épuration régulière des 5 boites mails dont celle de mon mari, recherche d'infos diverses. Et surtout, puisque j'ai un blog depuis janvier 2006, je visite et je lis les blogs des autres, sinon je n'aurai pas de commentaires et mon blog ne servirait à rien ou presque. Je publie également 2 notes nouvelles par semaine, ce qui demande d'y réfléchir et de faire des recherches. (Je passe 3 h 30 en moyenne sur internet par jour, ce qui fait à peu près 23 h par semaine, cela dépend des jours).

retraite,loisirs,télévision,lecture,ménage,courses,repas

 

 

 

mercredi, 23 mars 2022

QUI DORT DINE

Dans les écoles de médecine médiévales, l'on enseignait que le sommeil tient lieu d'aliment lorsque, l'estomac étant plein de crudités, il faut dégager la nature, et lui donner loisir de les cuire, sans la surcharger de nouvelles viandes.

citations,expressions,culture,dîner,repas,menus,hôtel,réception

dimanche, 17 octobre 2021

LES FROMAGES DE MON ENFANCE

Dans les années 60, ma mère faisait les courses tous les matins. C'est elle qui décidait, suivant les goûts de ses 5 enfants et de son mari, ce qu'elle achetait.

Tous les jours, nous avions un plateau de fromages composé de : camembert, gruyère, Port Salut, Babybel et Vache qui rit.

De temps en temps, nous avions du Hollande, un peu de Roquefort et du Maroilles.

Vers 1964, le Boursin ail et fines herbes est venu compléter la liste des fromages " de temps en temps" avec le Bleu de Bresse, le Munster et le Brie.

souvenirs,enfance,maman,repas,fromages,camembert,gruyère,table,menus

De nos jours, nous avons un très vaste choix et nous pouvons changer souvent. Il faut cependant aimer en manger.

 

samedi, 04 juillet 2020

FETE DES VOISINS

Comme chaque année, depuis 2008, nous faisons la fête des voisins dans notre lotissement, sur la place de notre impasse. 

Depuis 2008, nous avons perdu quelques personnes (mon mari et Claude, mon voisin d'en face). Nous continuons cependant à faire la fête entre voisins. En ce début juillet, nous étions 11, il manquait Jacqueline et son mari (qui vient juste de sortir d'hôpital, dialysé depuis 3 semaines, cardiaque depuis de très nombreuses années et cancer des os découvert en octobre dernier ; il est venu masqué nous saluer, montrer qu'il avait résisté encore une fois et nous souhaiter une bonne nuit). Il manquait aussi Madeleine et son mari (diabétique, ils ont eu peur du Covid-19). Et la femme de Claude était aussi absente.

Au menu : pizza, moules, paëlla, salade, fromages, glaces.

D'habitude il fait très chaud en cette période et étouffant... hier soir nous avions un gilet, et le vent en rafales n'était pas très agréable. Les années se suivent mais ne se ressemblent pas.

fête,voisins,amitié,voisinage,lotissement,repas,amis

 

samedi, 07 juillet 2018

FETE DES VOISINS

Hier soir, comme nous le faisons depuis une dizaine d'années, nous avons passé la soirée avec les voisins de notre lotissement. Nous étions une vingtaine de personnes. Apéritif, moules, paella, fromage, gâteaux, glaces et les délicieuses zézettes de Sète (confectionnées par Mado, ma sympathique et plus proche voisine).

fête,repas,voisins,amitié,été,juillet

samedi, 21 mai 2016

GATEAU AUX POMMES

J'ai fait ce gâteau au yaourt cet après midi.

(inattendu : il m'a dessiné un visage, comme une peinture de Picasso !!!).

Je vous donne la recette, facile, vous la connaissez peut être :

Versez un yaourt nature dans une jatte. Ajoutez la valeur de 2 pots de sucre en poudre, 3 oeufs entiers, mélangez.

Ajoutez la valeur de 3 pots de farine et un sachet de levure chimique, ainsi que la valeur d'un pot d'huile.

Mélangez pour obtenir une pâte bien lisse.

Beurrez un moule, déposez dans le fond des pommes en morceaux (2), ajoutez la pâte. Mettez au four (180 ° - th 6/7) pendant 40 minutes. Démoulez une fois tiédi.

cuisine,gâteau,repas,recettes