Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

mardi, 30 mai 2017

LIENS

Blogs supprimés

Tous liens perdus

Amis muets.

blogs,amis,virtuel,internet,liens,blogsphère

Commentaires

Bonsoir Elisabeth. Quelques aminautes sont décédés ou ont arrêté de bloguer mais leurs blogs existent toujours. Bonne soirée

Écrit par : écureuil bleu | mardi, 30 mai 2017

J'espère que ce n'est pas trop vécu.

Écrit par : le croquis de cote | mercredi, 31 mai 2017

Bonjour Elisabeth,
il y en a qui vienne, d'autre qui parte... C'est la vie. Il ne faut pas se prendre la tête, c'est ainsi et il faut se faire une raison. Moi, je suis là et je t'embrasse. Douce journée pour toi ♥

Écrit par : Nell | mercredi, 31 mai 2017

C'est un constat que je fais de longue date. Si cela m'a occasionné quelques déceptions par le passé, j'ai pris aujourd'hui davantage de recul et je m'en porte beaucoup mieux moralement.
Je parlais justement avec ma kiné "facebookeuse" du terme 'amis" qui était galvaudé depuis l'essor des réseaux sociaux. Je préfère utiliser le mot "connaissances". On se lie trop facilement..... on se détache donc tout aussi prestement. Sans préavis, ni ménagement.
Je ne compte pas sur les réseaux sociaux pour établir des relations durables. Les girouettes y sont trop présentes. Je fuis les clans où la jalousie, le contrôle, le faux amusement, l'intérêt existent. Je ne cherche plus les rencontres qui m'ont apporté plus de pleurs que de bonheur.
Mis à part quelques blogs comme le tien, je ne perds plus de temps en lecture et rédaction de longs commentaires. J'ai le regret d'en avoir laissé sur des blogs qui ont fermé ou disparu du jour au lendemain et sans aucune manifestation ultérieure de ceux qui les tenaient. Un simple mail pour dire "au revoir" suffisait pour gommer l'amertume, l'incompréhension.
Il est difficile d'échapper à ce monde du paraître, du superficiel, de l'égo démesuré. J'ai choisi de m'en prémunir désormais.
Demande-toi qui, sur un simple appel au secours, te dira "j'arrive" et surtout le fera réellement ! Quand on y réfléchit bien, ça ne vaut pas la peine de se faire des nœuds à la tête. Charge à chacun de mesurer le bienfondé de s'investir ou non dans une relation et surtout, de ne pas avoir à en souffrir moralement ensuite.
Je t'embrasse. Merci pour ta fidélité qui fait défaut à beaucoup d'autres.

Écrit par : ksenia | mercredi, 31 mai 2017

Ecureuil bleu : j'ai eu quelques aminautes décédés et d'autres ont eu des ennuis de santé qui les ont empêché de continuer. D'autres se sont disputés, et certains se sont désintéressés des blogs par manque de temps ou d'idées. C'est ainsi. Bonne soirée et merci. Bises.
Le croquis : chaque année ou presque on perd des aminautes. Quelquefois ce sont deux aminautes qui arrêtent pour raison de santé, d'autres sont décédés. Certains disparaissent sans prévenir. Bonne soirée et à bientôt.
Nell : oui, c'est ainsi, ce n'est pas une obligation de créer un blog. Mais on s'attache à certaines personnes et, quand ils disparaissent, le vide se forme. Oui, tu es là et je t'en remercie. Ton blog est très riche. Bigs bisous. Bonne soirée.
Ksénia : entre ceux qui disparaissent sans rien dire, ceux qui abandonnent leur blog du jour au lendemain, ceux qui décèdent, ceux qui ne viennent plus commenter, c'est comme dans la vraie vie. Je contacte quelquefois ceux qui suppriment leur blog, mais pas toujours. J'ai des nouvelles ou pas. Chacun répond ou pas. S'explique ou pas. Sur mon blog, je propose des notes et chacun prend ce qu'il veut, commente ou pas. Merci également pour ta fidélité et merci de tes mots gentils. Bises et bonne soirée.

Écrit par : Elisabeth | mercredi, 31 mai 2017

C'est si triste un ami muet...ça arrive souvent dans la blogosphère, hélas.
Puis on en retrouve d'autres qui ne remplacent pas les précédents mais occupent un espace fort agréable aussi.

Écrit par : colo | mercredi, 31 mai 2017

C'est vrai pour beaucoup... mais parfois ce silence n'est que provisoire.

Je crois que la vie des blogs ressemble à la vraie vie, que les liens se tissent et parfois se détendent, cassent. Pourtant, même ceux qui disparaissent tout à fait restent dans nos souvenirs.

En ce moment, la famille m'occupe beaucoup mais je ne t'oublie pas.

Passe une douce journée. Amitiés.

Écrit par : Quichottine | jeudi, 01 juin 2017

Coucou Elisabeth

C'est un fait qu'on a parfois des difficultés à ouvrir son blog pour des raisons personnelles... Il est vrai que, depuis un temps, je n'arrive plus à tout assumer... surtout quand le beau temps arrive... Visites en camping car chez les enfants, la famille débarque chez nous qqs temps, les activités de toutes sortes et les promenades - trop rares à mon goût - vite en profiter, car la grosse chaleur sera vite là et je ne pourrai plus sortir qu'en soirée...

Mais j'essaie de mettre un article dès que je peux et rends toujours visite à ceux qui viennent commenter... même avec du retard ! C'est un principe d'amitié !

Ne plus pouvoir venir sur mon blog est un déchirement ! Un manque qui laisse regrets et remords ! Que faire ? J'ai du arrêter de bloguer tard dans la nuit afin d'y arriver pour raisons de santé... trop fatiguée !

Je vais essayer de ne pas "disparaître" moi aussi, malgré un surcroît de travail important, car c'est vrai que j'aime non seulement mon blog, mais également ceux de mes amis... Une perte qui fait mal !
(Je prépare des dossiers sur des enseignements bibliques poussées sur les relations entre Ancien Testament et Nouveau Testament : travail colossal qui demandent bcp de recherches, de notes, de synthèses et de frappe ... en vue de groupes de partages bientôt. Ce qui prend des journées entières !)

Peut être en est-il ainsi pour d'autres blogueurs (ses) qui se retrouvent pour diverses activités, dans l'impossibilité de continuer leur blog par faute de temps ? On ne quitte pas son blog sans bonnes raisons, je pense !

Je t'embrasse très fort, chère Elisabeth et ne sois pas trop triste... La fin de la belle saison ramènera bcp d'ami(e)s dans la blogosphère...

Là, je cours au club des Aînés pour le scrabble avec les amies... A plus !

Écrit par : luciole 83 | jeudi, 01 juin 2017

Je repasse par ici, ma chère Elisabeth, juste pour te laisser quelques mots, comme ça, rien que pour le plaisir de te dire que je pense bien à toi. Voilà, c'est tout. Reste simplement celle que tu es. Je t'embrasse bien affectueusement. Nell

Écrit par : Nell | jeudi, 01 juin 2017

Colo : depuis 11 ans et demi que je suis sur les blogs, j'ai constaté comme toi. On s'habitue à certaines personnes et on a du mal de ne plus les lire. Bonne soirée.
Quichottine : j'ai aussi des périodes où j'ai du mal à publier par manque de temps. La famille passe avant tout. Bonne soirée et merci. Bises.
Luciole : on a tous des moments où on se sent débordé. Je te souhaite bon courage. J'entreprends aussi beaucoup de choses et les journées ne sont pas suffisantes pour tout "caler". Merci beaucoup pour ton long commentaire. A plus également. Bises.
Nell : cela fait 2 jours que je manque de temps, on visite des amis, on termine un dessin, on va chez le kiné, on arrose le jardin et voilà, les heures passent et il est déjà 22 h. Merci beaucoup et toi également, tu me fais découvrir de beaux coins. A bientôt et gros bisous. Bonne nuit.

Écrit par : Elisabeth | jeudi, 01 juin 2017

Écrire un commentaire