Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

dimanche, 09 juin 2024

RUE DU REFUGE à MONTPELLIER

Je monte la rue du Refuge, le corps penché en avant, je peine un peu.

Je regarde à droite et à gauche : des portes et des fenêtres en bois, en fer, métalliques, anciennes ou récentes défilent de chaque côté. La rue est très étroite et pavée.

Une fille me suit puis pose son grand sac sur le sol. Elle enfonce une clé dans la serrure d'une des portes. Je ne veux pas la déranger ; je poursuis mon ascension.

Je regarde l'heure, il me faut rebrousser chemin car je dois aller travailler.

Je reviens sur mes pas, mes chaussures dérapent un peu. J'ai peur de tomber, comme une fois où le sol était mouillé par la pluie...

Arrivée en bas, je tourne à droite, tout va bien...

souvenir,balade,rue,montpellier,promenade,ruelle

Commentaires

L'histoire est aussi intéressante que la photo. Merci! Bon dimanche. Vote bien, Gisèle

Écrit par : autobiographie | dimanche, 09 juin 2024

Voilà une rue que j’aurai bien du mal, à monter maintenant, mais en lisant ce court récit j’ai eu l’impression d’entendre les chaussures frapper les pavés et de distinguer le bruit de la clé tournant dans la serrure !

Écrit par : Dan | dimanche, 09 juin 2024

Gisèle : j'ai voté dès ce matin ! je craignais qu'il pleuve cet après midi. Bon dimanche. Bises.
Dan : je me suis quelquefois promenée le soir, en sortant du travail, dans le centre de Montpellier, pour justement faire des photos. C'était agréable de visiter les ruelles anciennes. On en voit aussi dans le feuilleton du soir Un Si Grand Soleil, sur la 2. Bonne fin de dimanche.

Écrit par : elisabeth | dimanche, 09 juin 2024

Une intéressante montée de cette rue du Refuge...
Bisous Elisabeth et bon lundi

Écrit par : Béa Kimcat | lundi, 10 juin 2024

Quel plaisir que de te lire. On y croit tellement c'est bien dit !
Bises Elisabeth

Écrit par : Petits bonheurs | lundi, 10 juin 2024

Béa : je me suis souvent promenée à Montpellier pendant mes dernières années de travail. Je travaillais dans le centre et il m'était facile de prendre des photos. Bonne journée et bises.
Petits Bonheurs : je crois que c'était la 1ère fois que je passais dans cette rue, elle était proche du lieu de mon travail de 2005 à 2013. Merci et bonne journée. Bises.

Écrit par : elisabeth | mardi, 11 juin 2024

Cette rue déserte et montante d'a joliment inspirée. Bravo, Gisèle

Écrit par : autobiographie | mardi, 11 juin 2024

Des ruelles pavées il y a longtemps .En 1956 à Pantin les rues étaient pavées sur l'ensemble de la commune ,pour certaines voies des reliquats de pavages avant 18ième siècle aux abords du vieux Pantin au bas des buttes de Romainville.

Écrit par : celadon7 | mardi, 11 juin 2024

On ressent presque le poids du sac de la fille qui pose sa clé sur le sol

Écrit par : Sylvie | mardi, 11 juin 2024

Gisèle : je n'y suis passée qu'une seule fois dans ma vie montpelliéraine, car cette rue n'est pas fréquentée. On n'y passe pas pour aller travailler. Bonne soirée. Bises.
Céladon : les témoignages du passé sont toujours émouvants. Bonne soirée, bises.
Sylvie : en effet, il y a des logements dans cette rue et donc des habitants qui y vivent. Bonne soirée, bises.

Écrit par : elisabeth | mardi, 11 juin 2024

Écrire un commentaire