Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

mardi, 18 avril 2017

LES RHUMATISMES DE GRAND-MERE

Ma grand-mère souffrait de rhumatismes, elle ne s'en plaignait pas tous les jours où nous passions l'après midi avec elle et grand-père. Elle disait simplement : "Aie, aie, mes os, c'est dur de vieillir....". Quand elle me parlait de ses rhumatismes, je lui disais : je ne sais pas ce que c'est... Elle me répondait : tu verras quand tu auras mon âge...

Cela ne l'empêchait pas de marcher, de faire des promenades avec nous. Je pense que c'était bénéfique pour elle de marcher. Elle aimait nous emmener près de la forêt ou sur un chemin parallèle au canal. Elle gardait toujours avec elle sa canne quand elle quittait la maison pour aller faire ses courses, ou le dimanche quand elle venait chez nous. Elle marchait lentement mais nous aimions ce rythme car il nous permettait de sauter à droite ou à gauche, de regarder notre ami le cheval brun, les vaches ou admirer les jardins de quelques maisons.

souvenirs,écriture,nouvelles,culture,enfance

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Maintenant, je sais ce que veut dire "avoir des rhumatismes" ou plutôt "avoir des douleurs dans les os".

Commentaires

En ce qui me concerne c'est la vue qui me pose problème et j'avoue avoir des difficultés à lire les petits caractères !!!
Bonne soirée

Écrit par : Joseph Guégan | mardi, 18 avril 2017

Je sais aussi... l'âge venant, nous comprenons mieux. :)
Merci pour ce partage, Elisabeth.
Passe une douce journée.

Écrit par : Quichottine | mercredi, 19 avril 2017

Maintenant on parle d'arthrose. Merci pour ce rappel de bons moments.bises

Écrit par : durgalola | mercredi, 19 avril 2017

Bonsoir ma chère Elisabeth," ah! comme disaient nos aïeux, faut pas vieillir!!!" Je suis en pause mais je viens juste te faire un petit coucou car j'ai deux minutes devant moi. Très agréable, soirée et gros bisous

Écrit par : Nell | jeudi, 20 avril 2017

Oui c'est tout-à-fait cela ! Ce que me disait maman qui souffrait beaucoup de rhumatismes... Je comprends mieux aujourd'hui...
Merci pour tous tes petits mots chez moi, oui, en effet, on adapte selon notre situation personnelle, notre santé également.
Tout comme toi, j'ai également été secrétaire pendant 40 ans.
Douce soirée à toi et très bon vendredi.
Amitiés.
Bernadette.

Écrit par : Binchy | vendredi, 21 avril 2017

hello Elisabeth

hé oui maintenant on " sait " mais il faut marcher même lentement ce n'est que bénéfique

passe un bon WE surtout
bisous ☺☺

Écrit par : nays | vendredi, 21 avril 2017

Nays : marcher lentement, d'accord, mais il ne faut pas que ça dure plus de 10 jours. Parce qu'avec tout ce que je fais d'habitude et que j'aurai à faire toujours, je ne sais pas comment les choses vont se faire toutes seules. A moins de payer quelqu'un pour le faire, mais cela videra mes économies. Donc je préfère que ça ne dure pas longtemps. Gros bisous et bon week end à toi en espérant que tu vas bien. Je vais passer chez toi.
Binchy : un jour ou l'autre la vieillesse nous rattrape. On ne peut pas faire grand'chose. Nous sommes donc secrétaire toutes les deux et nous nous comprenons. Bon week end et bises.
Nell : je ne publie pas tant que toi et donc tu as raison de faire des pauses. Gros bisous et merci beaucoup de passer. Bon week end. Bon courage également pour les travaux.
Durgalola : c'est comme pour la grippe intestinale qui a changé de nom et est devenue gasto-entérite. Bon week end à toi.
Quichottine : malheureusement. Bon week end et bises.
Joseph : j'ai commencé à changer de vue vers 50 ans : à ce moment là mes verres sont devenus trop forts et j'avais mal à la tête. Et petit à petit, depuis 5 ans j'ai du mal à lire les petits caractères. Comme je n'aime pas les lunettes loupes, je les évite mais je suis obligée de les mettre pour les minuscules caractères. Bon week end.

Écrit par : Elisabeth | vendredi, 21 avril 2017

Eh oui c'est quand on prend de l'âge que l'on s'aperçoit que nos anciens avaient raison...
Je me moquais gentiment de ma grand-mère paternelle que j'adorais quand elle cherchait ses lunettes (elle en avait deux paires) Eh bien c'est mon tour...
Bizz

Écrit par : Kimcat | dimanche, 23 avril 2017

EH oui Élisabeth! maintenant je comprends ce que maman disait. Un mal invisible et sournois. J'en souffre de temps en temps. Tu le décris si bien le mal de ta grand-mère. bises xxx

Écrit par : blandine | dimanche, 23 avril 2017

Jolis souvenirs avec ta grand-mère. Ma mère avait de l'arthrose et c'était douloureux aussi. Bisous

Écrit par : écureuil bleu | mardi, 25 avril 2017

Écrire un commentaire