Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

mercredi, 13 octobre 2010

ELLES SONT PARTIES...

Elles sont parties mais en voilà d'autres qui vous attendent !233 (947 x 751).jpg235 (1077 x 807).jpg

samedi, 24 avril 2010

MES VACANCES

1504 COMBRIT STE MARINE 1 dim (929 x 696).jpgJe suis rentrée jeudi soir, 19 h 50.

Les vacances se sont bien passées : beau temps, beaux paysages, rencontres avec ma famille, celle de mon mari et quelques amis.

Seul problème : ma mère est à l'hôpital depuis mardi matin. Elle n'est pas encore sortie. Elle a fait une chute dans sa cuisine lundi soir....

A part cela : les valises sont rangées (la machine à laver a tourné deux fois vendredi) , le jardin demandait des soins (j'ai donc passé la tondeuse, désherbé, planté quelques fleurs et plantes grasses), la maison est propre (j'ai fait le ménage ce matin). Il me reste à laver la voiture... (des insectes sont collés un peu partout sur le devant de la carosserie).

1304 TERRASSON DORDOGNE 4 DIM (929 x 696).jpgEn photos : Combrit Ste Marine dans le Finistère et le Pont de Terrasson en Dordogne.

lundi, 12 avril 2010

VACANCES : JE PARS !

Il fait beau, ce sont les vacances... je pars pour 10 jours à l'Ouest (Brive, Royan, Vannes Brest.... ) et au Nord ensuite.

Je vous laisse mon blog, il vous reste ouvert pendant tout ce temps... Merci pour vos commentaires et visites en mon absence.

ROUTE.jpg

dimanche, 04 avril 2010

SUITE DE MA VISITE A PAMIERS

L'Abbaye de Cailloup fut construite au 12ème siècle. Elle fut plusieurs fois détruite.

Selon la légende, Théodore 1er, roi Wisigoth de Toulouse, laisse à son fils, Frédéric, un territoire : Frédélas.

Le fils de Frédéric, Antonin, se convertit au Christianisme et évangélise le pays.

L'Abbaye fut fondée sur le lieu du martyr d'Antonin. C'est à cet endroit que fut bâtit le Vieux Mas Saint Antonin, village à l'origine de la ville de Pamiers.

L'Abbaye, restaurée à partir du 17ème siècle, est vendue après la Révolution. Elle est alors transformée en exploitation agricole jusqu'en 1989, date à laquelle la commune de Pamiers la rachète.

Elle est classée Monument Historique depuis 1992.

L'Abbaye se trouve sur la voie du Piémont du chemin de Compostelle qui traverse l'Ariège de Mirepoix à Saint Lizier.

IMAG0023dim (929 x 696).jpgIMAG0022 dim (929 x 696).jpg

jeudi, 01 avril 2010

HIER

Hier je suis allée en famille dans l'Ariège. Je me suis promenée dans la campagne près de PAMIERS. J'avais pris mon appareil photo.

 Au bord d'une route de campagne menant à une ancienne Abbaye (l'Abbaye de Cailloup, peut être connaissez-vous ?), j'ai vu des chats à la fenêtre d'une maison :

IMAG0008dim (717 x 507).jpg

mardi, 26 janvier 2010

JE VOUS PRENDS PAR LA MAIN....

Je vous emmène faire une petite balade ...

 http://www.youtube.com/watch?v=Z3tonmmOPS0

A bientôt...

lundi, 06 juillet 2009

MUSIQUE : CONCERTS PROCHAINS

Je vous donne encore quelques dates de concerts :

LE 10 JUILLET : JAZZ A SETE avec Sylvain LUC, Didier LOCKWOOD, Ira COLEMAN, Keyvan CHEMIRANI, Bijan CHEMINARI et Philip CATHERINE à 21 h au Théatre de la Mer : 20 à 25 euros.

A VALRAS le même jour : Show Celtic - Musique Irlandaise par le Groupe CELTIC LEGENDS à 22 h au Parking de la Plage : gratuit.

A ALES : Pierre PERRET au Bosquet : gratuit.

A ARGELES SUR MER (66) Festivalles Déferlantes avec SIMPLE MINDS, The DO, Olivia RUIZ, Anaïs, HONG KONG DONK (de 31 à 36 €)

LE 11 JUILLET : Concert de flute traversière et orgue à 17 h 45 à la Cathédrale St Pierre de MONTPELLLIER (participation libre).

guitares.jpg

lundi, 29 décembre 2008

LE MYSTERIO DE NOEL (7ème épisode)

Du voyage en Ecosse il n'était plus question. Serge nous invitait sur son bateau qu'il avait acheté en 1996 et qui était amarré à La Trinité sur Mer.

Il partait en croisière début août, pour 8 jours. Mais il gardait secrète la destination. Grand navigateur depuis ses 18 ans, il connaissait parfaitement la mer.

Le coeur rempli de joie, j'en parlais dès que mon mari fut rentré de son travail. J'étais impatiente de faire mes valises. Encore quelques mois à attendre... J'avais le temps de penser à tous les détails de ce voyage : prendre ma caméra, mon appareil photo et suivre les conseils bienvenus de Serge. Mon mari attendait également avec impatience et quand le jour du départ fut annoncé, nous sommes arrivés tous les deux dans la maison blanche de Serge et Annick, le sourire aux lèvres, accueillis comme des rois !!!

La croisière fut vraiment une très belle surprise, Serge nous avait bien gâtés.

bateau 2.jpg

(Fin)

lundi, 28 juillet 2008

DERNIERS JOURS DE VACANCES (Le journal de Juliette, lycéenne n° 36)

En dansant, Lionel marchait sur les pieds de Juliette et à chaque fois il disait : "Oh, excusez-moi.." Cela la faisait sourire.

Le lendemain soir, Raymond et Lionel passent à la salle des jeunes. Ne voyant personne, ils partent vers Carnac en voiture. Juliette manque de peu leur passage et se retrouve avec Evelyne, Didier et Patou. Ils sont tristes car les vacances prennent fin. Ils ne brancheront pas la chaine hifi. Didier a envie de pleurer. Et chacun rentre à la maison.

Le lendemain matin, Lionel croise Juliette, Didier et le fils de Jean Claude en voiture. A leur hauteur, il stoppe et dit bonjour. Il emmène sa famille à la ville voisine. Puis la voiture s'éloigne.

A 13 heures, Didier et Juliette passent devant Raymond qui sort de sa maison. Il leur demande ce qu'ils prévoient cet après-midi. Ils décident de se retrouver à la plage. Raymond s'exclame : "on va s'amuser... ".

Sur la plage, le vent s'est levé. Raymond, sa femme Odette, Lionel et sa soeur s'élancent dans la mer. Juliette prend ses jumelles pour les regarder nager. La famille d'Evelyne arrive ensuite en voiture, retardée par l'arrivée de cousins.

Après le bain, nos 3 familles se regroupent pour jouer à "la balle au prisonnier", puis "au béret".

Didier suit Juliette partout pendant les jeux. Il lui dit qu'elle est belle et lui demande si elle l'aime bien. Juliette est gênée car il n'a que 11 ans. Elle rit quand même car il est très gentil.

Pendant la pause goûter, Juliette prend une photo de cet instant où tout le monde est réuni pour la dernière fois. Car il n'y aura pas d'autres vacances ensemble. Puis 2 groupes se forment pour les jeux de boules. Lionel est dans le camp adverse. On ramasse quelques coquillages et on bavarde un peu avant de se quitter. Odette invite la famille de Juliette à passer chez eux au mois de novembre à Paris, le jour où le papa de Juliette s'y rendra afin d'acheter du matériel électronique pour son travail d'artisan.

Jeudi 30 juillet : Jean Claude et sa petite famille sont déjà sur la route du retour depuis 3 heures du matin. Didier prévient Juliette vers midi que Lionel et ses parents sont devant la maison avec la voiture chargée. Ils attendent avec impatience de dire au revoir. Raymond ouvre les bras en disant : "Ah ! on va avoir du plaisir à les embrasser. Je commence par la mère". Puis c'est au tour de Juliette : "Ah ! Juliete, hum, hum, tu as triché aux boules hier ...". Puis Lionel s'avance vers Juliette et l'embrasse 3 fois sur la joue, doucement, en lui disant simplement "au revoir", d'une manière si tendre qui lui fait quelque chose au coeur, quelque chose qu'elle ne saurait expliquer... La grande soeur de Juliette demande alors : "A l'année prochaine ?". Lionel répond : "oh non, je ne pourrai pas... ". Il va effectuer son service militaire, Juliette le sait mais son coeur se serre encore plus après cette évocation. Raymond frappe alors dans ses mains en criant : "En voiture !". Lionel court le premier s'asseoir devant sans se retourner, sans rien dire. Et la voiture démarre. Juliette sait déjà qu'elle aura du mal à avaler son repas dans quelques minutes...

Vendredi 31 juillet : la voiture est prête pour le grand retour de Juliette. La veille au soir, Evelyne et Didier ainsi que ses parents sont venus dire au revoir. Juliette a pris une photo d'eux sur l'escalier d'entrée de leur logement. Didier demande à Juliette de faire un petit billet et de le mettre sous sa porte le matin du départ. Ce qui fut fait. A 3 h 30 du matin, Juliette trouve sur le pare-brise de sa voiture une feuille pliée en 4, où elle lit : "Bons baisers et bon voyage. Didier, Evelyne, Maman, Papa ..."

 

vendredi, 18 juillet 2008

LOISIR

Le loisir, voilà la plus grande joie et la plus belle conquête de l'homme.

(Rémy de GOURMONT, 1858-1915)