Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

samedi, 20 août 2016

Extrait : LES REBELLES (Jean Pierre CHABROL)

La montagne d'abord. La Cévenne.

Chacun la sienne. Atlas, géographie, dictionnaire, on ne trouve jamais imprimé que "les Cévennes" ; en passant de la vie sur le papier, cet étrange pays prend le pluriel.

La Cévenne n'est pas de ces contrées qui se laissent apercevoir, côtoyer, toiser, parcourir, aimer, quitter, elle ne peut être ni un passage, ni une passade. On est dedans ou dehors.

Dans ses vieux mas d'une hautaine misère, l'hospitalité s'applique comme une loi martiale. Dès qu'on a poussé la porte, on entend ce cri : "Entre ou sors !". Il faut décider sur l'instant, la tramontane n'attend pas mais la décision prise peut l'être à vie.

Dedans, c'est bien dit : le monde, tout le reste du monde est dehors, derrière les trois montagnes, le Lozère qui tourne le dos au Vivarais, le Bougès qui le tourne au Gévaudan, l'Aigoual qui le tourne à l'Afrique. Trois monts chauves, trapus, râblés, épaule contre épaule, pour retenir le ciel gaulois.

culture,littérature,auteur,livre,chabrol jean pierre,cévennes

culture,littérature,auteur,livre,chabrol jean pierre,cévennes

Commentaires

Je note la référence Merci Elisabeth

Écrit par : ulysse | samedi, 20 août 2016

COUCOU Elizabeth . Bonne journée à toi .
Gros bisous marseillais sous la chaleur mais surtout sous la moiteur du temps d' aujourd' hui , c' est horrible les ventilateurs fonctionnent à fond et pourtant dur dur .
A bientôt .
Renée (mamiekéké).

https://i0.wp.com/i292.photobucket.com/albums/mm1/domicalune/GifAnOiseauLilasForumH.png

Écrit par : mamiekeke | samedi, 20 août 2016

Bonjour ou bonsoir Elisabeth,
d'abord une photo sublime qui me parle et un auteur au "goût du terroir". Cet extrait est magistral et résumé, presque à lui seul,la résonance de cette terre si rebelle et si vivante. Un grand merci de nous mettre l'eau à la bouche et au cœur. Je t'embrasse et te remercie encore de tous tes si gentils passages et messages. Belle et douce soirée

Écrit par : Nell | samedi, 20 août 2016

Les Cévennes ont inspiré bon nombre d'auteurs et notamment Frédérique Hébrard (Les châtaigniers du désert).
C'est une région parfois hostile où les amateurs de sensations fortes participent ou vont regarder le réputé "critérium des Cévennes"

Écrit par : Chinou | dimanche, 21 août 2016

Merci pour ce partage qui semble bien alléchant...
bonne journée
arielle

Écrit par : arielle textes et poésies | mardi, 23 août 2016

Ne connaissant pas les Cévennes, enfin que de nom, je note ce roman qui, d'après tes extraits, semble prenant, attachant, unique. Une fois plongés dedans, porte fermée bien sûr!
Grand merci, à bientôt.

Écrit par : Colo | mardi, 23 août 2016

Je ne connais pas les Cévennes, ni l'auteur. A priori je ne suis pas tentée par cette lecture...

Écrit par : écureuil bleu | samedi, 27 août 2016

Ecureuil bleu : bon week end et merci de ton passage. Pas de problème, chacun ses goûts.
Colo : intéressant en effet pour connaître un peu plus la vie de famille en Cévenne au début du 20ème siècle. Plus centré sur la ville d'Alès.
Arielle : je suis plongée dedans. J'aime beaucoup. Bon week end.
Chinou : je te souhaite un bon week end et merci pour tes références.
Nell : tu es donc tentée aussi. Bon week end à toi. Bises.
Renée : merci de ton passage et bon week end à toi et ta famille.
Ulysse : je te souhaite un bon week end. Et peut être passeras-tu pas loin d'Alès.

Écrit par : Elisabeth | samedi, 27 août 2016

lorsque je regarde la couverture du livre,j'essaie d'entrer dans cette nature qui se rebelle parfois aussi

Écrit par : l'angevine | mercredi, 31 août 2016

merci Élisabeth! je ne manquerai pas de passer a la biblio pour chercher ce livre dont j'aime déja la prose bises xxx

Écrit par : blandine | mercredi, 31 août 2016

Langevine : il y a eu plusieurs couvertures à ce livre, mais je préfère celle-là qui s'accorde bien avec le récit. Bon après midi.
Blandine : j'espère que tu le trouveras, l'histoire débute au début du 20ème siècle. Je pense qu'il te plaira. Bon après midi et bises.

Écrit par : Elisabeth | jeudi, 01 septembre 2016

Grâce à votre venue sur mes propres blogs (merci d'avoir inclus les liens, j'ai fait de même!), j'ai découvert votre 2e blog : celui-ci. Et outre nos points communs vus sur votre 1er blog (de poésies en poésies), je découvre que nous en avons d'autres : ma mère est de l'Hérault, mon père des Cévennes... A bientôt. Bonne semaine. Adémar.

Écrit par : Ademar Creach | lundi, 05 septembre 2016

COUCOU un petit bonjour du lundi marseillais .

Aie aie aie si tu étais ici tu tomberais d' inanition tellement il fait chaud , on ne se sent bien que sous la douche bien fraîche encore ha ha ha .

Bonne journée à toi et gros bisous marseillais. A bientôt .
Renée (mamiekéké).

Écrit par : mamiekeke | lundi, 05 septembre 2016

Ademar : merci d'être venu ici. Ceci est mon 1er blog. J'ai créé celui de poésies en poésies quelque temps après. Je suis originaire du nord de la France, mes ancêtres sont du Nord. Je ne vis dans l'Hérault que depuis 1975 à cause du travail de mon mari. Merci beaucoup et bon après midi.
MamieKeke : j'ai aussi les fortes chaleurs comme toi puisque je vis dans l'Hérault. Je suis un peu désespérée de voir le thermomètre monter si haut. Et pour un mois de septembre c'est difficile aussi pour les enfants qui ont repris l'école. Ma liste de choses à faire augmente, vu que les grosses chaleurs nous empêchent de bouger comme on voudrait. Il fait 28 ° dans ma maison. Les ventilateurs marchent tout le temps et la nuit aussi bien sûr, vu qu'il fait 29 ° dehors quand on se couche. Bon après midi et bon courage.

Écrit par : Elisabeth | mardi, 06 septembre 2016

Écrire un commentaire