Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

mercredi, 26 septembre 2018

LES CONTES DU CHAT PERCHE, MARCEL AYME, Contes pour les enfants de quatre à soixante quinze ans

Je relis Les contes du chat perché de Marcel Aymé, ce sont des contes, comme le dit l'auteur, pour les enfants de 4 à 75 ans...

Voici un extrait du chapitre Les Boeufs.

"Delphine soupirait : 

- Dire que nous avons deux mois de vacances, deux mois qui pourraient être si utilement employés. Mais quoi ? Il n'y a personne.

Dans l'étable de leurs parents, il y avait deux boeufs de la même taille et du même âge, l'un tacheté de roux, l'autre blanc et sans tache. Les boeufs sont comme les souliers, ils vont presque toujours par deux. C'est pourquoi l'on dit "une paire de boeufs". Marinette alla d'abord au boeuf roux et lui dit en lui caressant le front : 

- Boeuf, est-ce que tu ne veux pas apprendre à lire ?

D'abord, le grand boeuf roux ne répondit pas. Il croyait que c'était pour rire.

- L'instruction est une belle chose ! appuya Delphine. Il n'y a rien de plus agréable, tu verras, quand tu sauras lire.

Le grand roux rumina encore un moment avant de répondre, mais au fond, il avait déjà son opinion.

- Apprendre à lire, pour quoi faire ? Est-ce que la charrue en sera moins lourde à tirer ? Est-ce que j'aurai davantage à manger ? Certainement non. Je me fatiguerais donc sans résultat ? Merci bien, je ne suis pas si bête que vous croyez, petites. Non, je n'apprendrai pas à lire, ma foi non.

- Voyons, boeuf, protesta Delphine, tu ne parles pas raisonnablement, et tu ne penses pas à ce que tu perds? Réfléchis un peu.

- C'est tout réfléchi, mes belles, je refuse. Ah ! si encore il s'agissait d'apprendre à jouer, je ne dis pas.

Marinette, qui était un peu plus blonde que sa soeur, mais plus vive aussi, déclara que c'était tant pis pour lui, qu'on allait le laisser à son ignorance et qu'il resterait toute sa vie un mauvais boeuf".

auteur,écriture,livre,culture,contes,littérature,marcel aymé

Commentaires

avec un magnifique tableau de Franz Marc en couverture
me semble t-il

Écrit par : laura | jeudi, 27 septembre 2018

Laura : je ne sais pas, j'ai 3 exemplaires de ce livre chez moi et pas un seul n'a cette couverture. Deux ont la même et celui que je lis a une autre couverture.

Écrit par : elisabeth | jeudi, 27 septembre 2018

En effet, je viens d'aller chercher sur Internet, c'est Le Petit Cheval Bleu, tableau de Franz Marc.

Écrit par : elisabeth | jeudi, 27 septembre 2018

Coucou Elisabeth.
D'abord j'adore l'auteur qui a une ironie très fine, si tu vois ce que je veux dire. Tu as choisi un excellent passage. Gros bisous et douce fin d'après-midi

Écrit par : Nell | jeudi, 27 septembre 2018

Merci Elisabeth de nous les faire redécouvrir

Écrit par : Ulysse | jeudi, 27 septembre 2018

Sacré Marcel Aymé : j'aurais aimé avoir encore 7 ou 8 ans ! Chris

Écrit par : Chris | vendredi, 28 septembre 2018

La tranche d'âge est similaire à celle d'Hergé de 7 à 77 ans ! Nous sommes en plein été indien et j'en profite pour assouvir ma passion avant que la météo automnale (qui ne fait pas bon ménage avec l'aquarelle) ne m'oblige à rester dedans.

Écrit par : Chinou | vendredi, 28 septembre 2018

Bonsoir Elisabeth. J'aime beaucoup Delphine et Marinette et j'ai ce livre dans ma bibliothèque. Bisous

Écrit par : écureuil bleu | vendredi, 28 septembre 2018

Je l'ai étudié dans mon année de 6ème et je n'avais pas accroché à l'histoire. Je crois que je ne serais pas davantage séduite aujourd'hui. Le livre prend la poussière au fond de ma bibliothèque.
Bon Week-end Elisabeth. Bises

Écrit par : Ksenia | vendredi, 28 septembre 2018

Ksénia : il y a des expressions dans ce livre qui me rappellent mon enfance, des expressions que j'avais oubliées. Il y a plusieurs histoires dans le livre de contes. Je ne l'ai jamais lu, je ne me rappelle pas. On ne peut pas tout aimer. Bon week end et bises.
Ecureuil : j'ai ce livre en 3 exemplaires chez moi... peut être un seul appartient à mes enfants et les 2 autres récupérés par mon mari dans un ou des déménagements. Bon week end.
Chinou : tu as raison de profiter car la pluie n'est pas encore annoncée. Peut être aurons-nous dans le sud un mois d'octobre pluvieux ? Bon week end !
Chris : tu peux encore le lire, ce n'est pas défendu. Bon week end !
Ulysse : un classique. Bon week end !
Nell : Je vois ce que tu veux dire et c'est agréable de rire un peu. Bon week end et bisous.

Écrit par : Elisabeth | samedi, 29 septembre 2018

Quel plaisir de relire cet extrait de conte!
Apprendre à jouer, belle idée, merci pour tout et bon dimanche.

Écrit par : colo | samedi, 29 septembre 2018

C'est un vrai plaisir pour moi de les relire aux enfants... j'adore !
Merci de m'en redonner envie.
Passe une douce soirée.

Écrit par : Quichottine | mercredi, 03 octobre 2018

Quichottine : il ne faut pas les lire aux enfants avant qu'ils se couchent car chaque histoire est assez longue. Bonne soirée et merci de tes passages. Bisous.
Colo : lire et relire ces contes est un plaisir. Bonne soirée.

Écrit par : elisabeth | mercredi, 03 octobre 2018

Écrire un commentaire