Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

mardi, 24 juin 2008

LA VIE, UN ECLAIR

La vie d'un homme entre ciel et terre passe comme le saut d'un poulain blanc franchissant un fossé : un éclair et c'est fait....

(TCHOUANG-TSE)

dimanche, 15 juin 2008

DEVOIR

Avec le mot devoir, on fait danser le citoyen comme un ours avec une musette.

(Rémy de Gourmont)

EPICURISME

Le sot glisse sur les plaisirs,

Mais le sage y demeure ferme

En attendant que ses désirs

Ou ses jours finissent leur terme.

(Théophile de Viau)

lundi, 09 juin 2008

BONHEUR

Nous recherchons tous le bonheur, mais sans savoir où, comme des ivrognes qui cherchent leur maison, sachant confusément qu'ils en ont une. (Voltaire)

vendredi, 06 juin 2008

ANAGRAMME

Marie, qui voudrait votre nom retourner,

Il trouverait Aimer : aimez-moi donc, Marie ;

Votre nom de nature à l'amour vous convie,

Il faut votre jeunesse à l'amour adonner.

(Pierre de Ronsard, Les Amours de Marie)

jeudi, 08 mai 2008

HEURE

La morale la meilleure,

En ce monde où les plus fous

Sont les plus sages de tous,

C'est encore d'oublier l'heure...

(VERLAINE, Les Uns et les Autres)

samedi, 05 avril 2008

LA LUMIERE DE L'APRES MIDI

La lumière de l'après-midi éclaire les bambous, les fontaines babillent délicieusement, le soupir des pins murmure dans notre bouilloire. Rêvons de l'éphémère et laissons-nous errer dans la belle folie des choses.

(Okakura KAKUZO - Le livre du Thé)

KAKUZO est de nationalité Japonaise. Il est né en 1862 et il est décédé en 1913.

1501207686.jpg

jeudi, 20 mars 2008

LE MONDE

Ah ! que le monde est grand à la clarté des lampes !

Aux yeux du souvenir que le monde est petit !

(C. BAUDELAIRE, Les fleurs du mal)

Pour leurrer le monde, ressemble au monde ; ressemble à l'innocente fleur, mais sois le serpent qu'elle cache.

(SHAKESPEARE, Macbeth)

Le monde et moi ne formons qu'un seul livre ;

Pour bien l'écrire, il faut vivre pour lui.

(Robert SABATIER, Dédicace d'un navire)

Quand vous aurez reconnu que le monde est irréel et éphémère, vous ne l'aimerez plus, votre esprit s'en détachera ; vous y renoncerez et vous vous libérerez de tous vos désirs.

(Shri RAMAKRISHNA)

lundi, 10 mars 2008

COMME UN CERCLE DANS L'ONDE

La gloire est comme un cercle dans l'onde qui va toujours s'élargissant, jusqu'à ce qu'à force de s'étendre, il finisse par disparaître.

(Shakespeare - Henri VI)

14:06 Publié dans Citations | Lien permanent | Commentaires (5) | Tags : culture, littérature

dimanche, 09 mars 2008

FUIR ( Charles Ferdinand RAMUZ - 1878-1947)

Il ne suffit pas de fuir, il faut fuir dans le bon sens ; il ne faut pas fuir excentriquement, il faut fuir concentriquement ; fuir le monde, en ce sens là, c'est le retrouver, et plus grand, plus vrai, plus essentiel.