Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

mercredi, 01 juillet 2020

LE SAVON de MAMAN

Dans mon enfance, maman achetait de grands savons cubes qui duraient longtemps. Je ne saurais dire la marque. Mon père bricolait, nous nous salissions les mains, dans nos jeux d'enfants, au jardin ou dans la cour ou en rentrant de l'école. Il nous fallait un bon savon efficace car nous étions 6 à la maison. Elle le mettait dans la salle d'eau qui menait à l'atelier de mon père.

enfance,souvenirs,savon,savon de marseille,toilette,lavabo,bassine,eau chaude

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Pour notre toilette de tous les jours, le soir avant d'aller dormir, elle nous donnait d'autres savons plus doux, ceux que l'on voyait en publicité dans les magazines féminins qu'elle lisait. Elle aimait changer de marque (Cadum, Palmolive, ou Lux, peu importe). Nous n'utilisions pas les "bains moussants", ou "gel de douche", pas encore.

 

Commentaires

Ma mère utilisait aussi de type de savon et les stockait dans un coin de cuisine. Ils veillaient en devenant brun foncé. Elle faisait sa lessive avec, mais je n’ai jamais su si elle avait épuisé sa réserve. Ma mère faisait partie de cette génération qui ont manqué de tout pendant la guerre, et c’était devenu un « rituel » que de stocker tout ce qui pouvait l’être, aussi bien nourriture, produit de lavage ou vêtements.

Écrit par : DAN | mercredi, 01 juillet 2020

J'ai connu ces savons en Ardèche et Gironde ils étaient moins blancs et aussi en pension il fallait qu"il durent longtemps et les élèves qui n'y arrivaient pas avaient des fin de savonnette à user avec parcimonie
belle maman allait au lavoir avec sa planche , son savon et son panier

Écrit par : celadon7 | mercredi, 01 juillet 2020

Coucou Elisabeth
Oh oui je m'en souviens et pour l'instant j'utile depuis des années du savon d'Alep.
Merci pour le partage.
Super belle journée à toi.
Rohnny

Écrit par : Rohnny | jeudi, 02 juillet 2020

Bonsoir Elisabeth. C'était pareil chez moi, mais nous n'étions que 5 au total. Bisous

Écrit par : écureuil bleu | jeudi, 02 juillet 2020

Elisabeth l'odeur du savon c'est comme la madeleine de Proust !

Écrit par : Ulysse | vendredi, 03 juillet 2020

Lorsque nous entrions en classe, la maîtresse nous "inspectait" les mains et, si elles n'étaient pas propres, un coup de règle sur le bout des doigts nous signifiait d'aller tout de suite utiliser la pierre à savon ! Bon dimanche.

Écrit par : Chinou | samedi, 04 juillet 2020

Moi aussi j'ai le souvenir de ces savons !
Passe une agréable soirée . Cordiales amitiés & à +

Écrit par : Gabray | samedi, 04 juillet 2020

Il n'y avait pas de salle d'eau chez nous
On se lavait dans la cuisine

Écrit par : laura | dimanche, 05 juillet 2020

Pareil chez moi. Je me souviens de la joie de Maman quand on lui avait offert, pour la fête des Mères, un savon Roger Gallet... Un luxe incroyable.
Merci. Merci beaucoup.
Bonne journée.

Écrit par : Bonheur du Jour | lundi, 06 juillet 2020

Que de souvenirs remontant à la mémoire...
Nous ne connaissions que le savon chez mes grands parents !
Pas de douche ni de baignoire mais une grande bassine installée au mileieu de la cuisine.
Une autre époque !
Bisous

Écrit par : Erika | lundi, 06 juillet 2020

Bonsoir, c'est vrai que le climat du Nord est différent que celui du Languedoc, quoique il y a une année au mois de juin j'avais une doudoune près de l'étang de Thau où ma fille réside pas loin, je suis de Lomme-les-Lille donc je connais bien Lambersart où j'allais au patronage et fais ma communion à Canteleu.
Au sujet du savon de Marseille que je râpais et utilisais aussi pour les lessives des couches de bébés dans les années 60/74, et lorsque j'étais plus jeune chez mes parents pas d'eau courante, c'était la pompe dehors, et on se lavait chacun notre tour avec la cuvette d'eau chauffée sur la cuisinière charbon, nous étions huit à la maison, alors on se lavait dans une sorte de petite cabane en bois faite par mon père à l'abri du regard des autres.
Bises et douce soirée

Écrit par : Marisarah | mardi, 07 juillet 2020

Marisarah : ce devait être en juin 2013, dont tu parles. Car nous étions avec le cousin de mon mari, sur un bateau-restaurant à SETE et j'avais une veste, il faisait froid. Mes beaux parents habitaient Lambersart, ils étaient attachés à cette ville. J'ai fait une formation entre 1971 et 1972 à Lomme Les Lille. Je ne suis restée dans la région de Lille que de 1971 à 1975. Moi qui suis frileuse, je ne sais pas si j'aurais supporté en plein hiver de me laver dans une cabane en bois. Déjà qu'à l'école primaire les toilettes étaient dans la cour, dans des baraques en bois qui laissaient passer l'air sous les portes..... dans le vent froid de l'hiver, j'avais vite fait....
Erika : jusqu'à mes 2 ans et demi, mes parents vivaient en appartement. Je ne pense pas qu'il y avait une salle de bains, j'étais trop petite pour m'en souvenir. Aussi ma mère nous lavait avec de l'eau dans une bassine.
Merci à tous pour vos commentaires ! passez un bel été.
Bonheur du jour : je n'ai jamais acheté de savon Roger Gallet. Bon après midi.
Laura : pareil, on se lavait dans la cuisine 6 jours sur 7. Nous étions 4 filles. Mon frère était chez ses grands parents qui n'avaient pas non plus de salle d'eau.
Chinou : à l'école nous étions aussi très propres, sinon la maîtresse nous envoyait nous laver les mains.

Écrit par : ELISABETH | mercredi, 08 juillet 2020

oui, mais c'était 20 ans avant moi, non?

Écrit par : laura | vendredi, 10 juillet 2020

Laura : la maison de mes parents était neuve en 1955, ils avaient prévu dans les plans de faire une salle d'eau, ce qu'ils ont fait. Et je pense qu'une autre salle d'eau était prévue dans leur chambre, car il y a un renfoncement, mais ils n'ont jamais été au bout de ce 2ème projet. Ma mère en faisait un coin couture avec la machine Singer. Pour mes grands parents, la maison était plus ancienne, entre les 2 guerres, et donc il n'y avait pas de salle de bains.

Écrit par : ELISABETH | vendredi, 10 juillet 2020

c'est ce que je disais
mon mari avait à la même époque ce qu'il fallait
mes parents sont des... arriérés

Écrit par : laura | samedi, 11 juillet 2020

Laura : à partir de 1980, soit 25 après, ils ont fait mettre un lavabo dans cette salle d'eau et c'était déjà beaucoup mieux. On ne se lavait plus dans la cuisine. A l'époque nous montions avec les enfants du midi et c'était nettement plus pratique quand on restait chez eux quelques jours.

Écrit par : ELISABETH | samedi, 11 juillet 2020

mers beaux -parents
et mon mari ensuite avaient tout ce qu'il fallait dans les années 50-60: ce sont eux qui étaient modernes

Écrit par : laura | dimanche, 12 juillet 2020

Ah ce bon savon de Marseille (Le vrai !)
Biz

Écrit par : Béa | lundi, 20 juillet 2020

Écrire un commentaire