Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

mardi, 13 décembre 2016

QUATRE FILLES (7ème extrait)

Le lendemain soir, comme elle s'y attendait, Eric se présente avec un large sourire, offrant encore une fois un petit cadeau à Noémie. Elle ne sait quoi en faire. Maladroite, elle le prend et ils se quittent après qu'il lui ait raconté sa journée de travail. Rentrée chez elle, elle jette le cadeau au fond du placard de sa chambre et l'oublie.

Elle a l'impression de s'enfoncer de plus en plus dans un cauchemar dont elle ne voit pas le bout. Elle culpabilise de ne pouvoir l'éviter. Car Eric apparaît chaque soir, à la même heure, au même endroit. Elle lui montre qu'elle est pressée de rentrer chez elle.

amour,auteur,livre,université,études,jeunes filles,écriture

 

 

 

 

 

Aujourd'hui, elle regarde sa montre avec angoisse quand l'heure de sa venue approche. Elle demande alors à une de ses collègues s'il existe une porte de sortie à l'arrière du magasin. Mais celle-ci lui répond que la seule porte possible est réservée au service approvisionnement et qu'il est interdit de la franchir sans la permission du responsable. Noémie patiente, supportant tant bien que mal la situation. Le dernier jour de son contrat de travail arrive enfin, elle va savourer sa vengeance...

vendredi, 14 octobre 2016

QUATRE FILLES (1er extrait)

En 2011, j'ai commencé à écrire un livre dont le titre est QUATRE FILLES. Il  n'est pas terminé à ce jour. (Je suis sur un autre manuscrit en ce moment et je m'y tiens). Je vous donne un 1er extrait ci-dessous.

"Quatre filles, Anna, Judith, Noémie et Nathalie, se sont donné rendez-vous ce matin au lycée, pour les résultats du baccalauréat.

Elles se frayent un chemin parmi la foule qui va et vient en mouvement constant. Arrivées devant les feuilles blanches punaisées sur les panneaux de l'entrée, elles cherchent leur nom dans les listes classées par section. Le coeur battant, la main sur la poitrine, elles découvrent enfin qu'elles sont toutes reçues. Elles hurlent de joie à la vue de leurs notes, pendant que d'autres pleurent ou s'embrassent. L'énorme pression de l'attente retombe. Soulagées et heureuses, elles reviennent sur les derniers moments forts du mois de juin qui se termine. Elles regardent autour d'elles. Nathalie cherche un endroit où se retrouver une dernière fois avant les grandes vacances..."

usages-mairie-affichage-legal-01.jpg

 

jeudi, 25 février 2016

LES PETITS CARNETS BLEUS (Extrait n° 5 de mon livre)

A la grille du lycée, Juliette aperçoit son amie Francine, guitariste débutante comme elle. Elle lui donne rendez-vous dimanche matin pour les répétitions. Juliette lui annonce qu'elle a enfin reçu sa housse de guitare. Elles bavardent en marchant sur le boulevard puis se quittent vite.

Le lendemain, Thierry fait de nouveau la cour à Juliette en chantant : "tu veux ou tu veux pas ?". Mais Juliette ne lui répond pas et tourne les talons. Elle ne l'aime pas, il faut qu'il le sache et arrête de l'importuner.

souvenirs,journal intime,adolescence,amour,lycée,livre,culture,études

En cours d'économie, la discussion tourne autour de la famille. Alain s'exclame : "moi je suis malheureux !". Johanne lui répond : "pauvre petit..."

En bilan d'allemand, des élèves trichent : leur livre de cours est ouvert sur leurs genoux. Juliette voit tout, mais elle ne dit rien. Après tout, ce n'est pas son problème, elle a travaillé ses cours, elle aura la note qu'elle mérite.

Le 21 janvier, Juliette écrit sur son petit carnet : "Monsieur le Principal n'est pas très content de notre classe. Il est pessimiste pour le Bac. Le Proviseur verra les élèves cette semaine, chacun leur tour, pour leur demander dans quelles matières ils se sentent bien et ont de bonnes notes".

 

mardi, 08 décembre 2015

LES PETITS CARNETS BLEUS (extrait n° 1 de mon livre)

En ce jour de rentrée au lycée, les élèves de Seconde et de Première se dirigent vers le patio. Juliette retrouve ses amies, Claude et Marie Claire. Claude ne sera plus dans sa classe tandis que Marie Claire, qui redouble sa seconde, retrouvera Juliette pour une année.

Une agréable surprise attend cette dernière : le beau garçon brun qu'elle avait remarqué au bal du lycée au mois de juin est là devant elle, dans la cour, un porte documents sous le bras. Elle pense qu'il peut avoir 18 ans car il est grand de taille. Un professeur arrive et dirige les élèves vers le couloir qui mène à la salle de classe pour le premier cours de l'année...

journal intime,écriture,lycée,copains,études,recueil,souvenirs.

samedi, 04 février 2012

Madame CAMBELL (Quatre filles - 12)

nouvelles et textes brefs,écriture,société,études,université,souvenirsAujourd'hui Madame CAMBELL, professeur d'anglais, reçoit ses étudiants dans la salle de l'audiovisuel au dernier étage de la fac.

Elle espère pouvoir mettre en route le magnétoscope qui ne fonctionnait pas la semaine dernière.

Elle demande à ses élèves de regarder le 1er épisode d'un feuilleton anglais et surtout d'écouter. Car elle posera quelques questions à la fin de son cours.

Elle commente de sa petite voix aigue et rapide, puis elle met en marche l'appareil. L'épisode commence.

Le silence se fait alors dans la classe.

Jérémie allonge son bras sur la table et s'appuie dessus, comme pour terminer sa nuit...

Judith et Noémie regardent et, surtout, écoutent. Nathalie tourne son stylo entre le pouce et l'index tandis qu'Anna se mouche doucement.

Madame CAMBELL s'asseoit derrière le bureau et feuillette un livre. De temps en temps elle écrit sur une feuille quelques mots tout en surveillant le déroulement du feuilleton.

Quarante minutes après, elle se lève et arrête le magnétoscope.

Elle demande alors à quelques volontaires de commenter en anglais l'histoire. Olivier lève le doigt et débite avec une facilité étonnante sa version des faits.

Madame CAMBELL prend alors un feutre et se tourne vers le tableau pour écrire le plan de l'épisode.

Judith et Anna se regardent offusquées : la jupe de Madame CAMBELL, fendue aux trois quarts de sa hauteur, laisse apparaître le haut de ses jambes.

Noémie essaie de ne pas rire. Elle se pince les lèvres et imagine les yeux de ses copains de classe...

La fin du cours d'anglais se déroule dans une ambiance sérieuse malgré la situation.

En sortant, Judith entend Jérémie dire à ses copains : "une prof qui montre ses fesses, un autre qui fait la gueule... ce n'est pas sérieux tout ça..."

 nouvelles et textes brefs,écriture,société,études,université,souvenirs

 

mardi, 31 janvier 2012

LA PIPE DE Mr MOURAT ( QUATRE FILLES n° 11)

Monsieur MOURAT avait l'habitude d'interrompre ses cours en racontant des histoires drôles.

Noémie voyait cela comme une récréation pour lui, il était chercheur à l'Université.

Un jour, il leur dit que, dans la fac, un pickpocket sévissait. Ce dernier lui avait pris sa pipe.

Les étudiants riaient en l'écoutant et en redemandaient car l'atmophère semblait déjà plus légère ; ils le trouvaient bien sympathique.

"Vous vous rendez compte ? Voler une pipe ? Elle était dans mon bureau. Un jour on volera mes lunettes ! Mais que peut bien faire un de mes collègues avec une pipe ? Une vieille pipe en plus ? Je suis certain que c'est un de mes collègues".

Puis, il reprenait ses notes et son cours.... en s'arrêtant de temps en temps pour raconter une suite à cette histoire.

écriture,nouvelles et textes brefs,société,études,fac,étudiants

lundi, 09 juin 2008

AVEU (Le journal de Juliette, lycéenne n° 29)

Les regards croisés entre Juliette et Alain continuent.

Cependant, quand elle le voit trop souvent avec la blonde, Caroline, Juliette se montre indifférente dès le lendemain.

Le 15 mai, la soeur de Juliette qui a enfin réussi son examen de permis de conduire au bout de la 5ème fois, est allée chercher sa première voiture : un 4 L bleu marine. Elle la montre à ses parents et à tout le quartier.....

Cet après midi là, Juliette participe au voyage scolaire à BAVAY avec sa classe. Alain et Caroline flirtent dans le bus. En rentrant le soir chez elle, Juliette est en même temps en colère et triste. Elle se met à chanter : "... ma robe a encore ses reprises, et j'ai toujours mes cheveux fous, et c'est ainsi qu'il m'avait prise, je crois qu'il m'aimait un peu, il pleut sur le jardin sur le rivage et si j'ai de l'eau dans les yeux, c'est qu'il me pleut sur le visage..."

Le lendemain matin, elle raconte tout à Aurélie qui est époustouflée.

Le lundi 25 mai, Juliette est heureuse, elle a eu une très bonne note à son Bilan d'Allemand. La professeur lui a dit : "je vous avais mis moins et puis j'ai relu votre devoir qui m'a semblé meilleur que les autres ; alors je vous ai mis 13.

La fin de l'année scolaire commence à se faire sentir, l'ambiance est joyeuse pendant les cours.

Mercredi 27 mai, Juliette a reçu la photo de classe prise fin avril dans la cour du Lycée. Elle passe de mains en mains et ses camarades lui écrivent des petits mots gentils sur le dos de la couverture.

Pendant que Lise est au tableau avec la professeur d'Allemand, Alain se retourne vers Juliette, regarde la photo posée sur le coin du bureau et lui dit :

- c'est à toi ?

- oui !

- Je peux la prendre ?

- oui, bien sûr !

Puis il s'applique à écrire son petit mot. Pendant ce temps, Juliette continue à écouter Lise au tableau et corrige les quelques fautes de son devoir.

Alain rend la photo à Juliette qui lit avec surprise et émotion ces quelques mots "Toi qui as tellement troublé mes longues nuits blanches d'adolescent noyé dans la tristesse et la mélancolie"...

mardi, 13 novembre 2007

LE JOURNAL DE JULIETTE, LYCEENNE (8)

Quand Juliette n'est pas au Lycée, que fait-elle ?

Comme toutes les filles de son âge, elle s'arrête devant les vitrines des magasins de sa ville.

Elle regarde une paire de bottes cavalières en cuir noir depuis plusieurs minutes. Elle les veut. Elle s'imagine déjà marchant dans la rue avec ces grandes bottes aux pieds. Et même si elle ne fait pas de cheval car elle n'en possède pas, elle pense qu'elles lui iront très bien.

Elle va demander à sa mère de lui acheter pour cet hiver. En allant faire ses courses demain matin, sa mère regardera le prix et lui dira ce qu'elle en pense avant de revenir avec Juliette pour les essayer.

Et le lendemain, sa mère est d'accord. Juliette sait qu'elle devra prendre soin de ces bottes car ses parents n'ont pas les moyens de renouveler sa garde-robe tous les ans. Elle fait de même pour tous ses vêtements. Elle réfléchi toujours beaucoup avant de choisir une robe, un pull ou une veste. Juliette est très contente de revenir à la maison avec le paquet. Elle en prendra soin, c'est certain.