Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

samedi, 20 novembre 2021

DES CLES ( ou CLEFS )

Mon premier emploi était dans une banque, à Lille. Je travaillais avec deux Fondés de Pouvoir qui possédaient une grande armoire renfermant toutes sortes de clés dans des boites. Cette armoire était derrière mon dos quand je travaillais.

Les Fondés de Pouvoir me donnaient du travail dès que j'arrivais le matin à 8 h et ensuite partaient, soit à la salle des coffres, soit boire un café, soit en réunion, ou en déplacement dans la région. A chaque fois, ils ouvraient l'armoire et descendaient ensuite les mains pleines de clés lourdes qui cliquetaient. Sur chaque trousseau il y avait le nom de la salle ou du coffre à ouvrir ou fermer. L'armoire, bien sûr, était fermée à clé dans la journée. La banque était grande et il ne fallait pas se tromper, ni perdre une clé, tout était bien organisé, heureusement.

souvenirs,emploi,travail,banque,bureau,coffre fort,adulte,clés

Commentaires

Les clés du savoir , les clefs de la porte , la clé musicale , les claies des pruneaux ou est ce le contraire pour la première, seconde et troisième

Écrit par : celadon7 | samedi, 20 novembre 2021

C’est drôle, mais en ce moment même j’ai le même type d’armoire derrière moi, mais il n’y a pas de clé à l’intérieur, sauf certaines « clés du savoir » ! (rire)

Écrit par : DAN | samedi, 20 novembre 2021

Dan : j'imagine l'armoire et tout ce qu'il y a à l'intérieur et à l'extérieur ! j'espère que ce long travail va porter ses fruits. Bon courage ! j'espère que vous voyez les choses bien avancer.
Céladon : bon week end !

Écrit par : ELISABETH | samedi, 20 novembre 2021

tu en fais des jobs différents

Écrit par : laura | dimanche, 21 novembre 2021

Laura : c'était le plein emploi en 1972. On avait du boulot facilement et on pouvait aussi quitter facilement si le travail ne plaisait pas car on savait qu'en 15 jours on pouvait en trouver un autre.

Écrit par : ELISABETH | dimanche, 21 novembre 2021

Tu as fait un double des clés ?

Écrit par : Ulysse | dimanche, 21 novembre 2021

Mon mari a connu ça, pas moi

Écrit par : laura | lundi, 22 novembre 2021

Ulysse : impossible, elles étaient enfermées dans l'armoire fermée à clé dont je n'avais pas la clé et trop de clés....... ah ah ah ! et pas envie du tout de fouiller !
Laura : le choc pétrolier de 1973-74 a fait que tout a commencé progressivement à être de plus en plus difficile. Mais aussi les générations nées de 1958 aux années 60 qui demandaient à travailler, les jeunes filles ne voulant plus rester à la maison comme leur mère qui élevait des enfants, cette nouvelle génération voulait travailler avant d'avoir des enfants. Le chômage a commencé à grossier de ces faits là par l'afflux de jeunes demandeurs d'emploi.

Écrit par : ELISABETH | lundi, 22 novembre 2021

C'est tellement symbolique, les clés. J'aime bien voir les très anciennes clés qu'on trouve parfois sur des brocantes, grandes, lourdes. Pour ouvrir de grandes portes, certainement.

Écrit par : Bonheur du Jour | mardi, 23 novembre 2021

Ces clés devaient être impressionnantes, en nombre surtout. Bisous

Écrit par : écureuil bleu | mercredi, 24 novembre 2021

Bonheur du jour : sans oublier les clés anti-vol ! bonne soirée.
Ecureuil : c'est impressionnant surtout qu'il existe plusieurs sortes !

Écrit par : ELISABETH | mercredi, 24 novembre 2021

Les 2 !! J'écris plus souvent clés que clefs...
Biz

Écrit par : Béa Kimcat | mardi, 14 décembre 2021

Écrire un commentaire