Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

dimanche, 12 avril 2015

POUR LES VACANCES...

Pour les vacances, lisez mes livres :

LES PETITS CARNETS BLEUS

Je raconte la vie d'une lycéenne, son entrée dans la vie active et la rencontre avec son futur mari.

http://www.thebookedition.com/les-petits-carnets-bleus-el...

 recueil,livre,auteur,écriture,littérature,culture

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

ARTHUR ET MADELEINE

Récit de la vie de mes grands-parents paternels de 1893 à 1982. Je reprends intégralement le journal de guerre 1914 écrit par mon grand-père.

http://www.thebookedition.com/arthur-et-madeleine-de-elis...

recueil,livre,auteur,écriture,littérature,culture

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

SAISONS

Mon 1er recueil de 90 poèmes.

http://www.thebookedition.com/saisons-elisabeth-leroy-p-5...

recueil,livre,auteur,écriture,littérature,culture

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

LES MOTS APRES LES AUTRES

Mon 2ème de recueil de poésies.

http://www.thebookedition.com/les-mots-apres-les-autres-e...

 recueil,livre,auteur,écriture,littérature,culture

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

AUTOUR DE HUIT HEURES

Mon 3ème recueil de poésies avec quelques petits textes décalés.

http://www.thebookedition.com/autour-de-huit-heures-elisa...

 recueil,livre,auteur,écriture,littérature,culture

 

samedi, 11 avril 2015

UNE FOULE

Une foule d'hommes, de femmes et d'enfants descend l'avenue. Elle se mêle à la marée humaine qu'elle rencontre et forme un tourbillon à l'entrée du centre commercial. Sans fin, le tourbillon évolue dans un sens ou dans un autre. Le flux ne faiblit qu'à certains points de la place où un musicien se donne en spectacle pour le bonheur de quelques passants ou à l'occasion de rencontres entre amis. Je suis dans la foule et je me revois dans la même rue, celle de cette grande ville que je connais depuis très longtemps, certains jours d'automne où les couleurs sont moins vives dans les vitrines, dans les tenues portées par les passants et dans le ciel dévoilant sa fine couverture de nuages blancs. Je marche vers le centre commercial où je dois faire quelques achats après avoir avalé un plat chaud et un dessert dans un petit restaurant accueillant 

(03.10.08)

nouvelles et textes brefs,souvenir,ville,société,auteur,écriture,recueil,livre,culture,littérature

mercredi, 18 mars 2015

LA DROGUERIE

J'entre dans la droguerie avec maman. La lourde porte en bois annonce notre arrivée : une petite cloche est accrochée tout en haut. Ce qui frappe en entrant, c'est l'odeur de vernis, de peintures, de cires, le mélange de tout ce qui s'y vend.

Le droguiste nous accueille en lançant un bonjour un peu traînant. Il nous dévisage en abaissant ses petites lunettes. Il porte une blouse grise et nous demande ce que nous désirons. Maman a fait sa liste qu'elle débite aussitôt. Le droguiste la conseille pendant que je regarde les étagères qui grimpent jusqu'au plafond et la profondeur du magasin. Il disparaît derrière une porte, au fond de sa boutique, tout en parlant. Il en revient avec un pot : c'est la cire d'abeille que maman appliquera sur le bois de ses armoires. Elle cherche également des pinceaux pour repeindre la grille du jardin. Elle ne sait quelle taille prendre. Là encore, le droguiste lui montre un choix en la conseillant. Elle demande combien elle doit pour tous ses achats. En payant, ils parlent tous les deux du beau temps qui nous permettra de refaire les peintures extérieures. Nous aiderons papa et maman pendant les grandes vacances. Ainsi nous ne nous ennuierons pas et gagnerons notre argent de poche.

écriture,souvenirs,livre,auteur,recueil,culture,société,endance

dimanche, 15 mars 2015

INSPIRATION

Le coucher du soleil ramasse les couleurs et les lumières du jour, annonçant le repos. On se sent pleinement bien ici.

Les lumières du lever du soleil apportent les promesses du jour. Le soleil est encore frais et les paysages prennent des allures de fantômes.

poésie,poèmes,poètes,écriture,auteur,livre,recueil,écrivain,culture,société,littérature

(21.05.2008)

mardi, 10 mars 2015

RIRE

La plus perdue de toutes les journées est celle où l'on n'a pas ri.

(CHAMFORT - Maximes et Pensées)

Très souvent, le rire est une forme de la politesse, ou l'un des moyens innombrables de se faire bien voir. (X...)

J'ai ri, me voilà désarmé.

(Alexis PIRON - La Métromanie).

citations,auteur,écriture,culture,littérature,livre,comédie

 

samedi, 07 mars 2015

LA LETTRE

Un matin, maman reçoit une lettre non affranchie, à mon nom. Le facteur lui demande de régler les frais de timbre et la taxe de non affranchissement. Cela met de mauvaise humeur maman. Qui peut bien écrire à sa fille qui n'a que 11 ans et sans mettre de timbre ? A l'ouverture, elle pousse des : "Oh ! Eh bien !". Elle la montre à toute la famille. J'en prends connaissance avec surprise : il s'agit d'une lettre d'un jeune garçon qui me donne rendez-vous à telle heure et à tel lieu de la ville. Il n'a pas signé. Je me demande qui a pu écrire. Bien sûr il n'est pas question que je me rende à ce rendez-vous car je n'ai pas de fiancé, ni d'amoureux. A cet âge là, pas encore. La lettre va jusque chez la voisine, ainsi mes petites copines sont mises au courant. Je suspecte bien un garçon qu'elles fréquentent. Il s'agit du fils du propriétaire du cinéma qui se trouve de l'autre côté de la rue. Mes voisines en sont amoureuses et aimeraient bien sortir avec lui. A chaque fois qu'il sort dans son jardin, elles filent lui parler.

Nous faisons notre enquête jour après jour mais nous ne parvenons pas à trouver le coupable.

souvenirs,nouvelles et textes brefs,écriture,journal intime,enfance,société,livre,recueil,elisa raconte

 

jeudi, 19 février 2015

Ma participation au DEFI n° 139 RESISTANCE (proposé par ENRIQUETA)

Au début de l'occupation

Allemande mon grand-père

S'est engagé dans la résistance

Active. Les informations

Collectées par mon père

Radio-amateur, en correspondances

Aussitôt sont répercutées

Il faut résister

Transmis, les messages

Echappent au contre-espionnage

Travail dangereux

Déplacements nombreux

C'est un travail familial

Toute une organisation

Pour la libération

Du sol national.

(en souvenir de mon père et de mon grand-père, résistants pendant la guerre 39-45)

jeux,écriture,défi,résistance,guerre 39-45,occupation,auteur,livre,textejeux,écriture,défi,résistance,guerre 39-45,occupation,auteur,livre,texte

mercredi, 28 janvier 2015

MENSONGE - MENTIR

Qui dit un mensonge en dit cent.

A beau mensonge, longue mémoire.

Nature ne peut mentir.

Bon fait mentir pour paix avoir.

( en photo : dessus de porte à Notre Dame de Londres. Photo prise la semaine dernière )

citations,écriture,société,mentir,nature,auteur,livre

mercredi, 14 janvier 2015

VA CHERCHER DU LAIT (souvenirs d'enfance)

Maman me donne un pot en aluminium et quelques pièces que je mets dans la poche de mon manteau. Elle me demande d'aller chercher du lait chez la mère d'Ernest. 

Tout au long du chemin, je répète ce que Maman me dit quelquefois : "tu as 7 ans, tu es grande maintenant...". Oui, car je vais à la grande école.

Je passe devant la Gendarmerie où un drapeau flotte, puis devant le magasin de vélos. Je regarde la vitrine. Je remue les pièces dans ma poche et je repars.

Arrivée devant la lourde porte de la grand-mère, je tourne la grosse poignée et pousse de toutes mes forces pour ouvrir. La porte se referme derrière moi.

Je marche sur le carrelage où mes souliers résonnent. Je monte trois marches qui mènent à la table où je dépose mon pot à lait. La vieille dame arrive et je lui dit bonjour en lui tendant mes quelques pièces. Elle me répond et prend mon pot. Dans la pièce mal éclairée sous l'immense plafond, je regarde les vitres de toutes les couleurs de la grande porte derrière laquelle la dame a disparu. Elle revient avec mon pot que je reprends délicatement.

J'aime l'odeur chaude du lait.

Je ne reste pas plus longtemps car je ne sais pas quoi dire à la dame, à part "au revoir et merci", comme Maman m'a appris.

Je suis soulagée de rentrer à la maison, je n'ai pas renversé le lait...

souvenirs,auteur,livre,culture,écriture,société,enfance,jeunesse

vendredi, 26 décembre 2014

JASMIN

Fleurs jaunes en hiver

Comme trompettes

Dressées sur la terre

Font une fête

La pluie ne vient plus.

poèmes,poète,poésie,recueil,livre,société,saison,jasmin,hiver,pluie,soleil