Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

vendredi, 21 janvier 2022

DANS LES ANNEES 60

Dans les années 60, quand il n'était pas encore question de stériliser les chats, ma mère prenait soin de ses animaux (lapin, chats, ma mère avait un lapin domestique quand j'étais bébé, elle le mettait dans mon parc quand j'avais 8 mois) et veillait à leur confort.

Quand une de nos deux chattes était sur le point d'avoir des petits, ma mère posait un carton ou un cageot sous la table de la cuisine. Elle le garnissait de chiffons propres. La chatte y mettait au monde ses chatons tranquillement et en toute sécurité. Puis ma mère s'occupait de se débarrasser des petits... je ne vous raconterai pas comment... Nous ne pouvions pas les garder.

A partir des années 70, ma mère demandait au vétérinaire de stériliser les chats qui se sont succédés chez nous (à peu près un quinzaine) et ainsi elle était plus tranquille.

(en photo, Emilie en 1983, près du tricot de ma maman).

souvenirs,enfance,écriture,maman,chats,animaux domestiques

Commentaires

J’ai des souvenirs un peu similaires, mais dans les années 50, au sujet des chats, bien que mes parents n’en aient jamais eu. Ce sont surtout les parents de mes copains qui en possédaient. Quand une portée venait à naitre je me souviens qu’on les noyait. Heureusement que je n’ai jamais assisté à ça sinon je pense que je l’aurais mal vécu !

Écrit par : DAN | vendredi, 21 janvier 2022

Coucou Elisabeth,
Et oui, forcément, à cette époque, la stérilisation...
A cette période certains médecins pensaient encore que les bébés ne souffraient pas, alors les préoccupations animales...
Bises

Écrit par : Pascale MD | samedi, 22 janvier 2022

Quand j'étais gosse j'aimais bien jouer à chat !

Écrit par : Ulysse | samedi, 22 janvier 2022

Dan : je me souviens que ma mère mettait les chatons dans un sac en toile et les claquait contre le mur, en faisant la grimace. Ensuite elle les noyait dans un baquet et mettait un couvercle. Que faire d'autre ? Celui nous fendait le coeur à chaque fois.
Bon week end !
Pascale : heureusement les choses évoluent. Bon week end.
Ulysse : mais tu n'as jamais eu de chat, c'est ça que tu veux dire. Bon week end.

Écrit par : ELISABETH | samedi, 22 janvier 2022

on n'avait pas la sensiblerie d'aujourd'hui vis à vis des animaux

Écrit par : laura | samedi, 22 janvier 2022

Destin tragique pour les chatons voués à la noyade ou l'étouffement. Chez nous il y a, en campagne un "asile pour chats" où chacun peut porter ses félins leur évitant ainsi abandon ou massacre. Bonne journée.

Écrit par : Chinou | dimanche, 23 janvier 2022

Laura : les choses évoluent avec le temps et suivant les générations (nous n'avons pas connu la guerre, mais nous sommes quand même sensibles ou pas). Mes deux grands pères avaient des lapins et des poules qu'ils tuaient pour manger. Mais il ne montrait pas comment il faisait à ses petits enfants.
Chinou : pas d'asile pour chats dans les années 60, dans ma ville de naissance. Bon week end.

Écrit par : ELISABETH | dimanche, 23 janvier 2022

Si j'étais un chat où irai je me cacher dans le coffre de la voiture , maître m'a emmené à son insu , quand j'ai eu envie de faire pipi j'ai miaulé , il était sur l'autoroute et a réussi à s'arrêter avant les grandes eaux pas content du tout , m'a attaché avec une ficelle pour mon pipi et direction le coffre où j'ai passé une bonne partie de la journée c'est juré je ne recommencerait plus

Écrit par : celadon7 | dimanche, 23 janvier 2022

Céladon : une histoire vraie ?

Écrit par : ELISABETH | lundi, 24 janvier 2022

C'est vrai que lorsque nous étions enfants on ne stérilisait pas les animaux. Ensuite oui pour les chats mais jamais les femelles. Alors elles faisaient des petits .... Beaucoup de chats aussi se faisaient écrasés.
Et toi aujourd'hui, tu n'as pas de chat ?

Écrit par : Petits Bonheurs | mercredi, 26 janvier 2022

Petits bonheurs : j'ai eu 2 chiens mais jamais de chats depuis que je me suis mariée. Il y a pas mal de chats chez les voisins, en face, à côté et derrière (deux noirs, un gris, un tigré avec du blanc, un tigré, un roux). Ils passent sur mon terrain et quelquefois j'entends leurs disputes de territoire. Bises.

Écrit par : ELISABETH | mercredi, 26 janvier 2022

Jolie petite Emilie dans son panier
Oui c'est tout de même mieux de stériliser les minettes pour qu'elles n'aient pas de petits
Biz

Écrit par : Béa Kimcat | mercredi, 26 janvier 2022

PAS PARTOUT SUJET SENSIBLE...

Écrit par : laura | samedi, 29 janvier 2022

Bonjour Elisabeth. Oui, la stérilisation ne se pratiquait pas alors...

Écrit par : écureuil bleu | dimanche, 30 janvier 2022

Nous avons toujours eu des chats chez mes grands parents et oui en effet, eux aussi les noyaient.
Avec la stérilisation on devrait en avoir beaucoup moins, mais vu le prix de l'intervention, il y a toujours trop d'abandons et c'est bien triste.
Bisous

Écrit par : Erika | mardi, 01 février 2022

celui ou celle qui se chargeait de tuer les chatons, ne rigolaient pas toujours ; heureusement la stérilisation est là, mais pas toujours utilisée pour les chats ou chiens mâles.
Une belle photo. Bises

Écrit par : Andrée | jeudi, 03 février 2022

Écrire un commentaire