Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

mercredi, 05 août 2020

MONTER SUR SES GRANDS CHEVAUX

Lorsqu'une personne s'énerve et hausse le ton pour défendre son point de vue, on dit parfois qu'elle "monte sur ses grands chevaux". L'origine de cette expression remonte au Moyen Age. A cette époque, on choisissait son cheval en fonction de l'activité que l'on comptait effectuer. Le majestueux palefroi servait par exemple pour les parades, le robuste roussin pour les travaux des champs, et le courageux destrier pour les tournois et la guerre. Ce dernier, le plus réputé, était perçu comme plus puissant et plus grand que les autres. Ainsi, "monter sur ses grands chevaux" désignait le fait de partir au combat avec fougue, en chevauchant les montures les plus imposantes. A partir du XVIème siècle, cette idée d'ardeur a progressivement été remplacée par la colère et l'agressivité, tandis que la bataille s'est déplacée sur le terrain des idées.

citation,expression,culture,bon à savoir,chevaux,moyen age

mardi, 10 mars 2020

LES CHEVAUX DE MON VILLAGE

Dans le bas de ma rue il y a des jardins, et au bout de ces jardins, près du cimetière, une source d'eau fraîche dans une prairie. Deux jeunes femmes viennent de temps en temps y mettre leurs chevaux. Ils ont de l'herbe, la tranquillité, de l'espace et de l'eau fraîche.

chevaux,campagne,village,animaux,jardins,herbe,printempschevaux,campagne,village,animaux,jardins,herbe,printempschevaux,campagne,village,animaux,jardins,herbe,printempschevaux,campagne,village,animaux,jardins,herbe,printemps