Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

vendredi, 18 octobre 2019

ZIZANIE

Semer la zizanie, vient d'une expression du 16ème siècle au sein du monde agricole. La zizanie désignait la plante de l'ivraie enivrante, aussi appelée Zizanion en grec, graminée sauvage considérée comme de la mauvaise herbe qui, si elle est consommée en petites quantités, peut provoquer des effets similaires à l'ivresse. Elle était redoutée par les paysans car sa toxicité pouvait se répandre dans les champs de céréales. Si un homme mangeait du pain préparé avec du blé ainsi contaminé, il pouvait tomber malade, parfois jusqu'à en mourir. "Semer la zizanie" pouvait donc avoir des conséquences désastreuses pour son entourage.

citation,culture,expressions,proverbes,auteur,agriculture,graminées

Commentaires

Merci pour la petite histoire, j'adore et je m'en souviendrai ! :)

Écrit par : Pastellle | vendredi, 18 octobre 2019

Pastelle : merci d'être passée et bon week end.

Écrit par : ELISABETH | samedi, 19 octobre 2019

En général, j'aime bien aller chercher l'origine de nos expression, mais je ne connaissais pas celle-ci. Donc merci beaucoup. D'ailleurs je n'avais aucune idée de l'existence de cette graminée.
En effet, à cette époque, semer la zizanie était très lourd de conséquences.
Merci pour ce partage.
Bise et bonne soirée Elisabeth

Écrit par : Pascale MD | samedi, 19 octobre 2019

Bonjour Elisabeth,
Bien tu vois j'apprends quelque chose et c'est toujours agréable de savoir l'origine des expressions. Merci à toi.
Je te souhaite une belle fin de journée

Écrit par : Petits Bonheurs | lundi, 21 octobre 2019

Coucou Elisabethe
Merci pour cette information que je ne connaissais pas.
Merci pour le partage.
Je te souhaite une belle journée.
Rohnny

Écrit par : Rohnny | mercredi, 23 octobre 2019

Je ne connaissais pas l'origine de cette expression, que j'utilise pourtant souvent. Bisous

Écrit par : écureuil bleu | mercredi, 30 octobre 2019

Écrire un commentaire