Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

jeudi, 22 décembre 2016

QUELQUES LETTRES AU PERE NOEL

Voici quelques lettres écrites au Père Noël par des garçons et des filles de 2 à 10 ans (on croit encore au Père Noël à l'âge de 10 ans ?)

"Cher Père Noël, je voudrais cette année un habit de fée, bleu pâle, pour aller avec mes cheveux blonds, un costume de majorette avec des bottes blanches et de la fourrure au col, un coffret de maquillage où il y aura des tas de couleurs à mettre sur les yeux comme maman, une mallette de bijoux avec au moins 10 colliers différents, une coffret de coiffure contenant une perruque et un peigne soufflant.

Papa me photographiera quand j'aurai le maquillage et les costumes et on t'enverra la photo. Je te remercie bien cher Père Noël".

"Cher Père Noël,

Je veux un gros nounours pour dormir avec lui quand maman n'est pas là et puis un petit Zoo avec des tas de bêtes.

Je t'embrasse".

"Mon ami Père Noël,

Apporte-moi un gros garage rempli de voitures, un cheval à bascule avec aussi des roulettes et une poupée en tissu qui ouvrira son ventre pour ranger mon pyjama. Je t'envoie des tas de gros baisers."

"Cher Père Noël,

Surtout n'oublie pas de mettre ton écharpe car il risque de faire froid et puis n'emporte pas tous les cadeaux à la fois pour tout le quartier, ce serait trop lourd et tu risquerais de te faire une sciatique. Fais plutôt plusieurs voyages.

Je voudrais un balai et aspirateur. Pour ma poupée, un petit réfrigérateur, une machine à laver le linge. Pour aider ma maman, un fer et une table à repasser et aussi une cafetière et un mixeur. Bien sûr, cela fait beaucoup de choses, emporte ce que tu peux, mais gâte-moi tout de même. Merci de tout mon coeur. Je t'embrasse bien fort".

"Cher Père Noël,

Tu serais très gentil si tu pouvais m'apporter deux poupées. D'abord un poupon qui pleure quand on lui retire sa tétine, qui boit et mange en remuant les lèvres et salit ses couches. Il faut qu'il ait une peau toute douce pour que je puisse l'embrasser souvent. Et aussi une grande poupée qui marche et parle toute seule. Comme je ne les promènerai pas en même temps, il faudra aussi un landau pour le poupon et une poussette pliante pour sa grande soeur. Si tu as encore un peu de place, j'aimerais aussi une malette d'infirmière pour soigner mes enfants quand ils seront malades. Comme je ne fais pas assez de sport, maman m'a demandé de commander aussi des patins à roulettes mais cela c'est seulement si tu penses comme maman. Merci beaucoup de me gâter Cher Père Noël et gros baisers."

noel,fêtes,père noël,cadeaux,enfants,lettre au père noël

Commentaires

Adorables ces petits!!!

Écrit par : maría mercedes | jeudi, 22 décembre 2016

A 10 ans, on fait croire qu'on croit encore au père Noël, pour rassurer ses parents !
La petite fille de l'avant-dernière lettre ferait aujourd'hui bien plaisir à ceux qui prétendent qu'il y a une théorie du genre, et la combattent !
Pour finir, je me souviens encore du beau déguisement de majorette fait maison que j'ai eu pour mes 8 ou 9 ans, et qui était beaucoup plus beau que ceux qu'on achetait !
Joyeux Noël, merci pour ces pépites.

Écrit par : Ed | jeudi, 22 décembre 2016

Merci pour ta visite ; je te souhaite aussi de belles fêtes de Noël ) toi et à ta famille. Bises

Écrit par : durgalola | jeudi, 22 décembre 2016

Maria Mercedès : bonne soirée, merci de ton passage ici. Bisous.
Ed : merci à toi. Bonne soirée.
Durgalola : merci beaucoup et bonne soirée.

Écrit par : Elisabeth | jeudi, 22 décembre 2016

Bonsoir Elisabeth. Ils ont tous des idées très précises des cadeaux souhaités. Bisous

Écrit par : écureuil bleu | jeudi, 22 décembre 2016

Coucou Elisa ...
Je reconnais que pour les enfants leurs parents et grands parents Noël puisse être un moment magique ...Pour moi dans la forme de solitude que je connais je n'attends plus que la fin de cette période où dans les magasins on formate les chalands au son des immuables ritournelles . J'avoue que je n'en peux plus des "Noël blanc" " mon beau sapin" des rennes et de leurs traîneaux... Et que dire des "petit papa N " ... A échanger avec des relations je crois que je ne suis pas le seul à penser ainsi .

Mais je conçois que tout le monde ne ressens pas ainsi les choses .... . Mon épouse qui n'est plus de ce monde portait au plus haut ce moment de l'année , elle adorait rassembler son monde .

Mais qu'en est il maintenant que mes deux fils sont célibataires , leurs enfants disséminés aux quatre coins du monde . Quant à mon amie Marie ,elle ne connaît même pas ses petits enfants de 6 , 4 et 2 ans , sa fille ( qui frise une pathologie neurologique aigüe ) ayant coupé les ponts familiaux depuis belle lurette ..

Alors tu vois Elisa , il y a de quoi désabuser ....

Bon , je ne voudrais pas que mes pensées moroses altèrent les moments de ceux qui aiment cette période . Sincèrement , je souhaite que tu passes en famille , avec tous les tiens , de grandes soirées d'amour et de convivialité .

Bisous de Gil .

Écrit par : gil | vendredi, 23 décembre 2016

oh que c'est trop mimi

Écrit par : l'angevine | vendredi, 23 décembre 2016

Ecureuil bleu : ma petite fille avait également, dans son enfance, des idées bien arrêtées pour les cadeaux qu'elle commandait au Père Noël. Bisous et bonnes fêtes à toi.
Gil : c'est avant tout une fête pour les enfants et religieuse surtout. Tu as raison, quand on regarde la télé, à partir de fin octobre, on est dans le commercial pur avec les bûches, foie gras, les maisons illuminées, les reportages en tout genre. Je crois qu'il faudrait vraiment créer de nouvelles chansons de Noël. Je comprends que ce n'est pas la fête pour tout le monde. Bisous Gil et merci de ton passage.
Langevine : la Poste doit en recevoir un gros paquet chaque année, je crois que les employés les gardent dans un carton comme souvenir. Bon week end.

Écrit par : Elisabeth | vendredi, 23 décembre 2016

Je me souviens des lettres que je rédigeais enfant, dont pratiquement tous mes désirs étaient exaucés puisque nous n'avions qu'un seul et unique cadeau alors que nos petits enfants ont pléthore de jouets. Maintenant, je n'écris plus au Père Noël si ce n'est pour lui demander de me permettre de lire la joie et l'émerveillement dans les yeux des enfants.
Tu as bien fait de garder un recueil de toutes ces lettres.
Elisabeth, Je te souhaite de bonnes fêtes.

Écrit par : Chinou | vendredi, 23 décembre 2016

Je ne me souviens pas de mes lettres au Père Noël...
Il n'était jamais très riche chez nous.
Mais je te souhaite de belles journées à venir et un très joyeux Noël.

Écrit par : Quichottine | samedi, 24 décembre 2016

Espérons que ces souhaits auront été exaucés joyeuses fêtes Elisabeth

Écrit par : ulysse | samedi, 24 décembre 2016

Chinou : on avait les cadeaux que nos parents et grands-parents nous offraient, pas de désir particulier puisque c'était une surprise. Passe de belles fêtes. Bisous.
Quichottine : je n'ai pas écrit de lettres au Père Noël, ce n'était pas une idée chez nous. On avait un seul cadeau des parents (chutt, je veux dire du PERE NOEL). et un seul cadeau des parents de mon père. La mère de ma mère ne nous offrait que des oranges et du pain d'épice, elle vivait seule et n'était pas riche non plus. On était pourtant très heureux. Ce n'est pas la quantité qui fait le bonheur. Passe également de belles fêtes.
Ulysse : c'est à voir avec le Père Noël... je l'espère pour ces enfants. Joyeuses fêtes également.

Écrit par : elisabeth | samedi, 24 décembre 2016

Nous n'avions pas grand chose dans notre chaussure, mais Noël était tellement beau pour nous, Elisabeth. Je t'embrasse très affectueusement.

Écrit par : Nell | dimanche, 25 décembre 2016

Évolution...un quarantième livre sort sur le sens et les origines de cette fête, christique mais pas aux mêmes dates entre l'orient et l'occident, pas seulement le grand schisme mais une autre interprétation des faits et des dates.

Nos parents, adolescents P3 de la guerre n'avait guère qu'une orange et c'était déjà beaucoup , depuis le niveau vie de vie à grimpé mais on s'égare parfois, pas vers les trains éclectiques mais dans une surenchère qui sent l'abondance et qui écorne le porte monnaie même des moins riches.

L'histoire des ventes sur le net de ce qui n'a pas plus me semble symptomatique d'une époque autocentrée, on n'accepte pas n'importe quel présent, il doit être conforme...à nos attentes, sinon on le refourgue à vil prix vers un quidam, pas au grand dam des offreurs mais dans leur dos .

Alors oui il y a surement moyen de se renseigner sur les désirs plus ou moins secrets pour faire plaisir mais tout de même, oh bien sur donner de la thune c'est facile et pratique aussi mais pas très personnalisé et ne reflète aucun effort dans l'offrande.

Faire plaisir et toucher va de pair avec l'art de la fête même pour les têtes de lard, au delà de la magie de noel il y a juste la surprise de découvrir des présents, menus ou pas, qui témoignent d'une intention et d'une attention, on ne doit pas se méprendre et interpréter le sens du cadeau, juste le recevoir, et si parfois le seul et simple, le plus beau cadeau c'était les retrouvailles et l'apaisement, dans la gaieté d'un soir de fête, juste un peu différent.

Écrit par : Thierry | dimanche, 25 décembre 2016

C'est amusant, on devine le caractère des enfants, par exemple ceux qui pensent aux autres, en lisant ces demandes. Amitiés.

Écrit par : Ariaga | mardi, 27 décembre 2016

Écrire un commentaire