Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

lundi, 25 janvier 2021

IL Y A 40 ANS

Il y a 40 ans débutait la construction de notre maison. Mon mari l'a construite en majorité seul en un an et demi, pendant les week end et vacances. Il ne s'est fait aider que par des copains de chantier pour couler la dalle du plancher, par un plâtrier, un carreleur, un copain pour le crépi et un électricien.

Tout avait commencé au printemps 1978 par la visite d'un terrain en friches. La création du lotissement de 7 parcelles s'est faite le 18 septembre 1978. Nous avons acquis une parcelle le 28 décembre 1979.

Mon mari s'est occupé seul de la demande de permis de construire le 18 mars 1980, accordé le 29 mai 1980, en dessinant lui-même les plans de la maison. Ensuite il travaillait en Tunisie sur un grand chantier jusqu'en novembre 1980. En parallèle il s'est occupé des demandes de prêts divers, du suivi des acomptes, des commandes des matériaux et du contact avec la société de terrassement pour les fondations, de toutes les démarches découlant de la construction (eau, Edf, banques, menuiseries, plomberie etc...)..

maison,logement,terrain,lotissement,campagne,construction,travail,chantier,maçonmaison,logement,terrain,lotissement,campagne,construction,travail,chantier,maçonmaison,logement,terrain,lotissement,campagne,construction,travail,chantier,maçonmaison,logement,terrain,lotissement,campagne,construction,travail,chantier,maçonmaison,logement,terrain,lotissement,campagne,construction,travail,chantier,maçonmaison,logement,terrain,lotissement,campagne,construction,travail,chantier,maçonmaison,logement,terrain,lotissement,campagne,construction,travail,chantier,maçon

Commentaires

ELISABETHLEROY...

Des éloges pour ton mari et ses copains et un bravo pour toi pour le suivi et la bonne description.
Mes félicitations pour l'abri en cette rigueur hivernale.

Chihab25

Écrit par : Chihab25 | lundi, 25 janvier 2021

Je suis toujours admiratif devant ces hommes capables de construire une maison, car je suppose qu’il a dû tout installer à l’intérieur aussi, plomberie électricité peintre etc, non vraiment on ne peut qu’applaudir en voyant le résultat de son travail.

Écrit par : DAN | lundi, 25 janvier 2021

Dan : tout devait être suivi, orchestré de façon logique, et tout en travaillant, cela n'était pas toujours simple. Mais avec les conseils de collègues de travail et surtout d'un de ses chefs, qui avait de même construit sa maison, il a réussi. Ensuite il a fallu monter les cloisons intérieures, les portes, faire le long mur de clôture dehors, l'escalier de l'entrée vers le jardin, faire une cheminée sur le toit, la plomberie et l'écoulement des eaux, monter la baignoire, le bidet, le lavabo, poser les carrelages aux murs de la cuisine après installation de l'évier et carrelage de la salle de bains etc... tout s'est enchaîné, il a fallu suivre car on devait planter 6 arbres (un par 100 m2). Bonne semaine. Merci.
Chihab 25 : merci de votre passage et de votre commentaire, bonne semaine.

Écrit par : ELISABETH | lundi, 25 janvier 2021

Bravo à ton mari qui a pris beaucoup de son temps pour créer votre nid.
J'admire ses gens qui peuvent faire de tels travaux !
Bonne semaine.
Bisous

Écrit par : Erika | mardi, 26 janvier 2021

J'en suis sans voix ! une bien jolie maison !

Écrit par : Gilsoub | mardi, 26 janvier 2021

Je dois dire : bravo ! Quel travail . C'est une belle maison, c'est bien de faire un article souvenir, moi en ce moment j'écris mes mémoires d'enfance et de jeunesse. Passe une bonne journée . Cordiales amitiés & à +

Écrit par : Gabray | mardi, 26 janvier 2021

ton mari me rappelle le mien dans son courage
et cette histoire me dit quelque chose

Écrit par : laura | mercredi, 27 janvier 2021

Chapeau ! quel boulot et quelle satisfaction ça doit être de construire sa maison !

Écrit par : SofiNoelle | mercredi, 27 janvier 2021

Bonsoir,

J'ai une admiration sans borne pour les bâtisseurs anonymes, qui firent jaillir de leurs mains et de leur travail la douceur d'une maison - d'un foyer. J'en serais incapable : un mur seul serait un obstacle pour mes mains malhabiles. Cette maison est magnifique ; son histoire l'est plus encore.

Geontran.

Écrit par : Geontran | mercredi, 27 janvier 2021

Quelle satisfaction mais aussi quelle fierté d'habiter une maison construite par ton mari. Ces valeurs sont moins fortes de nos jours mais ceux qui se lancent dans cette aventure méritent qu'on leur tire le chapeau. Peut être as tu donné un coup de main pour les peintures, les tapisseries etc ?......
A bientôt

Écrit par : Chinou | mercredi, 27 janvier 2021

Chinou : j'ai tapissé toutes les pièces seule, sauf la salle à manger où mon mari m'a aidée (de 1988 à 1998 et en 2001), puis à partir de 2010 nous avons re-tapissé, il était à la retraite mais je travaillais encore. Je l'ai aidé en 2014 pour une chambre à re-tapisser car j'étais à la retraite et j'avais tout mon temps. Pour les peintures, c'est exact que j'ai peins seule toutes les portes : d'abord en blanc pour les chambres, et en orange clair pour les autres portes (je les ai repeintes en rose il y a 25 ans en laissant celles des chambres en blanc). Bonne soirée.
Géontran : mon mari avait un diplôme de maçon-coffreur, il était du métier depuis 5 ans quand il s'est lancé dans la construction de notre maison. Bonne soirée.
Sofinoëlle : c'est tout à fait cela, ses parents en ont été très fiers.
Laura : courageux, oui, car il travaillait dans la journée et passait quelquefois le soir faire quelques rangs de parpaings, en plus des week end et vacances.
Merci à tous !

Écrit par : ELISABETH | jeudi, 28 janvier 2021

Merci de partager avec nous ces belles photos souvenir.
Ton mari était talentueux et courageux.
Un grand bravo. Je suis très admirative

Écrit par : Petits Bonheurs | samedi, 30 janvier 2021

mon mari travaillait au moins 60 heures par semaine
et restaurait en plus
pour sa première femme
une maison
et elle n'était jamais contente

Écrit par : laura | samedi, 30 janvier 2021

Quel courage, vraiment ! Mon Aîné est comme ça aussi ! Il a passé toutes ses vacances, ses WE depuis des années tout en étant constamment à l'étranger le restant du tps pour son travail. Infatigable ! Tout ça pour se retrouver seul avec sa gde maison sur les bras, sa femme étant partie l'année dernière.... Suis furieuse ! Et il a gagné dans tout ça des probs aux mains, au dos et surtout aux genoux.... pffff
Chapeau à ton mari et toi ! Vous pouvez être fiers de vous !!!!! Moi aussi, j'ai entrepris de tapisser et peindre ma maison toute neuve (il y a lgtps : incapable désormais !)... A peine elle était terminée que mon mari a perdu sa place (faillite de sa boîte) et il a fallu partir et vendre.. Quel crêve coeur ! La vie te joue de ces tours !!!
Merci de ce partage plein de souvenirs et gros bisous

Écrit par : luciole 83 | lundi, 01 février 2021

Luciole : après ma mort, la maison va rester, c'est ce qui me semble étrange. De bons souvenirs des années 80 où toute la famille de mon mari est venue voir SA maison (ses grands parents, oncles et tantes, parents venus plusieurs fois, eux). On y passe beaucoup de temps, on fait beaucoup de travaux, ce n'est jamais vraiment terminé car il faut entretenir, renouveler certaines choses... Quand on est jeune les travaux ne font pas peur, mais une fois que l'on arrive à 70 ans, ce n'est plus pareil, ça semble lourd. Merci de ton passage ici. Bisous.
Laura : il y a tant à faire dans une maison au fil des années. En travaillant, on donne beaucoup, ce n'est pas toujours facile, surtout quand on a des petits enfants. Mon oncle a acheté une maison neuve quand il avait la trentaine. Ensuite il a restauré la maison de sa fille, celle de son fils aîné. Maintenant il se repose à 92 ans.
Petits bonheurs : il était du métier, j'aurais été incapable de faire ce qu'il a fait, je l'aidais juste quand je m'en sentais capable. Bonne fin de journée.

Écrit par : ELISABETH | mardi, 02 février 2021

une belle réussite, votre maison ! Il a dû passer beaucoup de temps et toi aussi. Bises

Écrit par : durgalola | samedi, 06 février 2021

Durgalola : j'avais un bébé, mon fils est né fin 1980. Je n'ai donc pas pu aider mon mari, mon fils me prenait tout mon temps libre. Bon week end. Bises.

Écrit par : ELISABETH | samedi, 06 février 2021

nos maris ne se seront guère reposés

Écrit par : laura | samedi, 06 février 2021

Bonsoir Elisabeth. Je lis dans tes réponses que ton mari était du métier. Il était bien courageux et le résultat est superbe. Bisous

Écrit par : écureuil bleu | samedi, 13 février 2021

Ecureuil : je l'ai épousé en tant qu'employé de bureau et il a voulu changer de métier, pour construire sa maison. C'était son but et il l'a faite. Ensuite il est devenu routier-déménageur.
Laura : toujours des projets, toujours des occupations malgré les soucis de santé.

Écrit par : ELISABETH | dimanche, 14 février 2021

Écrire un commentaire