Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

mardi, 22 février 2022

LE PECHEUR A LA LIGNE (Tristan DEREME)

Vainement un peuple s'indigne

Du temps que perd,

Sous son chapeau doublé de vert,

Le mortel qui pêche à la ligne.

Au soleil ou dans la fraîcheur

Qu'un bois lui verse,

Il rit à l'ombre que traverse

L'éclair d'un bleu martin-pêcheur.

Il rêve, et rêve d'une sole

Ou d'un poisson aérien ;

Mais c'est un sage : il se console

S'il ne prend rien.

A son logis, il rentre, et dîne

D'une sardine

A l'huile. Il a le coeur tremblant,

Car devant la sardine, il songe...

Il voit la dorade et l'éponge,

Et sous ses yeux un requin plonge

Dans cette boîte de fer-blanc.

Il peut être loin de la grève :

Il suffit de faire un beau rêve...

(Philippe HUC, dit Tristan DEREME, ami de Paul-Jean TOULET et de Francis CARCO, est l'auteur de poèmes fantaisistes et brillants dont le désenchantement perce sous l'humour. Il publia également des chroniques mêlées de vers, L'escargot Bleu, l'Onagre Orangé).

poème,poète,poésie,écriture,culture,vers,passe temps,pêche à la ligne

Commentaires

Très plaisant et imagé ce poème !

Écrit par : DAN | mercredi, 23 février 2022

Dan : mon grand père, quand j'étais enfant et ado, pêchait à la ligne au bout de son jardin. Il passait des heures et des heures à essayer de faire mordre la ligne. Je me souviens avoir mangé une fois un des poissons qu'il avait pêché. Je ne l'avais pas trouvé bon du tout. Bonne fin de journée.

Écrit par : ELISABETH | mercredi, 23 février 2022

L'espoir fait vivre ! Cet homme passionné de pêche, très patient, continuera d'aller chatouiller le poisson , juste pour le plaisir. Moi qui n'aimme ni la pêche , ni le poisson, j'aime ce texte léger .

Écrit par : Chinou | vendredi, 25 février 2022

C'est un joli poème. Il y a des passionnés de pêche mais ce n'est pas mon cas. Bisous

Écrit par : écureuil bleu | vendredi, 25 février 2022

j'ai essayé, avec ma famille, obligé

Écrit par : laura | samedi, 26 février 2022

Écrire un commentaire