Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

mercredi, 06 décembre 2017

LA BICYCLETTE BLEUE de Régine DEFORGES (extrait)

Il faisait nuit quand ils arrivèrent dans les faubourgs d'Orléans. Pas une boutique, pas une maison ouverte ; les Orléanais, à leur tour, avaient pris la fuite. Le boulevard de Châteaudun et le faubourg Bannier avaient été bombardés. Un violent orage éclata brusquement, ralentissant encore la marche vers on ne sait où de tous ces gens jetés sur les routes par une peur incontrôlable. Chacun s'abrita comme il put, et certains n'hésitèrent pas à forcer les portes et les volets des demeures abandonnées. L'orage cessa comme il était venu. Des maisons violées sortaient, sans même se cacher, des ombres emportant pendules, tableaux, vases, coffrets. Les pillards commençaient leur sinistre besogne.

Je crains que nous soyons obligés de passer la nuit dans la voiture, dit Mathias qui n'avait pas avancé d'un pouce depuis une heure.

livre,auteur,écriture,régine deforges,guerre

Commentaires

J'ai beaucoup aimé cette série de Régine Deforges... Bisous Elisabeth et courage !

Écrit par : écureuil bleu | jeudi, 07 décembre 2017

à découvrir assurément !
merci, bonne journée à toi.
arielle

Écrit par : arielle textes et poésies | jeudi, 07 décembre 2017

Bonjour Elisabeth;
tu as choisi un très joli passage de ce beau roman. J'ai beaucoup de pensées pour toi et t'envoie de gros bisous. A bientôt

Écrit par : Nell | samedi, 09 décembre 2017

Je vous remercie, je passe en coup de vent, beaucoup de démarches en route et à venir. Bon week end à tous.

Écrit par : elisabeth | samedi, 09 décembre 2017

bonsoir Elisabeth
je l'ai lu y a de nombreuses années et d'autres de Régine et j'ai aimé :)
passe un doux WE
bisous ☺♥

Écrit par : nays | samedi, 09 décembre 2017

Un beau souvenir, merci!

Écrit par : alezandro | samedi, 09 décembre 2017

un film aussi

Écrit par : laura | dimanche, 10 décembre 2017

J'ai aimé cette trilogie... il y eut d'ailleurs un 4ème livre "rue de la soie" (je crois), mais celui-là j'ai moins aimé. BIsous Elisabeth, je pense à toi.

Écrit par : Praline | lundi, 11 décembre 2017

Nays : je ne l'avais jamais lu, et c'est le seul livre de Régine Deforges que j'ai lu jusqu'à maintenant. Gros bisous et bonne soirée.
Alezandro : alors j'ai du retard par rapport à toi. Bonne soirée.
Laura : j'en avais entendu parler mais je n'ai pas vu le film. Bonne soirée. Bises.
Praline : merci beaucoup de penser à moi. A bientôt, j'espère que tu es bien chauffée dans ta maison.

Écrit par : Elisabeth | mercredi, 13 décembre 2017

J’ai toute cette série de livres de Régine Deforges que j’aimais beaucoup... C’est loin toute cette période...

Écrit par : sister for ever | vendredi, 15 décembre 2017

C'est un livre que je n'ai pas aimé.
Il était bien trop proche d'un de mes coups de coeur : Autant en emporte le vent.
Lors de sa première publication, Régine Desforges n'avait même pas eu l'élégance de citer son auteur dans les remerciements, alors que des passages entiers sont recopiés, dialogues, personnages... bref, un plagiat de la pire espèce.
Depuis, elle a rectifié le tir. Trop tard pour moi. C'est un auteur irrespectueux du travail des autres.
Pourtant, c'était une bonne idée d'adapter l'intrigue à notre siècle... et, finalement, elle y a mis du sien : les passages érotiques non présents dans le livre dont elle s'est honteusement inspirée.
Passe une douce journée. Bisous.

Écrit par : Quichottine | vendredi, 15 décembre 2017

Vous avez sûrement raison Quichottine: si Regine Defirgrs n’a pas cité sa source d’inspi C’est une erreur. Mais si elle s’en est excusée, j’espère qu’elle a été admise au paradis des écrivains. Où elle est partie bien trop tôt... RIP

Écrit par : sister for ever | vendredi, 15 décembre 2017

Vous avez sûrement raison Quichottine: si Regine Defirgrs n’a pas cité sa source d’inspi C’est une erreur. Mais si elle s’en est excusée, j’espère qu’elle a été admise au paradis des écrivains. Où elle est partie bien trop tôt... RIP

Écrit par : sister for ever | vendredi, 15 décembre 2017

Inspiration! Navrée pour la coquille

Écrit par : sister for ever | vendredi, 15 décembre 2017

Écrire un commentaire