Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

samedi, 12 décembre 2015

VU ce JEUDI

Après midi Cinéma ce jeudi avec le film LE PONT DES ESPIONS de Steven Spilberg.

J'ai aimé ce thriller dramatique qui raconte une histoire vraie, celle de James DONOVAN, avocat de Brooklyn, qui doit défendre un espion russe que la CIA vient d'arrêter.

 


 

Je vous laisse regarder la bande annonce.

 

 

cinéma,loisirs,film,tom hanks

 

vendredi, 26 juillet 2013

Bernadette LAFONT

Bernadette LAFONT, grande actrice française, est décédée hier à l'âge de 74 ans.

Je ne vais pas citer tous les films dans lesquels elle jouait, ni les pièces de théatre...

Je peux dire simplement que je l'aimais beaucoup et je lui rends simplement hommage par cette petite note.

Au revoir Bernadette...

cinéma,films,bernadette lafont

 

 

samedi, 21 mai 2011

VU en DVD

CINEMA PARADISO

Film de Giuseppe TORNATORE (1988)

avec Philippe NOIRET et Jacques PERRIN, musique d'Ennio MORRICONE.

L'histoire : Alfredo vient de mourir. Pour Salvatore, cinéaste en vogue, c'est tout un pan de son passé qui s'écroule : on l'appelait Toto à l'époque.

Quand il n'était pas à l'école ou à l'église, Toto hantait le cinéma "Paradiso" et sa cabine de projection, où Alfredo lui apprenait la vie grâce aux vieux mélos et aux comédies...

 

cinema, loisirs, films, dvd, Noiret Philippe

samedi, 26 décembre 2009

J'AI VU... en DVD

Deux films qui vous plairont peut être, si vous ne les avez pas déjà vus :

TERRE BRULEE

terre brulée kim bassinger.jpgterre brulée Charlize theron.jpgun film de Guillermo ARRIAGA, avec Charlize THERON, Kim BASINGER et Jennifer LAWRENCE, dont l'histoire se déroule dans le désert du Nouveau Mexique. Une caravane explose mystérieusement. A l'intérieur, Gina et Nick, son amant secret, meurent. Une quinzaine d'années plus tard, à Portland, Sylvia, jeune femme perdue qui multiplie les conquêtes amoureuses, est poursuivie par un homme étrange.

 

 

 

 

 

 

BABEL

 

BABEL cate BLANCHETT.jpgBABEL les enfants et la nourrice.jpgBABEL Brad PITT.jpgBABEL KOJI YAKUSHO.jpgun film de Guillermo ARRIAGA également, avec Brad PITT, Cate BLANCHETT, Gael GARCIA BERNAL et Köji YAKUSHO : l'histoire se déroule en plein désert marocain, où un coup de feu retentit et blesse une jeune femme dans un bus. Ce coup de feu va déclencher une série d'évènements qui impliqueront un couple de touristes américains au bord du naufrage, deux jeunes Marocains auteurs d'un crime accidentel, une nourrice qui voyage illégalement avec deux enfants américains et une adolescente japonaise dont le père est recherché par la police à Tokyo.

16:35 Publié dans Loisirs | Lien permanent | Commentaires (7) | Tags : cinéma, films, culture, dvd

vendredi, 24 avril 2009

DE L'AUTRE COTE DU LIT (Alix GIROD DE L'AIN)

de l'autre coté du lit.jpgTous les gens qui ont déjà fait des travaux chez eux le savent. Demander : "Alors, ce chantier, ça avance ?, c'est comme demander : Alors, cette chimio, vous en êtes content ?" Pire qu'une maladresse, c'est une faute de goût. Il est étrange que, sur la fameuse échelle du stress mise au point par les psychiatres, les travaux ne soient pas placés au même rang que le licenciement ou la perte du conjoint. Car non seulement, nous le verrons, il n'est pas rare qu'ils les entraînent, mais dans tous les cas, ils provoquent chez la personne chargée d'en assurer le suivi un maelström de sentiments contraires : espoir (le plombier a enfin trouvé un chauffe-eau aux dimensions de la niche spécialement construite par le menuisier trois mois plus tôt), déception (les mesures étaient en inches, pas en centimètres), satisfaction (le plan de travail en ardoise, c'est vraiment joli), affliction (dommage que les meubles de cuisine en dessous n'aient pas supporté son poids). A la fin, tout cela vous use et il n'y a plus de place que pour le doute, existentiel, parfaitement : '"Est-ce moi qui suis une abrutie ou les autres qui me prennent pour une buse ?". Ce phénomène d'angoisse, qui reste à être décrit par les chercheurs en psychiatrie, est décuplé lorsque les commanditaires des travaux vivent - survivent ? - sur le lieu même du chantier. Ce qui, on l'aura compris, était le cas de nos héros. Au final, seul un profond bouleversement de la sphère intime d'Ariane Marsiac pourrait expliquer la scène d'une rare violence qui eut lieu au 12 rue du Gai-Pinson, Le Vésinet, Yvelines, en ce jeudi soir de janvier.

Sous ses airs détendus, la jeune femme était aux abois. Après des semaines à donner le change, ses nerfs étaient comme des élastiques à couettes oubliés depuis 6 mois dans un sèche-linge. Mais impossible de se plaindre lorsqu'on a les moyens financiers de transformer sa petite baraque pas terrible en gibier à couverture de magazine déco. Impossible de pester alors qu'un chef de chantier dont le papier à en-tête précise "Médaille du travail 1996" a daigné poser les yeux sur votre projet de réaménagement intérieur. Impossible de râler alors que, travaillant à mi-temps, on veut suivre la progression du chantier au jour le jour. Impossible de hurler votre angoisse alors que votre mari vous fait toute confiance pour bien mener cette affaire et que vos enfants se roulent en boule d'allégresse à la perspective d'avoir enfin chacun leur chambre. Impossible de geindre lorsqu'on se sait appartenir à l'infime tranche de la population dont les vies amoureuse, familiale, sociale, professionnelle et financière vont bien. Impossible d'être malheureuse quand on est si heureuse. Même la santé d'Ariane était en pleine santé et, curieusement, ça la déprimait encore plus. A sa décharge, la jeune femme était née sous le signe du Cancer, un patrimone astral bien lourd en période de travaux ; n'importe quel étudiant de première année d'astrologie à la Sorbonne vous dira que lorsqu'on attente à son sens du confort, le crabe, contrarié, commence à claquer des pinces.

Lorsque son époux - un Sagitaire, guère de sensibilité dans le domaine de l'aménagement intérieur - s'enquit de l'avancée des travaux, elle eut brusquement envie de tuer quelqu'un mais prit sur elle et se contenta de répondre : "Ca n'a pas beaucoup avancé, je le crains."

vendredi, 05 décembre 2008

GRRR !!!

Après avoir passé plus d'une demi heure sur des sites pour essayer de trouver la jaquette du DVD de LA VERITABLE HISTOIRE DU PETIT CHAPERON ROUGE, j'ai dû avouer à mon entourage, j'avais même envie de crier : JE N'AI PAS TROUVE LA JAQUETTE du DVD !!!!!!!!!

Je suis épuisée de chercher. J'ai donc imprimé l'affiche du film......

12:13 Publié dans Film | Lien permanent | Commentaires (22) | Tags : culture, films, dvd, cinéma

mardi, 02 décembre 2008

TOURNAGES EN VUE

gulliver.jpgLa FOX portera au cinéma Les voyages de Gulliver avec le réalisateur Rob Letterman (Gang de requins) et Jack Black (soyez sympas, rembobinez) dans le rôle de Gulliver. Pour cette nouvelle adaptation du roman de JONATHAN SWIFT, les scénaristes Nicholas Stoller (Sans Sarah, rien ne va !) et Joe Stillman (Shrek) comptent adopter un ton contemporain. Le tournage devrait débuter dès le mois de mars 2009.

Après Alice au pays des Merveilles par Tim Burton, voici deux autres projets de films d'animation :

magicien d'oz.jpgLe Magicien d'Oz de L. Frank Baum par John Boorman (Excalibur, Le Tailleur de Panama), et Pinocchio de Carlo Collodi par Guillermo Del Toro (Hellboy, Le labyrinthe de Pan). Le premier sortira après 2010, le second devraît être une version sombre, inspirée d'un livre illustré par Gris Grimly (Tor Books, 2002). Le dessinateur est d'ailleurs coproducteur du film.

Gus Van Sant s'attaque à Tom Wolfe et son célèbre Acid Test (Seuil) paru aux Etats Unis en 1968. Le livre raconte les tribulations du groupe psychédélique The Merry Pranksters parti en 1964 sur les routes des Etats Unis, dans un bus rempli de LSD et de marijuana. Parmi les passagers figurait Neal Cassady, qui inspira à Jack Kerouac le personnage de Dean Moriarty dans Sur la route. Dans la lignée d'Easy Rider et de Las Vegas Parano, le film promet un carton.

lundi, 05 novembre 2007

J'AI VU CE FILM SAMEDI en DVD

LE DIABLE S'HABILLE EN PRADA

RESUME du FILM :

A New York, MIRANDA PRIESTLY est la reine de la mode. Son magazine, RUNWAY, fait et défait les tendances. MIRANDA fait trembler tout le milieu. Elle est tyrannique et redoutée. Mais elle fascine.

ANDY SACHS va décrocher le job dont rêvent des milliers de femmes à New York : devenir l'assistante de MIRANDA.

ANDY est jeune et brillante diplômée, mais n'a pourtant pas le profil pour intégrer le milieu fermé de la mode.

Elle va découvrir l'enfer en décrochant ce poste.

Avec Meryl Streep, Anne Hathaway, Stanley Tucci, Emily Blunt.

e826a3764a7fdfed80ab07713164533a.jpg

15:04 Publié dans Loisirs | Lien permanent | Commentaires (7) | Tags : Loisirs, culture, films, dvd, cinéma

dimanche, 03 décembre 2006

QUELQUES FILMS

Le 27 décembre 1967 sort à PARIS "BARBARELLA" avec Jane FONDA, film qui est interdit aux moins de 18 ans.

 Adapté d'une bande dessinée érotique de science-fiction, imaginée par Jean Claude Forest en 1962, Barbarella se déroule au XIIè siècle.

Mais la sortie de ce long métrage est retardée par des responsables de la censure qui jugeaient plusieurs scènes beaucoup trop osées pour le grand public.

La projection a finalement été interdite aux moins de 18 ans.

Ce fut la 3ème fois que Roger Vadim mis en scène sa femme à l'écran.

"LA PLANETE DES SINGES" est sorti le 9 février 1968 aux Etats Unis. Il s'agit d'un grand film Hollywoodien adapté d'un roman français de Pierre BOULLE. Charlton Heston y tient le rôle principal.

"FUNNY GIRL" sort en septembre 1968 sur les écrans américains et consacre une jeune chanteuse-comédienne au timbre exceptionnel, Barbra Streisand. Elle interprète le rôle de Fanny, une chanteuse des Ziegfeld Follies qui réussit une brillante carrière à la scène, mais qui, mariée à un joueur qui ne pense à rien d'autre qu'à sa passion, rate totalement sa vie privée. Omar Sharif et Walter Pidgeon complètent la distribution.

"EASY RIDER" de Dennis Hopper est un film de la génération hippie, Il sort en juillet 1969 en France. Il raconte parfaitement cette génération au travers des deux personnages principaux, interprétés par le réalisateur lui-même et par Peter Fonda qui connaît bien ce phénomène pour avoir cotoyé de nombreux hippies. Traversant les Etats Unis à moto, ils symbolisent une jeunesse qui a l'inverse de ses parents ne croit pas au rêve américain et trouve son bonheur dans les voyages, l'amour et la drogue.

"LA FIANCE DU PIRATE" en 1969 est un film écrit par Nelly Kaplan et Claude Makovski se déroule dans un village où les femmes de notables prennent en grippe une jeune femme, Marie. Elle va se venger à la manière en séduisant les maris et en recueillant leurs confidences à l'aide d'un magnétophone. Bernadette LAFONT y tient le rôle principal et Barbara fait une magnifique apparition vocale avec "Moi, je m'balance".

 

22:35 Publié dans Film | Lien permanent | Commentaires (15) | Tags : Culture, cinéma