Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

dimanche, 29 août 2021

RENTREE DES CLASSES

Dans ma petite ville du Nord de la France, il n'y avait que 2 écoles dans les années 50 et 60 : l'école des filles et l'école des garçons. La maison de mes parents était séparée de l'école des garçons par un chemin. L'école des filles était après trois maisons sur la gauche.

Je n'ai jamais pleuré pour aller en classe, aussi bien pendant les 2 années de maternelle que pendant les années de primaire. J'étais la 3ème enfant d'une famille de 5. Bien sûr mon frère allait à l'école des garçons, il n'avait pas loin pour s'y rendre. Ma soeur aînée qui avait 2 ans de plus que moi me prenait par la main pour le peu de chemin qu'il y avait à faire. Nous n'avions qu'à rester sur le même trottoir, pas de rue à traverser. Ma mère avait confiance, il y avait peu de voitures à l'époque. 

A l'école maternelle, les garçons et les filles étaient dans la même classe. J'avais un petit fiancé, blond, il s'appelait Pascal M..., je le trouvais très mignon. Un jour je suis rentrée de l'école en disant à ma maman : "je veux un petit frère qui s'appelle Pascal M...".

Ma mère s'est mise à rire ! Je ne lui en ai pas voulu, je riais aussi. L'année d'après, j'avais déjà oublié ce petit fiancé, il avait changé de classe.. J'ai su quelques années après qu'il avait déménagé, ses parents avaient quitté la ville.

(en photo, la cour de mon école primaire, en 2008).

enfance,souvenirs,école,rentrée des classes,filles,garçons,institutrice,classes

 

 

Commentaires

Moi par contre je n’aimais pas trop aller à l’école, cette dernière était aussi séparée en deux avec d’un côté l’école de filles et de l’autre l’école de garçons. Je me demande quelle aurait été ma réaction si au cours de ma scolarité l’école était devenue mixe ?

Écrit par : DAN | dimanche, 29 août 2021

Dan : je pense que c'est vers 1970 que les écoles étaient devenues mixtes. Je ne sais pas si c'est mieux ainsi. J'avais un copain de mon âge, garçon hémophile, qui ne fréquentait que de temps en temps l'école primaire des filles car il ne fallait pas qu'il ait une blessure qui aurait été mortelle pour lui, il venait à l'école des filles une ou deux fois par an parce que les filles sont moins brutales que les garçons. Bonne semaine.

Écrit par : ELISABETH | lundi, 30 août 2021

assez semblable comme souvenirs, maternelle nous on appelait ça le "jardin d'enfants " était mixte puis les primaires puis les garçons allaient dans l'école des garçons
j'avais aussi un petit "amoureux " hihi
hé oui le trafic n'était pas ce qu'il est de nos jours....
j'ai toujours bien aimé l'école ☺ même si parfois ado on brossait parfois un cours ;)

bibisous et bonne aprel ☺☺

Écrit par : nays | lundi, 30 août 2021

Nays : merci pour ton commentaire ! bonne après midi et gros bisous.

Écrit par : ELISABETH | lundi, 30 août 2021

Bonjour Élisabeth, merci pour ces souvenirs et ce doux fiancé dont l'histoire fait sourire !
La grosse chaleur est partie, ouf, mes visites seront plus...régulières !
Besos

Écrit par : Colo | lundi, 30 août 2021

De bons souvenirs d'école qui me rappellent un peu les miens.
A la maternelle garçons et filles ensemble puis 2 écoles primaires...
J'aimais bien aller à l'école.
Je me souviens avec bonheur de ma maîtresse de CP que j'ai retrouvée il y a une douzaine d'années sur Copain d'Avant
Bisous Elisabeth

Écrit par : Béa Kimcat | lundi, 30 août 2021

Bonjour,
Je ne garde pas trop de bons souvenirs de mes rentrées scolaires. Très jeune j'ai été mise en pension. Uniforme et discipline .....Très dur

Écrit par : Petits Bonheurs | mardi, 31 août 2021

J'ai aussi conu cette époque. Je partais avec mon petit frère , et le laissais devant l'école des garçons, juste séparée de celle des filles par le mur de la cour de récréation. Mariée, j'ai quitté ma ville natale, où je suis revenue il y a quelques années et, je retrouve à chaque élection cette cours d'école puisque c'est là que se situe mon bureau de vote. Inutile de te dire que les souvenirs m'assaillent alors.

Écrit par : Chinou | mardi, 31 août 2021

Colo : on va retrouver les blogs d'avant juin, chouette ! bonne fin de journée.
Béa : étant abonnée depuis les années 80 au journal de ma ville de naissance, j'ai gardé des coupures de ce journal et donc les souvenirs scolaires. Ma professeur de 5ème et 4ème a 104 ans et est toujours vivante. Bonne fin de journée.
Petits Bonheurs : j'ai eu la chance de vivre dans la rue des écoles et de mon collège-lycée. Bonne fin de journée.
Chinou : c'est vrai que l'école est un repère pour notre enfance, si l'école n'a pas été détruite. J'ai d'ailleurs montré mon école primaire à ma petite fille en 2008. Bonne fin de journée et bises à tout le monde.

Écrit par : ELISABETH | mardi, 31 août 2021

1/2 rentrée pourrie dans un lp pourri
j'y vais en marche arrière

1/2 rentrée sympa à midi

Écrit par : laura | mercredi, 01 septembre 2021

Laura : bon courage, j'espère que tu trouveras des éléments positifs dans le 1er que tu cites.

Écrit par : ELISABETH | mercredi, 01 septembre 2021

j'y passes ma 1 ere journée complète aujourd'hui

Écrit par : laura | jeudi, 02 septembre 2021

et des collègues sympa de l'autre côté

Écrit par : laura | samedi, 04 septembre 2021

Laura : tu as trouvé des collègues sympa, c'est très bien. Cela est encourageant.

Écrit par : ELISABETH | samedi, 04 septembre 2021

COMMR IL N'Y A QU4UNE PLACE POUR DEUX
il faut se méfier

Écrit par : laura | samedi, 11 septembre 2021

J'habitais dans un logement fonction au-dessus de l'école car mon père était instituteur. C'était une classe unique du CP au certificat d'études.

Écrit par : écureuil bleu | mercredi, 15 septembre 2021

Écrire un commentaire