Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

jeudi, 08 janvier 2009

ENNUI

Rien n'égale en longueur les boiteuses journées,

Quand sous les lourds flocons des neigeuses années

L'ennui, fruit de la morne incuriosité,

Prend les proportions de l'immortalité.

(Charles BAUDELAIRE, Les Fleurs du mal.)

feuille.jpg

vendredi, 02 janvier 2009

AVENIR

Peut être l'avenir me gardait-il encore,

Un retour de bonheur dont l'espoir est perdu !

Peut être, dans la foule, une âme que j'ignore

Aurait compris mon âme, et m'aurait répondu !...

(A. de Lamartine, Les Méditations)

jeudi, 18 décembre 2008

PROVERBES sur NOEL

Quand pour NOEL on s'ensoleille,

Pour Pâques on brûle le bois.

Pluie pour NOEL, soleil pour les Rameaux.

Beaucoup de paille et peu de blé

Quand NOEL est éclairé.

Les jours entre NOEL et les Rois

Indiquent le temps des douze mois.

flocons blanc recueil.JPG

lundi, 15 décembre 2008

RIRES

Riez et le monde rira avec vous,

Pleurez et vous pleurerez seul,

Car le triste vieux monde doit emprunter sa joie,

Mais il a bien assez de soucis en propre.

 (Elia Wheeler WILCOX, Solitude - 1855-1919, nord américaine)

Malgré l'amour, la vie et l'heure et les périls,

Nous rions quelquefois des rires puérils,

Des rires dont le son doit étonner nos âmes ;

Pour rien, pour un détail dont nous nous avisâmes,

Des rires fous qui sont des fous rires vraiment.

(Edmond ROSTAND, Les Musardises)

mercredi, 10 décembre 2008

Proverbes sur les ARBRES

L'arbre ne tombe pas du premier coup.

(Il faut beaucoup d'efforts pour réussir dans une affaire)

On ne jette des pierres qu'à l'arbre chargé de fruits.

(On n'attaque que ceux qui ont du mérite. On ne médit que de ceux qu'on envie)

Couper l'arbre pour avoir le fruit.

(Se priver d'un profit lointain)

Qui aime l'arbre aime la branche.

(il faut respecter ceux qu'on aime dans les plus petites attentions)

L'arbre tombe toujours du côté où il penche

(L'homme agit souvent selon ses inclinations)

arbre.jpg

vendredi, 28 novembre 2008

JULES RENARD, tu es sympa...

caricature.jpgVoilà deux citations sur le bonheur (dont on a déjà parlé) mais en ces temps de crise, elles prennent plus de valeur.

"Le but, c'est d'être heureux. On n'y arrive que lentement. Il y faut une application quotidienne. Quand on l'est, il reste beaucoup à faire : à consoler les autres".

"Poil de Carotte, mon ami, renonce au bonheur. Je te préviens, tu ne seras jamais plus heureux que maintenant, jamais, jamais ..."

jeudi, 27 novembre 2008

DANS UN LIT

Le lit est tout le mariage.

(Honoré de Balzac, Psychologie du mariage)

Heureux qui peut dormir sans peur et sans remords

Dans le lit paternel, massif et vénérable,

Où tous les siens sont nés aussi bien qu'ils sont morts.

(José Maria de Heredia, Les Trophées)

Je demande à ton lit le lourd sommeil sans songes

Planant sous les rideaux inconnus du remords.

(Stéphane Mallarmé, Poésies)

Mais quand au lit nous serons

Entrelacés, nous ferons

Les lascifs selon les guises

Des amants qui librement

Pratiquent folâtrement

Dans les draps cent mignardises.

(Pierre de Ronsard, Les amours de Cassandre)

 

mardi, 25 novembre 2008

BLESSURE

Chacun de nous a sa blessure : j'ai la mienne.

Toujours vive, elle est là, cette blessure ancienne.

Elle est là, sous la lettre au papier jaunissant

Où l'on peut voir encor des larmes et du sang !

(Edmond ROSTAND, Cyrano de Bergerac)

lundi, 24 novembre 2008

JE SENS VENIR L'HIVER...

Je sens venir l'hiver,

De qui la froide haleine

D'une tremblante horreur fait

Hérisser ma peau.

(Joachim DU BELLAY, Les Regrets)

L'air est plein du frisson

Des choses qui s'enfuient

(Charles BAUDELAIRE, Les fleurs du mal)

Voici venir l'hiver,

Tueur de pauvres gens.

(Jean RICHEPIN,  La Chanson des gueux)

fleur givrée.jpg

 

mercredi, 19 novembre 2008

JUSTEMENT...

Justement, sur mon blog de poésies (voir lien à gauche) nous discutions d'une citation de LAUTREAMONT tirée de son livre Les chants de Maldoror.

Et à l'instant je trouve celle-ci :

"J'ai vu, pendant toute ma vie, sans en excepter un seul, les hommes, aux épaules étroites, faire des actes stupides et nombreux, abrutir leurs semblables, et pervertir les âmes par tous les moyens. Ils appellent les motifs de leurs actions : la gloire".

Et BAUDELAIRE disait :

"Inutile de s'étonner si les nations n'ont de grands hommes que malgré elles, puisque seuls connaissent la gloire ceux qui savent adapter leur esprit avec la sottise nationale".