Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

vendredi, 13 novembre 2020

LA BILLEBAUDE (Henri Vincenot)

Après avoir lu de cet auteur, Le Maître des Abeilles, j'ai choisi La Billebaude. Une belle surprise, livre très attachant qui raconte les chasses faites au hasard, dans les bois près de DIJON, d'où le nom de Billebaude.

https://www.babelio.com/livres/Vincenot-La-Billebaude/10239

https://fr.wikipedia.org/wiki/Henri_Vincenot

auteur,livre,culture,bourgogne,morvan,dijon

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Il a restauré un village, La Pourrie, avec sa famille. Ses enfants témoignent.



 

Commentaires

Une belle unité familiale autour de cet homme qui a su garder et transmettre ses valeurs auprès de ses enfants et qui a su aussi garder son accent bourguignon en roulant les « R » et qui a fait le bonheur de ceux qui l’écoutaient.

Écrit par : DAN | vendredi, 13 novembre 2020

Dan : l'accent est resté bien qu'il ait vécu à Paris un certain nombre d'années. J'ai connu un Normand qui roulait aussi le "R". Cela marque. Bon week end.

Écrit par : ELISABETH | vendredi, 13 novembre 2020

Un auteur qu'il faut relire pour son humanité et son amour de la nature!

Écrit par : Ulysse | samedi, 14 novembre 2020

Bonjour Elisabeth. Il a vécu une belle aventure avec sa femme et ses enfants et La Bourrie. Bisous

Écrit par : écureuil bleu | samedi, 14 novembre 2020

ma mère avait à la maison
donc j'ai lu
celui-là
peut-être et d'autres
ça fait 30 ans
et je ne notais tout ce que je lisais comme aujourd'hui

Écrit par : laura | samedi, 14 novembre 2020

Laura : je crois que le livre est sorti en 1978-79. J'ai commencé un autre, un nouveau livre mais d'un autre auteur, un serrurier de Paris. Je ferai une note quand j'aurai terminé la lecture.
Ulysse : il a écrit beaucoup de livres, je ne sais pas si j'en ai d'autres de lui chez moi.
Ecureuil : même s'il a passé une bonne partie de sa vie à Paris, il a souhaité revenir vivre dans le pays de son enfance, il a bien fait.

Écrit par : ELISABETH | samedi, 14 novembre 2020

Merci beaucoup pour cet article ! Avec le covid 19 et le confinement, on a le temps de lire ... Je te souhaite de passer une très agréable soirée de ce mardi. Cordiales amitiés & à +

Écrit par : Gabray | mardi, 17 novembre 2020

C'est tout à fait passionnant et fait écho à un livre méconnu de Maurice Genevoix que je viens de recevoir et dont j'ai lu les premières pages : "Images pour un jardin sans murs"

Écrit par : Jeanne Fadosi | mardi, 17 novembre 2020

Bernard Pivot l'accueillait à chaque nouveau livre à Apostrophes, je l'écoutais avec plaisir mais je ne l'ai jamais lu et pourtant il se vendait bien.

Écrit par : heure-bleue | mercredi, 18 novembre 2020

Gabray : j'en profite à fond, j'ai de quoi lire pour plusieurs années. Ensuite je les donne car j'en ai 500 chez moi. Bonne soirée.
Jeanne : tu pourras nous en parler sur ton blog. Bonne soirée.
Heure Bleue : je ne l'ai pas lu au moment où il écrivait et je me rattrape maintenant. Bonne soirée.

Écrit par : ELISABETH | mercredi, 18 novembre 2020

Je ne lie pas beaucoup les caractères étant souvent petits et je doit faire des efforts avec des verres adaptés je lie des guides de nature les lettres sont plus grosses si par moment je trouve une lecture avec des caractères moyens ce qui n'est pas souvent je prend plaisir au roman

Écrit par : celadon7 | mardi, 24 novembre 2020

Écrire un commentaire