Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

jeudi, 05 juillet 2012

LES PREMIERES ANNEES DE LA VIE DE GRAND PERE (N° 2)

De l'enfance de grand-père je ne connais rien.

Une première photo de lui datant de 1907 le montre adolescent. Sur ses genoux repose une casquette comme celles que portent sur la tête les musiciens dans les Harmonies municipales.

Je savais grand-père musicien puisqu'il jouait de l'harmonium et de l'orgue mais je ne vois aucun instrument sur la photo.

Il est entouré de deux de ses frères.

Mon grand-père et son frère de 18 ans portent un noeud papillon sur une chemise blanche et un costume noir, tandis que leur petit frère âgé de 8 ans porte une blouse et une cravate classique. Ils sont assis sur un banc.

Derrière eux, une maison de briques peinte en blanc. Devant cette maison, entre deux fenêtres, une dame habillée d'une robe longue et noire, coiffée d'un chignon, regarde le photographe. Elle serre dans une main un torchon.

Peut être est-ce dimanche ?

journal intime,écriture,nouvelles et textes brefs,société

samedi, 30 juin 2012

LA NAISSANCE DE GRAND PERE (1893-2011 - n° 1)

Grand père est né le dernier jour du mois d'août 1893, 4ème enfant d'une famille de 5.

A sa naissance, ses frères sont âgés respectivement de 7, 4 et 2 ans. Un petit dernier arrivera 6 ans plus tard.

Je ne connaîtrai jamais le 3ème. Grand-mère parlera une seule fois de cet absent, mort très jeune, sans donner plus de détails.

Je découvrirai plus tard qu'il est décédé le 16 avril 1917 au "Chemin des Dames", en consultant l'arbre généaloqique de la famille.

souvenirs,1893,société,journal intime,nouvelles et textes brefs

 

samedi, 16 juin 2012

SURPRISE AU JARDIN

C'est bien la première fois que je vois cela dans mon jardin !

Merci Madame A.

fleurs,paysages,photos,journal intime

fleurs,paysages,photos,journal intime

fleurs,paysages,photos,journal intimefleurs,paysages,photos,journal intime

 

samedi, 09 juin 2012

D'autres fleurs au jardin.

Le jardin se transforme au fil des semaines.

Les fleurs fanées sont vite remplacées par d'autres.

On peut faire des bouquets avec les oeillets, les iris, les gaillardes mais pas avec les fleurs de yucca, bien trop grandes. Il serait d'ailleurs bien dommage de les séparer...

 fleurs,paysages,journal intime,écriture,société,saisonsfleurs,paysages,journal intime,écriture,société,saisonsfleurs,paysages,journal intime,écriture,société,saisonsfleurs,paysages,journal intime,écriture,société,saisons

 fleurs,paysages,journal intime,écriture,société,saisonsfleurs,paysages,journal intime,écriture,société,saisons

vendredi, 04 mai 2012

AU JARDIN

J'ai enfin terminé d'aménager mon escalier de verdure. Les plantes sont encore petites mais elles vont s'étoffer avec le temps.

journal intime,nouvelles et textes brefs,écriture,société fêtes,mai

 journal intime,nouvelles et textes brefs,écriture,société fêtes,mai

 

 

 

 

 

 

journal intime,nouvelles et textes brefs,écriture,société fêtes,mai

 

samedi, 07 avril 2012

UNE PETITE PENSEE ...

Une petite pensée nous dit bonjour depuis ce matin sur notre terrasse !

020 - Copie.JPG

vendredi, 09 mars 2012

LE MUSEE FABRE à MONTPELLIER

En allant travailler, je suis passée près du Musée FABRE de MONTPELLIER. Un groupe d'enfants s'y rendait ... accompagné du professeur.

région,sud,journal intime,société,musée,art

 

 

 

 

 

 

 

 région,sud,journal intime,société,musée,art

Place de la Comédie

Place de la comédie à MONTPELLIER cette semaine :

Petit train qui vous emmène visiter le centre ville.

région,société,sud,écriture,journal intime

région,société,sud,écriture,journal intime

 

samedi, 03 mars 2012

OLIVIER et FANNY (Quatre filles n° 15)

société,journal intime,nouvelles et textes brefs,écriture,livresOlivier avait remarqué Fanny en début d'année universitaire. Fanny, blonde décolorée, avait beaucoup de mal à se coiffer. Ses cheveux courts permanentés partaient dans tous les sens. Et pourtant, Olivier aimait la regarder. Il essaya d'abord d'engager la conversation avec elle au sujet d'un point précis des cours de Mr BORD. Jusque là, Olivier se tenait toujours à la même place dans l'amphi depuis la rentrée.

Puis un jour Noémie qui passait près d'eux entendit Olivier dire à Fanny :

- Oh ! tes yeux !

Fanny souriait mais répondit par une boutade. L'attitude ironique et légèrement froide de Fanny ne découragea pas Olivier qui s'appliqua à s'asseoir près d'elle les jours suivants. Noémie les voyaient rire et, à partir de ce moment là, elle remarqua une amélioration dans la façon dont Fanny se coiffait : ses cheveux étaient devenus plus souples et la couleur presque naturelle.

Au bout d'une semaine, Fanny envoya promener Olivier ! Il reprit sa place, solitaire, au milieu de l'amphi.

 

 

 

 

lundi, 28 novembre 2011

LES PETITS CARNETS BLEUS

Hier soir, ma petite fille m'a dit :

"J'ai vu ton livre au CDI de mon collège, la dame qui s'en occupe m'a demandé si je l'avais lu. Je lui ai dit non et que c'était ma mamie qui l'avait écrit. Elle m'a répondu : "alors j'aimerais bien une dédicace de sa part. Parce que j'ai beaucoup aimé ce livre, je suis restée "scotchée" à l'histoire"...

C'est la deuxième fois qu'une personne me dit avoir vu mon livre, LES PETITS CARNETS BLEUS, (chez THEBOOKEDITION) dans un CDI de collège. Le premier Collège se trouve dans le Nord de la France et le deuxième à quelques kilomètres de chez moi. Je pense qu'il fait le tour de France ?

souvenirs,écriture,journal intime,littérature,société,culture