Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

mardi, 05 février 2008

REVE

En quête de ce rêve ?

Une longue rame à la main,

Je vogue vers la plus verte des herbes,

Bientôt ma barque est chargée de la lueur des étoiles,

Sous laquelle je veux chanter à pleine voix.

(HSU CHIH MO  1895-1931 - Poèmes)

Découvrez d'autres citations sur mon blog de poésies /

http://depoesiesenpoesies.hautetfort.com

mardi, 08 janvier 2008

DECIDER....

Vous ne pouvez pas choisir de quelle façon vous mourrez, ni à quelle date ; mais vous pouvez décider de quelle façon vous voulez vivre, maintenant.

( Joan BAEZ)

L'écriture, c'est passer le temps,

La musique, c'est le faire passer,

La peinture, c'est l'effacer.

(G. PERROS)

Le changement est une chemin ouvert qui te permet de voir, au-delà de ton existence bien réglée, les possibilités nouvelles que t'offre la vie.

(Susan Squellati Florence)

jeudi, 29 novembre 2007

MOT

Un mot n'est pas le même dans un écrivain et dans un autre.

L'un se l'arrache du ventre.

L'autre le tire de la poche de son pardessus.......

Charles PEGUY

22:28 Publié dans Citations | Lien permanent | Commentaires (7) | Tags : Culture, écriture

jeudi, 15 novembre 2007

GARDEZ-VOUS BIEN ....

Gardez-vous bien surtout de remettre à l'automne :

L'hiver vient aussitôt ; rien n'arrête le temps,

Clymène, hâtez-vous, car il n'attend personne.

(LA FONTAINE)

vendredi, 19 octobre 2007

TROIS HOMMES DANS UN BATEAU (JEROME K. JEROME - 1859-1927 -nationalité anglaise)

Balancez le superflu, mes amis. Il faut qu'il soit léger, le bateau qui vous emporte au fil de la vie. Emmenez avec vous le strict nécessaire : un vrai foyer, des plaisirs simples, quelques amis dignes de ce nom. Quelqu'un que vous aimez et quelqu'un qui vous aime, un chat, un chien, une pipe ou deux, de quoi vous nourrir et vous vêtir. Et à boire, un peu plus que de raison, car la soif est chose dangereuse.

vendredi, 12 octobre 2007

HORLOGES

En ce moment mes journées sont tellement bien remplies que les vers du poète Emile VERHAEREN (ci-dessous) ne sont pas mieux adaptées à ma situation actuelle.

Les horloges

Volontaires et vigilantes,

Pareilles aux vieilles servantes

Boîtant de leurs sabots ou glissant sur leurs bas,

Les horloges que j'interroge

Serrent ma peur en leur compas.

mardi, 11 septembre 2007

DANS L'HERBE

Je passerai l'été dans l'herbe sur le dos,

La nuque dans les mains, les paupières mi-closes,

Sans mêler un soupir à l'haleine des roses

Ni troubler le sommeil léger des clairs échos.

(René François SULLY PRUD'HOMME -SIESTE - 1839-1907)

samedi, 01 septembre 2007

L'ECOLE BUISSONNIERE

De toutes les écoles que j'ai fréquentées, c'est l'école buissonnière qui m'a paru la meilleure.

(Anatole France - 1844-1924)

samedi, 11 août 2007

SONGERIE

Encore un peu de temps et les profanes eux-mêmes sauront qu'un inventeur, pour faire jaillir l'étincelle et changer la face de la terre, doit rêver à l'aise, perdre du temps, bégayer du génie.

Tout le monde commence à comprendre que la songerie féconde a parfois le visage et la démarche hésitante de l'oisiveté.

(G. DUHAMEL, Le Temps de la Recherche)(Georges DUHAMEL est né en 1884)

Moi j'ai besoin également d'un peu d'oisiveté, de songerie..... pour composer mes poèmes, en un mot écrire.

dimanche, 05 août 2007

LA MUSIQUE

Il y a de la musique dans le soupir d'un roseau ;

Il y a de la musique dans le bouillonnement du ruisseau ;

Il y a de la musique en toutes choses si les hommes pouvaient l'entendre

Leur terre n'est qu'un écho des astres.

(Lord George Gordon BYRON dans DON JUAN XV - 1788-1824)

La musique possède des charmes pour charmer un sauvage,

Pour attendrir les roches ou tendre un chêne noueux.

(Williams CONGREVE, la Mariée du matin, I - 1670-1729).