Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

vendredi, 29 décembre 2017

LE GUI, plante sacrée des Druides

Les Grecs l'associaient à Hermès, messager de l'Olympe et Dieu de la santé.

Les Druides croyaient que cette plante était semée sur le chêne par une main divine et voyaient dans l'union entre l'arbre sacré et ces rameaux toujours verts un symbole d'immortalité.

Le 6ème jour de l'année celtique, les Druides allaient couper le gui en s'exclamant : O Ghel an Heu (que le blé germe).

Les Druides attribuaient à cette plante des propriétés miraculeuses. Par ailleurs, lorsque les ennemis se rencontraient sous une branche de gui, ils devaient déposer les armes et observer une trêve jusqu'au lendemain. De là vient la coutume de suspendre une boule de gui et d'y échanger un baiser en signe d'amitié et de bienveillance.

coutumes,histoire,traditions,an nouveau

Commentaires

Si j'ai bien compris, c'est le " O ghel an heu " qui a donné notre "au gui l'an neuf " ! Bonne fin d'année, Chris.

Écrit par : Chris | vendredi, 29 décembre 2017

Bonjour Elisabeth,
une belle coutume mais on sait très bien, à présent, que le gui est une plante parasite qui tue son hôte. Comment vas-tu? Je t'embrasse bien affectueusement. Nell

Écrit par : Nell | vendredi, 29 décembre 2017

Chris : oui je pense qu'au fil des siècles on en est arrivé au gui l'an neuf. Bonne fin d'année.
Nell : On en voit pas mal en automne, dans les arbres, quand on voyage. Je ne sais pas si les nouvelles générations en mettent dans leur propriété. Je vais mieux, la grippe est passée, je m'occupe du mieux que je peux et positivement. Gros bisous et merci de ton passage pendant ta pause. Bonne fin d'année.

Écrit par : Elisabeth | vendredi, 29 décembre 2017

Interessant, je ne savais pas.
Bonne soirée
Arielle

Écrit par : Arielle | vendredi, 29 décembre 2017

Bonsoir Elisabeth... Gui et druide me font tjs penser aux albums d'Atérix ;-) je ne sais pas si il entrait dans la composition de la potion magique... Bon reste 2017, bien amicalement, jill

Écrit par : jill bill | vendredi, 29 décembre 2017

bonjour Elisabeth
j'en apprends des choses ..je trouve c'est joli ces boules dans les arbres..
je te souhaite une bonne et heureuse année
bisous de chez nous ☺♥

Écrit par : nays | dimanche, 31 décembre 2017

Ah, merci pour ces explications!
Ce n’est pas la tradition ici en Espagne, mais dans ma jeunesse belge, oui.
Gui ou pas, je t'embrasse

Écrit par : colo | dimanche, 31 décembre 2017

Merci pour toutes ces explications.
Ce soir, pas de gui chez nous... mais je t'embrasse en te souhaitant le meilleur pour l'année à venir.
Douce soirée, Elisabeth.

Écrit par : Quichottine | dimanche, 31 décembre 2017

Quichottine : pas de gui chez moi, je n'en ai jamais mis. Je ne vais jamais en chercher. Bonne année à toi. Gros bisous.
Colo : tu as eu une jeunesse belge ? Je suis née pas loin de la Belgique. Le Nord me manque quelquefois. Bonne fin d'année. Bises.
Nays : c'est une tradition très très ancienne, elle dure. Passe une bonne fin d'année Nays. Je t'envoie de gros bisous.
Jill : c'est vrai que les albums d'Astérix en parlent. Bonne fin d'année. Bises.
Arielle : mes parents n'en ont mis qu'une fois. Il faut en trouver et ce n'est pas facile, s'il est en hauteur d'un arbre. Bonne fin d'année.

Écrit par : elisabeth | dimanche, 31 décembre 2017

Une rapide passage de Thuir (Perpignan) pour vous souhaiter une belle dernière soirée 2017.
A bientôt

Écrit par : Michel | dimanche, 31 décembre 2017

Michel : c'est très gentil d'être passé malgré l'emploi du temps. A bientôt.

Écrit par : elisabeth | lundi, 01 janvier 2018

Je n'en ai pas trouvé cette année

Écrit par : laura | mardi, 02 janvier 2018

Bonsoir Elisabeth. Tous mes meilleurs voeux pour 2018 : santé, petits et grands bonheurs et réussite de tes projets. Je n'ai jamais mis de gui chez oi. Bisous

Écrit par : écureuil bleu | samedi, 06 janvier 2018

Il y en avait bcp dans mon pays natal, l'Aube! Mais je n'en vois pas ici, dans le Var !

J'en mettais tjrs une grosse boule au-dessus de la porte d'entrée dans l'Aube, mais c'est très désagréable de marcher sur les boules qui tombent ... Bonjour le nettoyage !

Merci pour ce partage intéressant et bcp de bisous, chère conteuse

Écrit par : luciole 83 | dimanche, 07 janvier 2018

Écrire un commentaire