Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

dimanche, 08 avril 2018

FILMS EN VACANCES

souvenirs,écriture,nouvelles et textes brefs,culture

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Enfants, nous avions la permission de regarder le film du soir quand nous étions en vacances.

Les films américains ou français, cela nous était égal.

Les films que je préférais : les histoires d'amour bien sûr. Les films de guerre et ceux avec Alain Delon, Lino Ventura, ce n'était pas trop pour moi (il faut comprendre, c'était trop viril pour une petite fille). Fernandel, Louis de Funès, Bourvil, Mireille Darc ... j'aimais bien. Alibaba et les quarante voleurs : j'adorais et on le rejouait ensuite les jours qui suivaient, entre nous.

Ma petite soeur Bernadette pleurait souvent quand le mot FIN apparaissait sur l'écran. Il fallait lui tendre un mouchoir car c'étaient les grandes eaux.

Les feuilletons que je préférais : Au nom de la loi (avec Steve MacQueen), Zorro, Rintintin, Ivanohé (avec Roger Moore)... également l'Age heureux (avec Delphine Desyeux), les feuilletons des années 60.

Dans les années 70, les western qu'on dit "spaghettis" plaisaient beaucoup à mon cousin Michel qui venait quelquefois les regarder chez nous. Seulement, Michel aimait trop les bonbons. Il savait où ils se trouvaient. Quand ma mère sortait dans le jardin, il se dépêchait d'ouvrir la porte du buffet pour en tirer un du paquet.

Quand il repartait chez sa maman, je me permettais de raconter ce qu'il avait fait. Maman le comprenait car elle le connaissait très bien. Il avait toujours été gâté.

Un cinéma se trouvait dans notre rue. Je suis allée y voir deux films.

Mon collège organisait également des soirées cinéma. Je me souviens avoir vu "Le rouge et le Noir" avec Danièle Darrieux et Gérard Philippe. C'était étrange de voir ce film projeté dans une salle de classe. Nous étions entre copines et le lendemain nous en discutions encore. J'en garde un bon souvenir d'autant plus que durant l'année scolaire nos parents fermaient la télévision à 21 heures. C'était l'époque où nous étions adolescentes et où les sorties étaient limitées.

Commentaires

Bonjour Elisabeth. Tes souvenirs font rmeonter les miens. Je regardais aussi Ivanhoe, l'Age heureux, Belle et Sébastien. Bonne journée et bisous

Écrit par : écureuil bleu | lundi, 09 avril 2018

Eh! bien je pense que nous devons être du même âge (ou presque) puisque c'est ce que je regardais à l'époque. Il y avait aussi Thierry La Fronde. Tu te souviens, on allait dans les bois et on faisait comme lui, avec Carmen , mon amie d'enfance. C'est fou, non? Gros bisous, ma chère Elisabeth et superbe journée pour toi

Écrit par : Nell | lundi, 09 avril 2018

Tu fais remonter plein de souvenirs avec cet article. Des choses que les moins de.... ans ne peuvent pas connaître ;-)
Bonne journée

Écrit par : Pascale | lundi, 09 avril 2018

Ecureuil : ces souvenirs peuvent sembler dépassés pour les générations des années 70 et suivantes. Mais c'est notre enfance, et on ne peut pas l'oublier. Bonne semaine et bisous.
Nell : j'ai 65 ans, et toi presque, il me semble. Thierry La Fronde, je le trouvais très beau, je crois que j'étais amoureuse aussi de Zorro (du moins celui qui jouait le rôle). Dans l'enfance, c'est normal de s'identifier à nos héros. Gros bisous et bonne semaine (il pleut, mais on fait avec).
Pascale : je répète mes souvenirs depuis 2006... ensuite nous sommes devenus adultes et le travail nous accaparait, on n'a plus eu les mêmes souvenirs. Bonne semaine. Bises.

Écrit par : elisabeth | lundi, 09 avril 2018

Thibault ou les fous du désert chaud, Thibault ou les Croisades ! (Air connu).

Écrit par : Manuel | mardi, 10 avril 2018

Manuel : exact : Thibault des croisades, je l'avais oublié. Bon après midi.

Écrit par : elisabeth | mardi, 10 avril 2018

Mon film de vacances, enfant, en Normandie, le seul, en famille, avec la présence de mon père qui n'aime habituellement sortir, l'évènement : "Les aristochats".

Écrit par : le croquis de cote | mercredi, 11 avril 2018

dans les années 60, tout le monde n'avait pas la télé. alors mes copains et copines venaient la regarder chez moi... chapeau melon et bottes de cuir, zorro, thierry la fronde, de beaux souvenirs qui éveillaient notre imagination de mômes : nous tentions de reproduire ces aventures dans notre quotidien !
bonne journée
arielle

Écrit par : arielle | mercredi, 11 avril 2018

Le croquis de côté : je n'ai connu les aristochats que dans les années 80. Bonne journée.
Arielle : j'ai eu la chance d'avoir la télé quand j'avais 8 ans. Mon mari a dû attendre 1965 ou 1968. Bonne journée.

Écrit par : elisabeth | mercredi, 11 avril 2018

Très intéressant ton article ... Maintenant les enfants regardent tout et même l'interdit avec les tablettes et les téléphones! Hélas ils passent une très grande partie de leur temps dans le virtuel et oublient les relations du réel !
Passe une bonne journée . Cordiales amitiés & à +

Écrit par : Gabray | mercredi, 11 avril 2018

J'ai regardé ces films avec mes enfants, car nous n'avions pas la télé chez mes parents... Quelques fois nous allions regarder, enfants, le Cirque le Samedi soir chez ma grand mère paternel qui habitait à 300 m de chez nous : quelle fête !
J'aimais également les vacances de Noël ou de Pâques, car à l'époque, nous avions un programme magnifique... ce qui n'est plus le cas actuellement ! (j'ai 71 ans, ce qui explique !)

Nous avons voulu aller voir le nouveau film de Belle et Sébastien courant mois ci : une horreur ! je suis sortie du ciné furieuse, car bcp de petits enfants dans la salle...

Bisous

Écrit par : luciole 83 | mercredi, 11 avril 2018

Luciole : je ne me rendais pas compte, enfant, d'être privilégiée en ayant la télévision. Mon père était électronicien, ce qui explique que j'ai eu de la chance. La Piste aux étoiles, c'est ce que tu veux dire ? J'aimais également la regarder. Tout a évolué et pas toujours dans le bon sens. Pourquoi es-tu sortie furieuse ? A cause du nombre trop important d'enfants dans le cinéma ou bien à cause du film ? Bon après midi et bisous.
Gabray : je n'ai qu'une petite fille et elle a déjà 17 ans, le smartphone est de leur génération. On a personnellement vu les choses évoluer au fil de décennies ! bon après midi.

Écrit par : elisabeth | jeudi, 12 avril 2018

Bonjour,
Mes souvenirs chevauchent ceux de mes parents car nous étions très proches
Merci et bonne journée

Écrit par : laura | vendredi, 13 avril 2018

Laura : merci. Je regardais beaucoup la télé (une seule chaîne) car mes parents nous permettaient. Ensuite je suis partie faire des études à Lille et je pouvais moins accéder à la télé. Bonne soirée.

Écrit par : elisabeth | vendredi, 13 avril 2018

J'aime bien quand tu racontes ainsi... cela fait remonter les souvenirs.
Nous avons les mêmes. :)
Merci pour tout, Elisabeth.
Passe une douce journée.

Écrit par : Quichottine | dimanche, 15 avril 2018

Quichottine : les années 60 et 70, notre enfance et adolescence, nous sommes de la même génération et ça compte aussi.

Écrit par : elisabeth | dimanche, 15 avril 2018

Il y a une histoire de générions et de culture car mon mari et toi
Et moi avons 20ans d écart
Mais des souvenirs en commun

Écrit par : Laura | dimanche, 15 avril 2018

Écrire un commentaire