Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

jeudi, 09 août 2018

LE SAGOUIN (François Mauriac - extrait)

Elle ne luttait plus contre ce dégoût. Etait-ce sa faute si elle n'obtenait rien de ce pauvre être ? Que faire d'un enfant borné, sournois, qui se sent soutenu par sa grand-mère et par sa vieille Fräulien ? Mais la baronne elle-même commençait à entendre raison : elle avait consenti à tenter une démarche auprès de l'instituteur. Oui, de l'instituteur laïque ! on n'avait pas le choix : le curé desservant trois paroisses logeait d'ailleurs à plus d'une lieue du château. Deux fois en 1917 et en 1918 après l'armistice, on avait essayé de mettre Guillaume pensionnaire, d'abord à Sarlat, chez les jésuites, puis dans un petit séminaire des Basses Pyrénées. Il avait été renvoyé au bout d'un trimestre : ce petit sagouin salissait ses draps...

auteur,livre,culture,écriture,littérature,école,enfant

Commentaires

J'ai lu ce livre mais cela fait plusieurs années ! Je suis encore en vacances et mon blog est en pause mais j’ai eu beaucoup de plaisir à venir te rendre une bonne visite . Avec cette chaleur je vais passer du temps dans l’eau pour me rafraîchir. Mais le dernier orage qui n’a pas fait de dégâts ici au Barcarès a rendu l’air plus respirable. Bonne fin de semaine. Cordiales amitiés & à +

Écrit par : Gabray | vendredi, 10 août 2018

Gabray : merci d'être passé ! en effet la chaleur est un peu partie, du moins on respire mieux, on se sent mieux avec ces températures. Je vais aussi aller me baigner dans 2 h. Bonne fin de semaine et profite encore car le mois d'août va vite passer. A bientôt.

Écrit par : elisabeth | vendredi, 10 août 2018

bonsoir Elisabeth
je ne l'ai point lu ce titre là
le surnom du gamin rohhh :)

bon WE Elisabeth plus frais ouf ouf bisous ☺☺

Écrit par : nays | vendredi, 10 août 2018

Un merveilleux auteur que je m'amuse à relire régulièrement! L'oeuvre romanesque de Mauriac est très importante mais de moins en moins lue hélas! C'était aussi un journaliste bien engagé!

Écrit par : alezandro | vendredi, 10 août 2018

Nays : il s'appelle dans l'histoire Guillaume ou Guillou. Pauvre gosse. Bon week end et gros bisous. On respire beaucoup mieux aussi, avec des températures à 8 h de 20 ° Cela me convient même s'il fait autour de 30° la journée.
Alezandro : en livre de poche, il se lit vite ET on se met à la place de ce petit garçon. Bon week end.

Écrit par : elisabeth | samedi, 11 août 2018

Un grand romancier aujourd'hui oublié merci Elisabeth de nous le remettre en mémoire

Écrit par : Ulysse | samedi, 11 août 2018

J ai lu il y a longtemps

Écrit par : Laura | samedi, 11 août 2018

Je n'ai pas lu cet ouvrage, ni beaucoup d'autres de cet auteur. Au lycée, j'avais étudié Thérèse Desqueyroux.
Belle semaine Elisabeth. Gros bisous

Écrit par : Ksenia | lundi, 13 août 2018

Ksénia : Je vais bientôt relire Thérèse Desqueyroux car j'ai retrouvé le livre que j'avais acheté pour le lycée. Bonne semaine et gros bisous à toi.
Laura : jamais lu, j'ai découvert, vite lu. Bonne semaine.
Ulysse : de temps en temps je mets des extraits d'auteurs de cette tranche là. Bonne semaine.

Écrit par : elisabeth | mardi, 14 août 2018

Je sais que je l'ai lu, mais je ne m'en souvenais plus...
Merci pour cet extrait.
Passe une douce journée.

Écrit par : Quichottine | jeudi, 16 août 2018

Je l'ai luaussi mais il y a bien longtemps et j'ai tout oublié. Bisous

Écrit par : écureuil bleu | vendredi, 17 août 2018

Facile à lire, vite lu, il se termine par la noyade de Guillaume et de son père.

Écrit par : elisabeth | samedi, 18 août 2018

si tu nous donnes la fin, moins d'intérêt à le lire...

Écrit par : laura | dimanche, 19 août 2018

Laura : non, je ne pense pas, il y a l'histoire entière qui captive.

Écrit par : elisabeth | dimanche, 19 août 2018

Je le relis assez régulièrement, j'adore Mauriac, surnommé la Vipère de bénitier.

Écrit par : heure-bleue | mardi, 21 août 2018

Heure-bleue : je n'ai pas lu tout Mauriac, je pense que je vais en trouver d'autres à lire. Bon après midi.

Écrit par : elisabeth | mardi, 21 août 2018

Écrire un commentaire