Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

vendredi, 13 avril 2018

AU JARDIN CE MATIN

Il pleut depuis mardi soir. Les travaux au jardin sont mis de côté en attendant la semaine prochaine où on nous annonce (enfin) du soleil. Je suis sortie ce matin sans me mouiller, le ciel ne pleurait plus. A l'heure où j'écris ce billet, il pleut de nouveau.

pluie,saison,avril,jardin,fleurs,froidure,écriture,main vertepluie,saison,avril,jardin,fleurs,froidure,écriture,main vertepluie,saison,avril,jardin,fleurs,froidure,écriture,main vertepluie,saison,avril,jardin,fleurs,froidure,écriture,main vertepluie,saison,avril,jardin,fleurs,froidure,écriture,main vertepluie,saison,avril,jardin,fleurs,froidure,écriture,main vertepluie,saison,avril,jardin,fleurs,froidure,écriture,main vertepluie,saison,avril,jardin,fleurs,froidure,écriture,main vertepluie,saison,avril,jardin,fleurs,froidure,écriture,main verte

mercredi, 11 avril 2018

IMAGINEZ

écriture,auteur,instants,promenade,paysage,nouvelles et textes brefs

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Imaginez ... un chemin de terre et de cailloux, une rangée d'arbres sauvages sur le côté. Imaginez que vous marchez sur ce chemin en forme d'arc de cercle qui tourne vers la gauche.... Sur le côté droit, un grand carré de terre planté de rangées de vignes... Le silence est presque complet, on n'entend que le bruit des rares voitures, sur la route derrière les grands arbres. L'air est tiède. Le soleil est là, presque arrivé à la ligne d'horizon, à cette heure.

Au bout du chemin on trouve un abri creusé dans un mur de pierres. Deux chaises vous attendent autour d'une table creusée dans la pierre centrale. Autour de cet abri, une banquette en pierre fait le tour de la petite pièce ouverte sur le paysage. C'est ici que viennent s'abriter les randonneurs ou le vigneron quand la pluie se met à tomber.

Vous pouvez poursuivre votre chemin ....

dimanche, 08 avril 2018

FILMS EN VACANCES

souvenirs,écriture,nouvelles et textes brefs,culture

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Enfants, nous avions la permission de regarder le film du soir quand nous étions en vacances.

Les films américains ou français, cela nous était égal.

Les films que je préférais : les histoires d'amour bien sûr. Les films de guerre et ceux avec Alain Delon, Lino Ventura, ce n'était pas trop pour moi (il faut comprendre, c'était trop viril pour une petite fille). Fernandel, Louis de Funès, Bourvil, Mireille Darc ... j'aimais bien. Alibaba et les quarante voleurs : j'adorais et on le rejouait ensuite les jours qui suivaient, entre nous.

Ma petite soeur Bernadette pleurait souvent quand le mot FIN apparaissait sur l'écran. Il fallait lui tendre un mouchoir car c'étaient les grandes eaux.

Les feuilletons que je préférais : Au nom de la loi (avec Steve MacQueen), Zorro, Rintintin, Ivanohé (avec Roger Moore)... également l'Age heureux (avec Delphine Desyeux), les feuilletons des années 60.

Dans les années 70, les western qu'on dit "spaghettis" plaisaient beaucoup à mon cousin Michel qui venait quelquefois les regarder chez nous. Seulement, Michel aimait trop les bonbons. Il savait où ils se trouvaient. Quand ma mère sortait dans le jardin, il se dépêchait d'ouvrir la porte du buffet pour en tirer un du paquet.

Quand il repartait chez sa maman, je me permettais de raconter ce qu'il avait fait. Maman le comprenait car elle le connaissait très bien. Il avait toujours été gâté.

Un cinéma se trouvait dans notre rue. Je suis allée y voir deux films.

Mon collège organisait également des soirées cinéma. Je me souviens avoir vu "Le rouge et le Noir" avec Danièle Darrieux et Gérard Philippe. C'était étrange de voir ce film projeté dans une salle de classe. Nous étions entre copines et le lendemain nous en discutions encore. J'en garde un bon souvenir d'autant plus que durant l'année scolaire nos parents fermaient la télévision à 21 heures. C'était l'époque où nous étions adolescentes et où les sorties étaient limitées.

mercredi, 28 mars 2018

DERRIERE LA PORTE

Derrière la porte

Un jardin

Des pots de fleurs

Des arbres

Un escalier

Qui monte

Vers le logis.

La porte fermée

On n'ose pas

On ose juste

Regarder 

Par les barreaux

Pour ne pas déranger.

poésie,poème,poète,écriture,maison,jardin,porte

jeudi, 22 mars 2018

Quelques citations

VOYAGE :

Qu'est-ce en général qu'un voyageur ? C'est un homme qui s'en va chercher un bout de conversation au bout du monde (Barbey d'Aurevilly).

VIVRE :

La vie et l'amour. Vivre est comme aimer ; toute raison est contre, et tout instinct robuste est pour (Samuel BUTLER).

TRAHISON :

La trahison peut être le fait d'une intelligence supérieure entièrement affranchie des idéologies civiques (Paul LEAUTAUD).

citations,culture,écriture,auteur,littérature,livre,recueil

 

mercredi, 14 mars 2018

LES GRANDES, LES PETITES

Mes parents ont eu 5 enfants, un garçon et quatre filles.

Quand ils parlaient de leurs filles, mes parents disaient : les grandes, les petites. Certainement que c'était plus rapide que de nous appeler par nos prénoms.

Les grandes dont je faisais partie couchaient dans la même chambre, et les petites dans la chambre bleue. 

Ainsi, mon père ou ma mère disaient : la chambre des petites, la chambre des grandes, il va falloir rhabiller les petites, les grandes vont terminer leurs études, se fiancer, se marier. On peut payer la colonie de vacances aux petites, le chat est passé par la fenêtre de la chambre des grandes pour aller chez la voisine, il faut accompagner les petites à la messe...

souvenirs,enfance,écriture,famille,auteur,nouvelles et textes brefs

mercredi, 07 mars 2018

Citations sur le RIRE

La plus perdue de toutes les journées est celle où l'on n'a pas ri (CHAMFORT).

citations,auteurs,écriture,livre,culture,recueil,pensées,philosophie

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Très souvent, le rire est une forme de la politesse, ou l'un des moyens innombrables de se faire bien voir (X).

J'ai ri, me voilà désarmé (A. PIRON).

citations,auteurs,écriture,livre,culture,recueil,pensées,philosophie

dimanche, 04 mars 2018

DEUX AVIS sur mon livre paru au mois d'octobre (QUELQUE PART UN HERITAGE)

Le commentaire de F. S. sur mon livre, QUELQUE PART UN HERITAGE, paru fin octobre 2017 :

"J'ai toujours apprécié tes publications, blogs, poèmes et recueils de poèmes, livres. Mais là je me suis trouvée en présence d'un bel ouvrage - 222 pages - un beau travail.

Et j'ai immédiatement été séduite, avec l'envie de retrouver vite la suite de l'histoire, dès que j'avais reposé le livre.

C'est un livre très bien écrit, il place sur plusieurs décennies une famille dans un contexte historique. Il m'a fait penser à ZOLA ! à cette différence près que si tu avais délayé autant que ZOLA ton livre ferait 800 pages. On retrouve avec plaisir la famille, sa vie, avec une très bonne peinture des moeurs de l'époque. Et on est content des "pointages" historiques que tu fais régulièrement et qui sont bien utiles pour moi".

Ensuite, le commentaire de C. H. :

"Ton livre fait référence aux années que je considère comme celles les plus sombres de notre Histoire, laissant derrière une misère incommensurable. Ton livre tel qu'il est écrit, par les faits décrits avec une telle précision, me font penser que l'histoire vécue par chaque famille distincte ou successive est réelle, que cette histoire a été écrite au fur et à mesure qu'elle se passait. Même si celle-ci a eu lieu dans une région que l'on connaît tous deux assez bien, car elle aurait pu aussi avoir lieu dans d'autres villages que Bapaume ou Cambrai. Une fois de plus je te félicite pour ce bel ouvrage".

Merci infiniment à tous les deux.

Mon livre est toujours en vente sur le site THEBOOKEDITION (n'hésitez pas à le commander) :

https://www.thebookedition.com/fr/quelque-part-un-heritag...

écriture,auteur,révolution française. 18ème siècle,témoignage,héritage; famille

 

jeudi, 01 mars 2018

MARS

Quand mars mouillera

Bien du vin tu auras.

 

Mars venteux

Vergers pommeux.

 

Poussière de mars est poussière d'or.

 

Soit au début, soit à la fin,

Mars nous montre son venin.

 

Quand fleurs en mars il y aura,

Guère de fruits ne mangeras.

 

Quand mars se déguise en été,

Avril prend ses habits fourrés.

 

 

(Photos de la neige dans mon jardin, ce matin).

citations,dictons,culture,écriture,coutumes,saison,hiver,froid,neigecitations,dictons,culture,écriture,coutumes,saison,hiver,froid,neige

 

mardi, 27 février 2018

QUAND ON FAIT DU TRI CHEZ SOI

Photos triées

Noir et blanc

Couleurs souvenirs.

poèmes,haïkus,écriture,quotidien,culture,rangement

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Journal intime

Dans l'enveloppe

Mots et souffrance.