Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

dimanche, 09 juin 2019

Paul VERLAINE : LES INGENUS

Les hauts talons luttaient avec les longues jupes,
En sorte que, selon le terrain et le vent,
Parfois luisaient des bas de jambes, trop souvent
Interceptés ! – et nous aimions ce jeu de dupes.

Parfois aussi le dard d’un insecte jaloux
Inquiétait le col des belles sous les branches,
Et c’était des éclairs soudains de nuques blanches,
Et ce régal comblait nos jeunes yeux de fous.

Le soir tombait, un soir équivoque d’automne :
Les belles, se Pendant rêveuses à nos bras,
Dirent alors des mots si spécieux, tout bas,
Que notre âme depuis ce temps tremble et s’étonne.

femmes,jupes,talons,jambes,automne,rue,poème,poète,poésie

 

Commentaires

Bonjour Babeth
Tu sais très bien écrire, mais je vois que tu lis beaucoup
Je te souhaite une agréable journée, bisous

Écrit par : Noisette | lundi, 10 juin 2019

Noisette : c'est Paul Verlaine qui a écrit ce texte, pas moi. Merci et bonne semaine. Bises.

Écrit par : ELISABETH | lundi, 10 juin 2019

A lire et à relire, Paul Verlaine, c'est toujours un régal.
Merci pour ce poème que je n'avais pas relu depuis fort longtemps.
Bises et bonne soirée Elisabeth

Écrit par : Pascale MD | lundi, 10 juin 2019

Un très beau poème...

Écrit par : Kimcat | mercredi, 12 juin 2019

érotique, non?

Écrit par : laura | dimanche, 16 juin 2019

Laura : viril aussi !
Béa : je découvre aussi, on n'apprend pas ce poème en classe, je ne pense pas.
Pascale : bonne fin de dimanche et bonne promenade (met un chapeau, il fait très chaud).

Écrit par : ELISABETH | dimanche, 16 juin 2019

avec Rimbaud?

Écrit par : laura | dimanche, 16 juin 2019

Laura : dans ce poème, il parle des femmes qu'il a pu voir dans les rues. Etait-il Bi ? Oui, je le pense, vu la façon dont il parle des femmes.

Écrit par : ELISABETH | mardi, 18 juin 2019

Un poème qui laisse place à l'imagination, pour les jeunes gens. Bisous

Écrit par : écureuil bleu | mardi, 18 juin 2019

verlaine avait une femme

Écrit par : laura | dimanche, 23 juin 2019

Écrire un commentaire