Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

jeudi, 28 octobre 2021

PENDANT LA GUERRE (1939-45) ET APRES

En triant quelques papiers de mes parents, je tombe sur deux certificats :

- l'un de l'Université de Lille, Faculté de Lettres, daté du 19 octobre 1942, certifiant que mon père a été reçu au grade de Bachelier de l'Enseignement secondaire ( A - Philosophie) le 19 octobre 1942 ;

- l'autre de l'Institution Saint-Pierre de Fourmies, certifiant que mon père a exercé les fonctions de Professeur de 4ème Moderne, d'octobre 1944 à juillet 1945.

Il m'avait dit qu'il avait été professeur à Fourmies, les dates précises me permettent un peu d'imaginer les conditions d'enseignement en temps de guerre, sans toutefois y arriver pleinement puisqu'il ne m'en parlait pas. Après cette année d'enseignement, il est entré comme Contremaître dans l'usine textile où son père était comptable. C'est là qu'il a connu ma mère qui était Visiteuse. Ils se sont mariés le 23 décembre 1948.

guerre 39-45,études,enseignement,baccalauréat,diplôme,enseigner,souvenirsguerre 39-45,études,enseignement,baccalauréat,diplôme,enseigner,souvenirs

Commentaires

Bonsoir Élisabeth,
Pouvez-vous me dire ce qu’est une « visiteuse » dans une usine textile ?

Écrit par : DAN | jeudi, 28 octobre 2021

Dan : alors là je ne sais pas non plus, elle ne m'en a jamais parlé. Je vais essayer de trouver en cherchant sur internet.
Pour ce qui est de l'institution Saint Pierre, en lisant cet article, je déduis que les Allemands étaient encore là 2 mois avant que les cours ne reprennent !
https://www.lavoixdunord.fr/144980/article/2017-04-07/29-aout-1944-le-jour-ou-roger-nicolas-s-est-vu-mourir-fusille

Écrit par : ELISABETH | vendredi, 29 octobre 2021

Dan : j'ai trouvé :
https://metiers.siep.be/metier/visiteur-controleurvisiteuse-controleuse-textile/

Écrit par : ELISABETH | vendredi, 29 octobre 2021

C'est en triant qu'on découvre un peu plus de choses sur sa famille, mon père fut contremaître en France comme frontalier, dans le textile, ma mère était couturière, ont vécu 40/45 la guerre aussi... triste période tout de même...! Merci, bon W-E à venir, jill

Écrit par : jill bill | vendredi, 29 octobre 2021

cela me touche ; dans le flux tellement mouvant, nous nous éloignons tant de nos anciens. Bises.

Écrit par : Andrée | vendredi, 29 octobre 2021

En effet ce n’est pas rien, qu’être « visiteuse » ce seul nom ne laisse pas entrevoir la complexité du métier. En tout cas grâce à vous j’aurais appris quelque chose aujourd’hui, et une journée où l’on apprend quelque chose n’est jamais une journée perdue.
Merci Élisabeth.

Écrit par : DAN | vendredi, 29 octobre 2021

J'ai été visiteuse dans le textile en 1988, l'été en équipes

Écrit par : laura | samedi, 30 octobre 2021

C'est une histoire très emouvant, en écrivant ces mots je suis encore sous l'émotion.
Bon week-end

Écrit par : Sylvie | samedi, 30 octobre 2021

Mon père était instituteur à la campagne et il a rencontré ma mère dans un bal. Elle était placée chez des gens depuis l'âge de 14 ans, après le certificat d'études. Bisous

Écrit par : écureuil bleu | samedi, 30 octobre 2021

Merci à vous tous pour vos interventions et commentaires. J'ai bien fait de faire du tri, j'ai appris des choses ! bon week end.

Écrit par : ELISABETH | samedi, 30 octobre 2021

tu n'es vraiment pas curieuse
parce que moi, je sais tout de mes parents
même trop

Écrit par : laura | samedi, 30 octobre 2021

Laura : il y a des choses que l'on ne saura jamais, on ne peut pas savoir tout. C'est quelquefois en discutant avec mon frère et ma soeur aînée que je rajoute des infos. Ils sont plus âgés que moi (mon frère 3 ans et demi de plus que moi et ma soeur 2 ans de plus).

Écrit par : ELISABETH | dimanche, 31 octobre 2021

Il n' y a pas de plus beau et difficile métier que celui d'enseignant

Écrit par : Ulysse | dimanche, 31 octobre 2021

je sais vraiment beaucoup ... sur eux

Écrit par : laura | samedi, 27 novembre 2021

Écrire un commentaire