Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

jeudi, 30 septembre 2021

LA DROGUERIE (Extrait de mon livre ELISA RACONTE paru en 2010)

J'entre dans la droguerie avec maman.

La lourde porte en bois annonce notre arrivée car la petite cloche accrochée tout en haut est bousculée.

Ce qui frappe en entrant, c'est l'odeur de vernis, de peintures, de cires, le mélange de tout ce qui s'y vend.

Le droguiste nous accueille en lançant un bonjour un peu traînant. Il nous dévisage en abaissant ses petites lunettes.

Il porte une blouse grise et nous demande ce que nous désirons.

Maman a fait sa liste qu'elle débite aussitôt. Le droguiste la conseille pendant que je regarde les étagères qui grimpent jusqu'au plafond et la profondeur du magasin.

Il disparaît derrière une porte au fond de sa boutique tout en parlant. Il en revient avec un pot. C'est de la cire d'abeille que maman appliquera sur le bois de ses armoires.

Elle cherche également des pinceaux pour repeindre la grille du jardin. Elle ne sait quelle taille prendre. Là encore, le droguiste lui montre un choix en la conseillant.

Elle demande combien elle doit avec tous ses achats. En payant, ils parlent tous les deux du beau temps qui va nous permettre de refaire les peintures extérieures. Nous aiderons papa et maman pendant les grandes vacances. Ainsi, nous ne nous ennuierons pas. Nous gagnerons notre argent de poche qui permettra de nous acheter quelques disques ou livres.

souvenirs,enfance,droguerie,boutiques,commerces,commerçants,ville,cire d'abeille,pinceaux

souvenirs,enfance,droguerie,boutiques,commerces,commerçants,ville,cire d'abeille,pinceaux

Commentaires

Si on enlève la blouse grise et les lunettes du droguiste, je connais un magasin au Havre qui a gardé tout le charme des magasins de droguerie d’antan, avec ses odeurs et les conseils du patron. Il propose vraiment de tout, on se demande d’ailleurs si on vient chez lui pour ses nombreuses marchandises, où retrouver l’atmosphère des boutiques d’autrefois !

Écrit par : DAN | jeudi, 30 septembre 2021

à Sté, il y a encore un, des droguistes

Écrit par : laura | vendredi, 01 octobre 2021

Dan : en 2017, nous voulions faire un jeu de clé de la maison de mes parents, et on a cherché où les faire. On a trouvé une ancienne droguerie à Le Quesnoy, dans le Nord où nous logions. C'est de plus en plus rare de trouver ces boutiques car les jeunes ne veulent pas reprendre la suite des anciens. Bonne fin de semaine (je suis en retard sur les blogs, je fais faire de travaux de pose d'un portail...).
Laura : mais quels jeunes reprendront ces drogueries quand le patron prendra sa retraite ? Là est la question. Bon week end à tous les deux.

Écrit par : ELISABETH | vendredi, 01 octobre 2021

c'est une grosse boutique centenaire qui s'est agrandie
et le type n'est pas vieux

Écrit par : laura | samedi, 02 octobre 2021

Laura : si elle est centenaire, alors bravo !

Écrit par : ELISABETH | samedi, 02 octobre 2021

Ce sont de jolis souvenirs qui m'en rappellent aussi, d'autant plus que mon grand-père plombier-zingueur tenait aussi une toute petite quincaillerie.

Écrit par : écureuil bleu | vendredi, 08 octobre 2021

elle s'est même agrandie il y a peu

Écrit par : laura | samedi, 09 octobre 2021

Écrire un commentaire