Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

samedi, 24 octobre 2020

LA SOUPE A LA FOURCHETTE de Jean ANGLADE (Extrait)

"Les Allemands nous avaient envahis. Se croyant les maîtres chez nous, ils avaient ordonné à nos horloges publiques, celle des gares, des écoles, des mairies, de marquer l'heure de Berlin, en avance de deux sur celle du soleil. De celle-là, les paysans voulaient encore moins que de l'ancienne heure d'été française. C'est ainsi que l'horloge du Cayrol faisait de la résistance : ignorant les consignes de Vichy, elle s'en tenait à l'heure d'autrefois, celle que suivaient les anémones, les coqs, les vaches, les cochons".

https://www.babelio.com/livres/Anglade-La-soupe-a-la-four...

 

livre,auteur,écriture,guerre,allemands,1943,culture

Commentaires

Je ne connais pas du tout ce livre, mais à lire son résumé ça donne envie de s’y plonger !
Sinon s’il y a quelques choses qui commence vraiment à m’em…béter c’est bien ce foutu changement d’heure. Chaque année on nous promet qu’il sera supprimé l’année suivante, mais ça fait plusieurs années qu’on nous leurre avec cette promesse, quand enfin ce décidera-t-on à supprimer cette inutilité ?

Écrit par : DAN | samedi, 24 octobre 2020

ça a l'air bien

Écrit par : laura | dimanche, 25 octobre 2020

Dan : l'explication du pourquoi on continue à changer l'heure, c'est que tous les pays de l'Union Européenne n'ont pas encore donné une réponse permettant d'harmoniser l'heure entre eux. Il y a d'autres priorités, comme le Covid actuellement. Je mets un lien explicatif, tel que j'ai entendu sur France info :
https://www.francebleu.fr/infos/societe/le-passage-a-l-heure-d-hiver-ce-week-end-sera-t-il-le-dernier-ce-week-end-dans-la-nuit-de-samedi-24-1603432602
Laura : oui, c'est très bien, j'en suis à la moitié, il se lit très facilement et l'histoire est émouvante.

Écrit par : ELISABETH | dimanche, 25 octobre 2020

Merci beaucoup Élisabeth, c'est un article très intéressant et qui permet de connaitre le pourquoi de cette stagnation, et je peux dire après l'avoir lu, on n'est pas sorti de l'auberge...

Écrit par : DAN | dimanche, 25 octobre 2020

Bonsoir Elisabeth. J'espérais moi aussi que nous allions arrêter de changer d'heure, et je vais suivre ton lien. Bisous

Écrit par : écureuil bleu | dimanche, 25 octobre 2020

Bonsoir Elisabeth,
C'est un auteur que j'aime beaucoup. Je ne connais pas ce roman mais il donne l'envie de le lire.
Pour le changement d'heure c'est tellement ennuyeux et je me demande si un jour cela va se terminer. Avec le Covid il y a d'autres choses à penser alors il faut bien patienter. Bises

Écrit par : Petits Bonheurs | lundi, 26 octobre 2020

Le résumé de ce roman me plait bien, je me le note !
Le changement d'heure, tout un programme qui ne mettra jamais les gens d'accord (comme pour le reste d'ailleurs).
Merci de ta visite sur mon univers et douce soirée

Écrit par : Erika | lundi, 26 octobre 2020

Il y a longtemps que je n'ai pas lu cet auteur. Ce livre me plairait bien. Bises

Écrit par : Durgalola | lundi, 26 octobre 2020

Merci Élisabeth,

J'aime cette phrase : « Et bientôt, les deux enfants prient ensemble pour que la guerre ne finisse jamais...»


J'ai besoin de lire quelque chose comme ça en ce moment. Je viens tout juste de me commander un exemplaire de ce roman.

Bonne journée!

Écrit par : Grand-Langue | mardi, 27 octobre 2020

La guerre de l'heure est loin d'être terminée.Il nous faudra attendre que tout l'Europe accepte de s'harmoniser . Ces enfants peut être y parviendront.

Écrit par : Chinou | mardi, 27 octobre 2020

Bonsoir Elisabeth, cette couverture de gamins durant l'occupation me fait me souvenir d'un film, jeux interdits... merci, bises

Écrit par : jill bill | mardi, 27 octobre 2020

A pour sûr cette heure allemande n'était pas partout acceptée. Mais qui l'a expliqué aux jeunes de maintenant ? Jean Anglade, je n'ai pas lu ce livre mais d'autres et ses contes aussi. merci de le citer

Écrit par : Jeanne Fadosi | mardi, 27 octobre 2020

Que j'ai aimé ce roman !
Biz

Écrit par : Béa Kimcat | dimanche, 08 novembre 2020

Écrire un commentaire