Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

vendredi, 21 septembre 2018

AUTOUR DU VILLAGE

Depuis la rentrée, je marche dans et autour de mon village. Je ne peux pas m'inscrire à la gym cette année à cause d'une tendinite tenace au bras droit. Les lieux de promenade sont variés et je fais quelques rencontres agréables.

promenade,loisirs,septembre,sport,randonnée,marchepromenade,loisirs,septembre,sport,randonnée,marchepromenade,loisirs,septembre,sport,randonnée,marchepromenade,loisirs,septembre,sport,randonnée,marchepromenade,loisirs,septembre,sport,randonnée,marchepromenade,loisirs,septembre,sport,randonnée,marchepromenade,loisirs,septembre,sport,randonnée,marchepromenade,loisirs,septembre,sport,randonnée,marchepromenade,loisirs,septembre,sport,randonnée,marche

vendredi, 02 janvier 2015

Mes promenades

Je peux choisir plusieurs lieux de promenade à pied autour de mon village. Je connais presque tous les coins alentour.

Pendant ces vacances de NOEL, j'ai tenté d'aller plus loin, au bout de ce chemin où s'étendent des vignes à droite ou à gauche, un chemin tranquille qui va vers la ville voisine, à 4 ou 5 kms.

Il a tant plu de septembre à novembre que la terre est gorgée d'eau. Un petit ruisseau se glisse entre les cailloux et les roches. Cet endroit doit être sec la plupart du temps, et surtout en été. Nous sommes dans le Sud... Au loin, sur la droite, quelqu'un fait du feu...  Un vigneron taille sa vigne. De nombreux oiseaux s'envolent à mon approche. Le chemin continue et descend vers un petit pont.... là où le ruisseau traverse. Puis je fais demi-tour, le chemin monte fort. Deux poneys mangent tranquillement dans un sous bois de pins en me regardant passer. Une dame descend de sa voiture deux vélos sur lesquels deux enfants montent.

Ils dévalent la pente. La dame remonte dans sa voiture et les suit au pas. Je retrouve la route qui mène à l'entrée de mon village.

Un cheval blanc s'est échappé ! il marche sur la route vers le premier Stop. Une joggeuse me dépasse, des chiens aboient. Un homme essaie d'attraper le cheval avec une grande corde. Le cheval le suit, tourne à droite et retourne calmement dans son enclos.

loisirs,vacances,randonnées,marche,sport,société,journal intimeloisirs,vacances,randonnées,marche,sport,société,journal intimeloisirs,vacances,randonnées,marche,sport,société,journal intimeloisirs,vacances,randonnées,marche,sport,société,journal intimeloisirs,vacances,randonnées,marche,sport,société,journal intimeloisirs,vacances,randonnées,marche,sport,société,journal intimeloisirs,vacances,randonnées,marche,sport,société,journal intimeloisirs,vacances,randonnées,marche,sport,société,journal intimeloisirs,vacances,randonnées,marche,sport,société,journal intimeloisirs,vacances,randonnées,marche,sport,société,journal intimeloisirs,vacances,randonnées,marche,sport,société,journal intime

 loisirs,vacances,randonnées,marche,sport,société,journal intime

samedi, 13 décembre 2014

La Foire St Luc

Chaque année, le 18 octobre, a lieu la foire St Luc, un événement important pour la ville où je suis née. Des commerçants ambulants envahissent la rue principale et les deux places, mettant de l'animation pour une journée. De chaque côté de la rue, les étalages attirent petits et grands. On entend ici et là différentes musiques. Les commerçants crient devant les passants en vantant leurs produits. On trouve de la vaisselle, des batteries de cuisine, des disques, des livres, des jouets, du linge de maison, des oignons, de l'ail, des gâteaux, des chaussures, des vêtements, des oiseaux, des lapins, des toupies, des peluches, du nougat, tout ce que vous pouvez imaginer pour combler le monde qui se presse dans le fouillis.

Au bout de cette artère principale, est exposé du bétail, des tracteurs et du matériel agricole. Les fermiers y font des affaires.

En ce jour de fête, ma mère et ma grand mère me donnaient quelques francs afin que je puisse acheter le jouet de mes rêves. Pour le trouver, je faisais plusieurs fois le tour des étalages. Maman profitait de la Foire pour habiller ses 5 enfants car l'hiver était déjà là à cette époque de l'année. C'était aussi l'occasion de bavarder avec des amis.

Sur les deux places, les forains avaient installé leur manège. J'essayais de ne pas dépenser tout ce que j'avais dans mon porte monnaie. La tentation était grande partout. Autour des manèges, des bijoux de princesses étaient vendus dans des distributeurs automatiques. Les garçons pouvaient s'essayer au fusil sur les cartons des stands de tir avec leur père et tenter de gagner d'immenses peluches. 

souvenirs,textes brefs,écriture,enfance,foires,ducasse,marché,vendeurs,colporteurs