Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

lundi, 29 octobre 2007

EN 1965, COMMENT VOYAIT-ON LA FEMME DE L'AN 2000 ?

La femme de l'an 2 000 n'aura plus lieu d'être jalouse de la secrétaire de son mari laquelle aura également l'avantage de ne plus jamais se tromper en prenant sous la dictée. Ce sera probablement une petite boîte grise dotée d'une mémoire magnétique et capable de transformer en phrases écrites les sons qu'elle entendra.

Voilà un des aspects du travail dans le monde de demain, travail conditionné par ce mot magique : automation. C'est-à-dire par des machines qui marcheront toutes seules. L'homme est lent, il se trompe, les machines sont rapides et infaillibles. Pour calculer la densité des électrons et l'énergie contenue dans une molécule d'azote, il faudrait 8 siècles à un homme armé de papier et de crayons, 70 ans s'il dispose d'une machine à calculer ordinaire, une semaine s'il fait faire l'opération par une calculatrice électronique.

Mais ce n'est pas aussi simple car finalement rien n'est plus "bête" qu'une machine. Le tout est de savoir s'en servir. C'est pourquoi si le temps de travail de demain se réduit, la fatigue nerveuse née du travail s'accroîtra encore.

C'est pourquoi aussi on aura besoin de plus en plus de spécialistes. Certains techniciens des choses de l'avenir croient que l'on pourrait être amené à dresser des singes pour qu'ils effectuent les tâches subalternes ; dans un siècle, en effet, on ne trouvera plus de manoeuvres, de même qu'aujourd'hui il devient déjà difficile de se procurer une femme de ménage et à peu près impossible de découvrir un valet de chambre.

Demain, les salaires seront plus élevés et les loisirs plus abondants. La semaine de travail ne descendra peut être pas en dessous de 5 jours mais la durée des journées de travail pourrait être raccourcie ; en 1910, le Français moyen travaillait 190 000 heures dans sa vie, tandis qu'aujourd'hui (en 1965), ce temps a été ramené à 90 000 heures et que dans l'avenir il baissera encore.

L'âge de la retraite sera avancé. Les vacances seront plus longues, la scolarité sera obligatoire jusqu'à 18 ans. Les professeurs devront périodiquement retourner à l'école, comme les ingénieurs, car les connaissances iront de plus en plus vite et, pour rester au courant, ils devront deux ou trois fois dans leur vie recommencer leurs études.

Et comme les équipements collectifs (hôpitaux, autoroutes, téléphones etc ...) auront de plus en plus d'importance, nous ne risquerons pas hélas de devoir céder au fisc une part moins grande des fruits de notre travail.

lundi, 18 juin 2007

Yves BRAYER (suite)

Etant donné les problèmes pour mettre des commentaires au sujet de ma note précédente, j'ai créé une nouvelle note. Vous pourrez ainsi mettre vos impressions ici.

Je m'en excuse. Ceci est dû au fait que cet article date du mois de mars de l'année dernière et que j'ai remanié.

13:02 Publié dans Loisirs | Lien permanent | Commentaires (11) | Tags : Culture

dimanche, 17 juin 2007

Yves BRAYER, PEINTRE

Je n'ai pas pu m'empêcher de mettre un peu de couleur dans mon blog aujourd'hui.

 

Il s'agit d'une peinture d'Yves BRAYER, né en 1907 à VERSAILLES.

BRAYER est un peintre français contemporain, il est décédé en 1990. Amateur de paysages méditerranéens, il séjourna au MAROC, en ESPAGNE et en ITALIE puis il se fixa en Camargue et en Provence.

Yves BRAYER aurait eu 100 ans cette année. Le musée qui porte son nom aux Baux de Provence rend hommage à ce célèbre peintre français.

Indépendant dans son courant artistique, Yves BRAYER a toujours dépeint au plus près la réalité. Amoureux de la Méditerrannée, ses paysages illustrent Venise avec ses "Régates à Venise", la Provence qu'il affectionnait tant mais aussi la Camargue avec "Le bonheur en Camargue". Pour le centenaire d'Yves BRAYER, l'exposition temporaire propose, en plus de ses tableaux présents toute l'année, une rétrospective des oeuvres de l'artiste. Peintures à l'huile, aquarelles, dessins, pas moins de cent toiles vous attendent. Le centenaire d'Yves Brayer a lieu jusqu'au 25 août au musée Yves-Brayer, Les Baux de Provence (13).

(Cette toile s'appelle : LE CHAMP D' AMANDIERS.)

 

22:10 Publié dans Loisirs | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : Culture, peinture

lundi, 23 avril 2007

PETIT COURS

http://youtube.com/watch?v=2Q3817784vM

 

Un petit moment d'humour avec cette leçon de guitare sommaire.

Je n'ai jamais pris de cours de guitare de ce genre. Mon professeur et moi étions sérieux.

Je prends soin de cet instrument. 

Une guitare, on ne peut pas en acheter une tous les jours...

22:55 Publié dans Loisirs | Lien permanent | Commentaires (6) | Tags : Humour, guitare

lundi, 15 janvier 2007

QUESTIONNAIRE

Je réponds ici au questionnaire qui circule sur quelques blogs et que LAURA me propose :

Voici mes réponses :

 

7 CHOSES QUE VOUS DITES SOUVENT :

- Je voudrais

- merci

- alors

- s'il vous plait ?

- excusez-moi

- bonjour

- voyons

7 BEGUINS POUR UNE CELEBRITE :

- David BOWIE

- Julien CLERC

- Neil YOUNG

- Peter KREMER (Siska)

- Roger MOORE

- Steve Mac Queen

- Jean Claude DROUOT (Thierry la Fronde)

7 CHOSES QUE VOUS FAITES BIEN :

- la cuisine

- le repassage

- le jardinage

- le rangement

- conduire une voiture

- m'occuper des enfants

- décorer ma maison

7 CHOSES QUE VOUS NE POUVEZ/SAVEZ PAS FAIRE :

- sauter en parachute

- monter en haut d'une échelle

- jouer aux cartes

- conduire une moto

- frapper un chat ou un chien

- regarder un film plus d'une heure

- envoyer des SMS

7 CHOSES QUI VOUS ATTIRENT DANS LE SEXE OPPOSE :

- sa force

- sa présence

- son humour

- sa tendresse

- ses conseils

- sa disponibilité

- sa fidélité

7 PERSONNES DONT VOUS VOUDRIEZ QU'ELLES REPONDENT A CE QUESTIONNAIRE :

- Domino

- Yoyostéréo

- Instantsmagiques

- Annie

- Marie Christine

- Quiet man

- Gil

et tous ceux qui le veulent bien....

 

 

mardi, 19 décembre 2006

QUELQUES LETTRES AU PERE NOEL

Voici quelques lettres écrites au Père Noël par des garçons et des filles de 2 à 10 ans (on croit encore au Père Noël à l'âge de 10 ans ?)

"Cher Père Noël, je voudrais cette année un habit de fée, bleu pâle, pour aller avec mes cheveux blonds, un costume de majorette avec des bottes blanches et de la fourrure au col, un coffret de maquillage où il y aura des tas de couleurs à mettre sur les yeux comme maman, une mallette de bijoux avec au moins 10 colliers différents, une coffret de coiffure contenant une perruque et un peigne soufflant.

Papa me photographiera quand j'aurai le maquillage et les costumes et on t'enverra la photo. Je te remercie bien cher Père Noël".

"Cher Père Noël,

Je veux un gros nounours pour dormir avec lui quand maman n'est pas là et puis un petit Zoo avec des tas de bêtes.

Je t'embrasse".

"Mon ami Père Noël,

Apporte-moi un gros garage rempli de voitures, un cheval à bascule avec aussi des roulettes et une poupée en tissu qui ouvrira son ventre pour ranger mon pyjama. Je t'envoie des tas de gros baisers."

"Cher Père Noël,

Surtout n'oublie pas de mettre ton écharpe car il risque de faire froid et puis n'emporte pas tous les cadeaux à la fois pour tout le quartier, ce serait trop lourd et tu risquerais de te faire une sciatique. Fais plutôt plusieurs voyages.

Je voudrais un balai et aspirateur. Pour ma poupée, un petit réfrigérateur, une machine à laver le linge. Pour aider ma maman, un fer et une table à repasser et aussi une cafetière et un mixeur. Bien sûr, cela fait beaucoup de choses, emporte ce que tu peux, mais gâte-moi tout de même. Merci de tout mon coeur. Je t'embrasse bien fort".

"Cher Père Noël,

Tu serais très gentil si tu pouvais m'apporter deux poupées. D'abord un poupon qui pleure quand on lui retire sa tétine, qui boit et mange en remuant les lèvres et salit ses couches. Il faut qu'il ait une peau toute douce pour que je puisse l'embrasser souvent. Et aussi une grande poupée qui marche et parle toute seule. Comme je ne les promènerai pas en même temps, il faudra aussi un landau pour le poupon et une poussette pliante pour sa grande soeur. Si tu as encore un peu de place, j'aimerais aussi une malette d'infirmière pour soigner mes enfants quand ils seront malades. Comme je ne fais pas assez de sport, maman m'a demandé de commander aussi des patins à roulettes mais cela c'est seulement si tu penses comme maman. Merci beaucoup de me gâter Cher Père Noël et gros baisers."

mardi, 26 septembre 2006

UNE LECTRICE

medium_img013.JPG

 

 

 

 

Une lectrice dans ma cuisine...

vendredi, 18 août 2006

DONNER DU BONHEUR

Le bonheur est souvent la seule chose qu'on puisse donner sans l'avoir

et c'est en le donnant qu'on l'acquiert.

(Voltaire)

mercredi, 03 mai 2006

EN VACANCES

En vacances, oublions tout, vivons à notre rythme et suivons nos envies. 

Le contact avec la nature apporte un sentiment de plénitude.

Prenons le temps de nous remplir des beautés de la nature.

Laissons nos pensées vagabonder.

Un séjour au grand air ravive les sens gorgés de parfums, de paysages et de sons naturels.

 

jeudi, 23 février 2006

UN REVE

J'ai rêvé toute petite que j'étais une danseuse étoile. Je regardais un feuilleton à la télévision qui s'appelait "L'AGE HEUREUX". L'histoire se déroulait à l'Opéra de PARIS et c'est Delphine DESIEUX  (je ne sais plus comment son nom s'écrit) qui jouait le rôle principal. Elle a joué aussi un rôle dans un film où Jacques BREL était instituteur. Je ne pouvais pas me payer des cours de danse classique car l'école était trop éloignée et mes parents n'avaient pas les moyens de m'en payer. Aussi, je dansais toute seule chez moi en rêvant que mon prince charmant venait me chercher et dansait avec moi sur la scène. Pour devenir danseuse étoile, il faut souffrir et travailler énormément....

 

22:35 Publié dans Loisirs | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : culture